Show Less

Etre bilingue

4 e édition ajoutée d’une postface

Series:

Georges Lüdi and Bernard Py

Le bi-/plurilinguisme est à la fois une composante et une manifestation de la diversification culturelle dans un monde « globalisé ». Il est aussi devenu un objectif largement reconnu de l’éducation. En tant que phénomène langagier, il bénéficie de la richesse des moyens d’investigation de la linguistique actuelle. En 2002, une révision approfondie de ce livre s’est efforcée de tenir compte à la fois de l’évolution du contexte socio-linguistique qui avait servi de cadre à l’étude, et de celle des outils théoriques disponibles. Les auteurs ont conservé l’esprit de la première édition; ils n’ont pas cherché à produire une encyclopédie du bilinguisme, mais proposé au lecteur un parcours d’observation et de réflexion à travers un terrain particulier – la région suisse de Neuchâtel – qui ancre la démarche dans un contexte socioculturel authentique. Pour cette nouvelle édition, les auteurs ont ajouté dans une postface les développements récents qu’ils jugent les plus pertinents. Ceux-ci enrichissent la réflexion théorique servant de moteur à ce parcours conduisant à des généralisations qui étendent la portée des observations initiales. Ils font de cet ouvrage un accompagnement à l’expérience pratique et réflexive du bi-/plurilinguisme qui concerne un très grand nombre de personnes en Europe et dans le monde.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

CHAPITRE 2: ANALYSE DE CAS PARTICULIERS ET PRESENTATION DES CONCEPTS DE BASE 21

Extract

Chapitre 2 Analyse de cas particuliers et présentation des concepts de base Dans le chapitre 1, nous avons montré que le bilinguisme non seulement prend des formes très variables, mais encore s’insère dans des contextes sociaux multiples. Nous allons dans ce chapitre 2 partir de quelques exemples particuliers qui nous permettront d’enraciner dans l’expérience de quelques personnes les concepts de base dont nous aurons besoin dans la suite de ce livre. Ces personnes sont des migrants externes et internes, ainsi que des étudiants étrangers accomplissant des stages linguistiques. Notre propos sera de donner l’image la plus fidèle possible de leur bilinguisme, en insistant sur les aspects les plus pertinents pour le linguiste. Nous verrons en particulier à quel point le bilinguisme est lié à un contexte culturel. Toute étude linguistique du bilinguisme doit se situer au sein d’une approche plus large, dans laquelle les facteurs culturels, sociaux et psychologiques jouent un rôle décisif. C’est d’ailleurs une des raisons qui nous ont incités à présenter des personnes dont les profils socioculturels sont bien différenciés. Il s’agit d’un groupe d’Espagnols et d’un groupe de Suisses alémaniques immigrés à Neuchâtel, en Suisse romande, d’une part, d’un groupe de Romands vivant à Bâle de l’autre. Nous verrons notamment que les Suisses et les Espagnols diffèrent non seulement par leur langue d’origine, mais aussi et surtout par leur situation sociale et culturelle. Nous tenterons aussi une comparaison entre le bilinguisme «forcé» de personnes contraintes...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.