Chargement...

L’utopie des crèches françaises au XIX e siècle : un pari sur l’enfant pauvre

Essai socio-historique

de Catherine Bouve (Auteur)
©2010 Monographies XIV, 294 Pages
Série: Exploration, Volume 151

Résumé

Crèches, haltes-garderies, aujourd’hui multi-accueil… Mais d’où nous viennent les lieux d’accueil de la petite enfance ? Quand, comment, pourquoi, sont nés les premiers établissements de garde ?
Ce sont des hommes qui, au milieu du XIXe, entrevoient leur nécessité pour répondre à la problématique sociale construite autour de l’éducation du jeune enfant des classes dites indigentes. Le 14 novembre 1844 est créée la première crèche, crèche de Chaillot, à Paris, sous l’impulsion de Firmin Marbeau. Crèche, par analogie avec la crèche de Bethléem. Voilà qui ouvre bien des indices sur le curriculum initial des crèches.
A partir de la constitution d’un corpus, l’ouvrage reconstruit un temps de l’histoire des crèches, de 1844 à 1870, période pouvant être définie comme celle de leur institutionnalisation. Celle-ci révèle un projet philanthropique qui se voudra aussi projet d’éducation populaire. Projet tout à la fois normatif et audacieux, au sein duquel une certaine représentation de l’enfant et le rapport social aux parents peuvent s’interpréter. Une utopie. Qui n’a jamais fait l’unanimité et a parfois déchaîné les passions. Un pari sur le petit enfant pauvre pour réformer les comportements parentaux et les mœurs populaires, et refonder le pacte social et politique dans un contexte socialement et politiquement agité.
Dès lors, la tension fondatrice à l’origine des crèches émerge – promouvoir le travail des femmes en même temps que l’idéal de la mère éducatrice au foyer. Héritage qui taraude cette institution – et les politiques afférentes – encore aujourd’hui. Appréhender l’histoire, pour ouvrir une autre voie ?

Résumé des informations

Pages
XIV, 294
Année
2010
ISBN (PDF)
9783035200294
ISBN (Broché)
9783034304375
DOI
10.3726/978-3-0352-0029-4
Langue
Français
Date de parution
2011 (Janvier)
Mots clés
Sozialwesen Soziologie Pädagogik Études de femmes et du genre
Published
Bern, Berlin, Bruxelles, Frankfurt am Main, New York, Oxford, Wien, 2010. XIV, 294 p., nombr. tabl. et graph.

Notes biographiques

Catherine Bouve (Auteur)

L’auteur : Responsable du Service petite enfance de Fontenay-sous-Bois, Catherine Bouve est docteur en Sciences de l’Education et chercheur associée au CERLIS (Université Paris 5). Ses travaux se développent dans le champ de la sociologie de la petite enfance : institutions, politiques, acteurs et pratiques. Elle a publié : Les crèches collectives : usagers et représentations sociales (2001). Avec S. Rayna, P. Moisset : Pour un accueil de qualité de la petite enfance : quel curriculum ? (2009). Avec C. Sellenet : ouvrage à paraître sur les assistantes maternelles.

Précédent

Titre: L’utopie des crèches françaises au XIX e  siècle : un pari sur l’enfant pauvre