Show Less

Dialogues entre langues et cultures

Series:

Edited By Anne-Catherine Gonnot, Stephanie Schwerter and Nadine Rentel

Actuellement, les études portant sur la communication interculturelle se concentrent sur la science du langage ou la science de la communication. Une approche transdisciplinaire prenant en compte d’autres champs de recherche est plutôt rare. Pour comprendre le fonctionnement de la communication interculturelle dans sa complexité, il convient cependant d’adopter un angle plus large qui réunit des voix provenant de plusieurs domaines. L’ouvrage vise à contribuer au développement des dialogues entre les disciplines, en approchant la thématique sous une optique pluridisciplinaire et en employant des modes d’analyse novateurs. L’objectif est d’inciter le lecteur à une réflexion gravitant autour de la diversité culturelle et du plurilinguisme.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Gundula Gwenn Hiller: Cultures d’enseignement et d’apprentissage en France et en Allemagne dans un contexte d’internationalisation et de mobilité

Extract

Cultures d’enseignement et d’apprentissage en France et en Allemagne dans un contexte d’internationalisation et de mobilité Gundula Gwenn Hiller 1 Introduction M. Müller1, Firstly may I ask how to address you via email? My French lecturers have told me to address them as Monsieur and not by their first names, but in England it is customary to address my professors by their first name. As this is an English taught lecture, I am unsure of the custom! Sincerely Victoria Smith2 Voici un courriel qu’un professeur allemand, enseignant dans une université française, a reçu d’une étudiante anglaise. Lu dans une perspective interculturelle et dans un contexte universitaire de plus en plus internationalisé, ce courriel illustre dans sa brièveté plusieurs points intéressants. Il montre, d’une part, des doutes quant aux conventions linguistiques et culturelles appropriées dans les relations entre étudiants et enseignants et pointe d’autre part, quelle stratégie utiliser pour faire face à cette incertitude. On ne peut pas partir du principe que tous les étudiants et les enseignants en situation de mobilité internationale ont conscience de ces difficultés, et qu’ils ont accès à des stratégies d’action interculturellement compétentes. Il est exceptionnel que, comme dans notre exemple, des questions culturellement sensibles, dans le cas présent les formules de politesse, puissent être clarifiées au préalable. Dans le cas de Victoria cela résulte apparemment d’un apprentissage par expérience : d’autres enseignants français lui avaient déjà indiqué la formule de...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.