Show Less
Restricted access

André Frénaud, amateur et critique d’art

Series:

Jean-Yves Debreuille and Marianne Froye

Depuis Mallarmé, les liens entre peinture et poésie se sont inextricablement renforcés et de nouveaux types d’ouvrages sont nés, des livres d’artiste ou encore des « livres de dialogue » selon l’expression d’Yves Peyré. Ces œuvres montrent l’étroite collaboration possible entre deux artistes, entre deux media. Le présent ouvrage étudie plus particulièrement les relations d’un poète – André Frénaud – avec les peintres qu’il a eu le plaisir de côtoyer et avec lesquels il a volontiers travaillé. Se situant dans la continuité de la réflexion entamée en 2003 au colloque d’Autun, les contributions de ce livre se proposent de comprendre les modalités de ces amitiés artistiques et d’envisager la poésie frénaldienne comme un discours critique sur un autre medium : la peinture. L’émotion ressentie devant la beauté d’un tableau a suscité une parole poétique singulière dont il convient de pénétrer les spécificités.
Ce livre réunit les actes du colloque « André Frénaud, amateur et critique d’art » qui s’est tenu à l’Université de Cergy-Pontoise en mai 2007 à l’occasion du centième anniversaire de la naissance du poète. Les articles critiques de Frénaud sur des peintres et sur la peinture sont pour la première fois réunis tous ensemble dans un même ouvrage.
Contenu : Jean-Yves Debreuille/Marianne Froye : Avant-propos – Brigitte Maurice-Chabard : André Frénaud collectionneur ? – Jean-Yves Debreuille : Repartir à zéro. Le néant et le grouillant – Françoise Delorme : André Frénaud et Raoul Ubac, une amitié critique – Laure Michel : Bosch au miroir de Frénaud – Peter Broome : L’inspiration graphique de Frénaud : le cadre, la couleur et le jeu des lignes – Yannick Courtel : Expérience de la Lumière – Michael Brophy : « Des portes qui ferment clair » : André Frénaud devant l’œuvre d’art – Jean-Yves Debreuille : Le paysage comme œuvre d’art – Catherine Mayaux : André Frénaud, l’architecte des monuments disparus – Marianne Froye : Le poème comme critique d’art – Frénaud, critique d’art : Jean Bazaine - André Beaudin - Marc Chagall - Joan Miró - Raoul Ubac - Jacques Villon - Enquête sur la peinture.