Show Less
Restricted access

Macro-syntaxe et macro-sémantique

Actes du colloque international d’Århus, 17-19 mai 2001

Series:

Hanne Leth Andersen and Henning Nølke

La linguistique a longtemps pris pour point de départ de toute analyse l’axiome de l’existence de la phrase, unité d’ordre intuitif plutôt que théorique. Or, ces derniers temps, on a assisté à un intérêt croissant pour les études consacrées non seulement à d’autres unités que la phrase, mais aussi aux mécanismes linguistiques qui relient ces unités entre elles: la macro-syntaxe et la macro-sémantique ont vu le jour. Cependant, travailler dans ce domaine-frontière entre phrase et texte pose toute une série de nouveaux problèmes théoriques, méthodologiques, empiriques. Rien n’étant encore établi, les propositions vont parfois dans toutes les directions et le terrain peut paraître chaotique. Les contributions de nombreux spécialistes réunies dans le présent ouvrage ont pour objectif d’approfondir cette problématique tout en étendant la perspective à des phénomènes de nature plutôt sémantique.
Contenu: Hanne Leth Andersen/Henning Nølke: Macro-syntaxe et macro-sémantique: introduction – Alain Berrendonner: Morpho-syntaxe, pragma-syntaxe, et ambivalences sémantiques – Marie-José Béguelin: Routines macro-syntaxiques et grammaticalisation: l’évolution des clauses en n’importe – Claude Muller: Schèmes syntaxiques dans les énoncés longs: où commence la macro-syntaxe? – Claire Blanche-Benveniste: Macro-syntaxe et micro-syntaxe: les dispositifs de la rection verbale – Mary-Annick Morel: Intonation et gestion du sens dans le dialogue oral en français – Eddy Roulet: De la nécessité de distinguer des relations de discours sémantiques, textuelles et praxéologiques – Jean-Michel Adam: De la période à la séquence. Contribution à une (trans)linguistique textuelle comparative – Christa Thomsen: Oui: il y a oui et oui - marqueurs de la syntaxe conversationnelle – Georges Kleiber: Micro-anaphorique et macro-anaphorique avec une vue spéciale sur les noms de parenté en anaphore associative – Andrée Borillo: Les connecteurs temporels et la structuration du discours: l’exemple de aussitôt – Catherine Schnedecker: Les corrélats anaphoriques l’un/l’autre, le premier/le second: aspects cohésifs de la référence «en stéréo» – Corinne Rossari: Interprétation épistémique et causalité: compatibilité et incompatibilité – Oswald Ducro: Les internalisateurs – Mats Forsgren: Les connecteurs encore, parce que Kjersti Fløttum: La polyphonie dans une perspective macro-sémantique – Maj-Britt Mosegaard Hansen: Sémiotique peircéenne et analyse des interactions verbales – Michel Charolles/Béatrice Lamiroy: Syntaxe phrastique et transphrastique: du but au résultat – Hanne Leth Andersen/(Hans Kronning)/Henning Nølke: Peut-on conclureÿ?