Show Less

L’école en France et en Allemagne

Regard de lycéens, comparaison d’expériences scolaires

Series:

Nathanaël Wallenhorst

L’école occupe la majeure partie du temps des lycéens français et sa place est déterminante dans la réussite de leur vie. Il va de soi qu’il faut travailler à l’école pour réussir dans la vie et qu’on ne peut pas réussir sans avoir été « sanctifié » par l’école. Mais pourquoi l’école est-elle si importante et centrale dans la vie des jeunes français ? Ce livre compare les expériences scolaires française et allemande de lycéens. Cette démarche s’avère particulièrement féconde pour penser autrement l’éducation, mettre en évidence la dimension culturelle de l’expérience scolaire et renouveler le regard sur le système scolaire français. En investissant les échanges comme un révélateur des expériences sociales, l’auteur propose une éducation comparée dans le champ de la sociologie compréhensive. Ce travail, qui consiste en une « ethnographie de la comparaison » et non pas une « comparaison des ethnographies », s’accompagne d’une réflexion épistémologique et méthodologique sur cette éducation comparée in vivo qui sera amenée à se développer en raison de l’augmentation des échanges liés à la mondialisation.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

POSTFACE de Christoph Wulf, L’éducation en Europe – Une tâche interculturelle 189

Extract

1 Christoph Wulf est Professeur d’anthropologie et de philosophie de l’éduca- tion à l’Université libre de Berlin où il est le cofondateur du Centre interdisci- plinaire d’Anthropologie historique. Il a rédigé une cinquantaine d’ouvrages dans les champs de recherches suivants: anthropologie historique et anthro- pologie de l’éducation, mimésis, esthétique, éducation interculturelle, perfor- mativité et rituel. Ses livres sont traduits dans plus de 15 langues. Il est un acteur très engagé à l’international dans les domaines de l’anthropologie et de l’éducation. POSTFACE L’ÉDUCATION EN EUROPE – UNE TÂCHE INTERCULTURELLE CHRISTOPH WULF1 Nous vivons dans une période où la Bildung est un défi interculturel en Europe, et où les élèves ont une identité nationale et européenne dans laquelle les comportements uniformisés augmentent avec l’avancée européenne et la mondialisation. Dans ce contexte, une recherche qui travaille sur la diversité culturelle des écoles françaises et allemandes prenant en compte l’expérience scolaire nationale et étrangère des élèves allemands et français, revêt une importance particulière. Jusqu’à présent il n’existait pas de recherche sur les points communs et les différences des expériences scolaires des élèves français et allemands avec une telle réflexivité méthodologique et une analyse comparée aussi pertinente. C’est pourquoi ce travail est novateur du point de vue de du contenu, comme de la méthode. Ce travail, qui repose sur une étude de cas réalisée...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.