Show Less

L’école en France et en Allemagne

Regard de lycéens, comparaison d’expériences scolaires

Series:

Nathanaël Wallenhorst

L’école occupe la majeure partie du temps des lycéens français et sa place est déterminante dans la réussite de leur vie. Il va de soi qu’il faut travailler à l’école pour réussir dans la vie et qu’on ne peut pas réussir sans avoir été « sanctifié » par l’école. Mais pourquoi l’école est-elle si importante et centrale dans la vie des jeunes français ? Ce livre compare les expériences scolaires française et allemande de lycéens. Cette démarche s’avère particulièrement féconde pour penser autrement l’éducation, mettre en évidence la dimension culturelle de l’expérience scolaire et renouveler le regard sur le système scolaire français. En investissant les échanges comme un révélateur des expériences sociales, l’auteur propose une éducation comparée dans le champ de la sociologie compréhensive. Ce travail, qui consiste en une « ethnographie de la comparaison » et non pas une « comparaison des ethnographies », s’accompagne d’une réflexion épistémologique et méthodologique sur cette éducation comparée in vivo qui sera amenée à se développer en raison de l’augmentation des échanges liés à la mondialisation.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Posture du chercheur et implications épistémologiques 186

Extract

L’école en France et en Allemagne186 modernes comportant davantage d’implicite et d’injustice sociale (Bern- stein, 1975). POSTURE DU CHERCHEUR ET IMPLICATIONS ÉPISTÉMOLOGIQUES DONNER LA PAROLE AUX ADOLESCENTS DANS L’ANALYSE DE LEUR EXPÉRIENCE Dans cette recherche, nous possédons quelques données quantitatives qui proviennent d’une autre recherche sur le même terrain. Elles prennent une place plutôt périphérique, et n’ont pas d’autonomie en soi. Les princi- pales données recueillies consistent dans le discours des adolescents fran- çais et allemands que nous avons appréhendés comme des individus capables de tenir un discours critique sur leur expérience. Ces adolescents ont en partie accès aux logiques sociales sous-jacentes à leur expérience, et à ce qui structure leurs activités quotidiennes. Cette partie sur la réflexi- vité est clé dans cette réflexion sur la posture des adolescents. En effet, l’expérience interculturelle génère une réflexivité qui donne aux adoles- cents la possibilité de penser leur expérience scolaire. La distance à soi induite par la situation interculturelle sert d’analyseur de l’expérience sco- laire; dans ces conditions le matériau recueilli a été riche. C’est bien l’analyse du matériau qui nous a conduit à appréhender l’acteur comme capable d’une analyse critique dans la conduite de ses actions, et non pas une sorte de militantisme ou d’idéologie. Dans ce tra- vail il est évident que nous ne nous situons pas selon le paradigme épis- témologique durkheimien d’analyser les...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.