Show Less
Restricted access

Les mots de l'argumentation

Series:

Thierry Herman, Jérôme Jacquin and Steve Oswald

Le présent ouvrage se présente comme une occasion de faire dialoguer les recherches en linguistique d’une part, et les études sur l’argumentation de l’autre. Une telle relation peut sembler aller de soi : l’argumentation n’est-elle pas de toute évidence une pratique langagière ? Toutefois, c’est principalement la philosophie et plus précisément la rhétorique qui ont constitué l’argumentation comme objet d’étude et il a fallu attendre les années 1980 pour qu’émergent, de manière spectaculaire, les premières recherches à proprement parler linguistiques sur l’argumentation. La démarche linguistique a depuis évolué, notamment par son ouverture sur des questions de discours et de cognition, renouvelant ainsi progressivement la réflexion sur les Mots de l’argumentation.

Au travers de six études, le présent ouvrage se veut une fenêtre sur les questions actuelles qui se posent à partir du moment où on cherche à comprendre en quoi l’argumentation constitue une pratique langagière, reposant sur certaines formes linguistiques et différentes manières de les agencer.

Herman/Jacquin/Oswald: Introduction – Doury: Le marquage langagier des types d'arguments Le cas de l’argumentation par l’absurde – Vinckel-Roisin: Le nom propre répété dans l’argumentation. Étude de textes de presse allemands contemporains – Landolsi: Comme et l’argumentation par induction – Svensson: La concession argumentative. Étude de la position de trois marqueurs à fonction double – Sorba/Novakova: Les stratégies argumentatives autour des émotions: le cas de jubilation et de dédain – Rihs/Oswald: Quand l’hypothèse devient vérité. Une approche pragmatique de certains effets rhétoriques du conditionnel