Show Less

Représentation sémantico-conceptuelle et réalisation linguistique

L’"excuse" en classe de FLE au Maroc

Series:

Abdelhadi Bellachhab

La notion de sens appelle de nombreuses interrogations. Quelle est sa vraie nature ? Est-il un produit préstructuré, préalable à l’expérience humaine, qui existe indépendamment des volontés et des intentions humaines, voire séparément des rapports interactionnels sociaux ? Ou bien n’est-ce que le simple résultat des états mentaux relatifs à notre système conceptuel qui s’activent lors de son interaction permanente avec notre entourage socioculturel ? Si ce n’est qu’une affaire de traitement computationnel de l’information, comment est-il alors généré et coconstruit lorsqu’il s’agit de communication ?
Ce sont là des questions qui animent la réflexion proposée dans ce livre qui cherche à retracer les structures représentationnelles sémantico-conceptuelles susceptibles de mobiliser les formes linguistiques réalisées lors de l’interaction verbale. L’analyse menée dans cet ouvrage porte sur la construction et la réalisation de l’acte s’excuser en français langue étrangère, tout en s’appuyant sur deux modèles théoriques, à savoir la grammaire cognitive et la sémantique des possibles argumentatifs.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Bibliographie

Extract

Ouvrages et articles Aijmer, K., 1995, « Do women apologize more than men? », in Melchers, G., et Warren, B. (dir.), Studies in Anglistics, Stockholm : Almqvist et Wiksell International, p. 59-69. Aijmer, K., 1996, Conversational Routines in English: Convention and Creativity, Londres : Longman. Al-Hami, F., 1993, « Forms of apology used by Jordanian speakers of EFL: a cross-cultural study », mémoire de master non publié, Amman, Jordanie : université de Jordanie. Al-Zumor, A. W., 2003, « Apologies in Arabic and English: an inter-language and cross-cultural study », http://www.lboro.ac.uk/departments/ea/politeness/ apologiesinarabicandenglish.htm. Anderson, J. R., 1983, The Architecture of Cognition, Cambridge, MA : Harvard University Press. Anscombre, J. C., 1995, « De l’argumentation dans la langue à la théorie des topoï », in Anscombre, J. C. (dir.), Théorie des topoï, Paris : Kimé, p. 11-47. Anscombre, J. C., et Ducrot, O., 1983, L’Argumentation dans la langue, Bruxelles : Pierre Mardaga. Atlas, J. D., 1989, Philosophy without Ambiguity, Oxford : Clarendon Press. Atlas, J. D., 1997, « On the modularity of sentence processing: semantical generality and the language of thought », in Nuyts, J., et Pederson E. (dir.), Language and Conceptualization, « Language, Culture and Cognition 1 », Cambridge : Cambridge University Press, p. 213-228. Auroux, S., Deschamps, J., et Kouloughli, D., 2004, La Philosophie du langage, Paris : Presses universitaires de France. Austin, J. L., 1962 (trad. Gilles Lane, 1970, Quand dire c’est faire, Paris : Seuil), How to Do Things with Words, Oxford : Clarendon Press. Badawi, Al-S., 1973, Mustawayât al-arabiyya al-muaâsira fî misr, Le Caire : Dar al-Maârif. Barwise, J., et Perry, J., 1983, Situations and Attitudes,...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.