Show Less

L’école en France et en Allemagne

Regard de lycéens, comparaison d’expériences scolaires

Series:

Nathanaël Wallenhorst

L’école occupe la majeure partie du temps des lycéens français et sa place est déterminante dans la réussite de leur vie. Il va de soi qu’il faut travailler à l’école pour réussir dans la vie et qu’on ne peut pas réussir sans avoir été « sanctifié » par l’école. Mais pourquoi l’école est-elle si importante et centrale dans la vie des jeunes français ? Ce livre compare les expériences scolaires française et allemande de lycéens. Cette démarche s’avère particulièrement féconde pour penser autrement l’éducation, mettre en évidence la dimension culturelle de l’expérience scolaire et renouveler le regard sur le système scolaire français. En investissant les échanges comme un révélateur des expériences sociales, l’auteur propose une éducation comparée dans le champ de la sociologie compréhensive. Ce travail, qui consiste en une « ethnographie de la comparaison » et non pas une « comparaison des ethnographies », s’accompagne d’une réflexion épistémologique et méthodologique sur cette éducation comparée in vivo qui sera amenée à se développer en raison de l’augmentation des échanges liés à la mondialisation.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

CHAPITRE 3 - TRAVAIL SCOLAIRE ET PLACE DE L’ÉCOLE DANS LA VIE DE L’ADOLESCENT 63

Extract

CHAPITRE 3 TRAVAIL SCOLAIRE ET PLACE DE L’ÉCOLE DANS LA VIE DE L’ADOLESCENT «Le temps qu’ils passent à lire le journal, nous on le passe à l’école.» (Vincent, F) «L’école appartient à la vie, mais la vie ça n’est pas l’école.»1 (Kristin, A) QUELQUES DIFFÉRENCES FRANCO-ALLEMANDES Les adolescents constatent une différence majeure entre les systèmes scolaires allemand et français quant au rythme et à la quantité de travail exigés des élèves. Le rythme de travail est un des aspects du séjour le plus remarqué des adolescents et la façon d’appréhender les vacances en est un révélateur intéressant. En France, l’exigence est de chaque instant et les élèves ont le sentiment que les vacances sont appréhendées par les enseignants comme un moment particulier de travail et non pas comme une période de repos. Pendant les vacances d’été, il s’agit de prendre de l’avance ou de ne pas perdre tout ce qui a été appris durant l’année. La thématique de «l’école toute la journée»2, différence franco- allemande conséquente, a été fréquemment abordée durant les entre- tiens, même si le rythme de l’école en Allemagne est très variable et dépend beaucoup des Länder et des Gymnasien: certains terminent les cours à 12h30 et d’autres à 16h, voire 17h. La majorité des Allemands s’est habituée au rythme français – excepté lorsqu’ils avaient également...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.