Show Less
Restricted access

Le personnage du scientifique et la crise de l’identité masculine dans la littérature narrative de langue allemande (1910-1940)

Series:

Nicolas Heslault

Le personnage du scientifique est dans la littérature de langue allemande, d’une part, le symbole du dialogue entre science et littérature et, d’autre part, un représentant emblématique de la crise identitaire masculine au début du XX e siècle. Les textes littéraires étudiés sont deux romans d’Ernst Weiß : La Galère (1915) et Georg Letham, médecin et meurtrier (1931), une nouvelle d’Arthur Schnitzler : La Nouvelle rêvée (1925), ainsi que deux romans de Hermann Broch : La Grandeur inconnue (1933) et Le Tentateur (1936). Les trois axes de ce travail de recherche sont la représentation littéraire des identités sexuées et de leur rapport au savoir, la conception qu’ont les auteurs de la science et de la connaissance, ainsi que le rôle joué par la littérature dans l’élaboration de nouveaux savoirs.