Show Less

Gouverner la réussite scolaire

Une arithmétique politique des inégalités

Series:

Romuald Normand

La mesure des inégalités à l’école est située ici dans une perspective sociologique, historique et comparative. Des instruments et techniques de calcul ont façonné des principes de justice comme le mérite, l’efficacité, l’équité. Leur analyse invite les lecteurs – politiques, administrateurs, personnels d’encadrement, enseignants, parents... – à découvrir l’arithmétique politique des inégalités qui a infléchi les politiques d’éducation ces dernières décennies. Comparant les Etats-Unis, l’Angleterre et la France, ce livre éclaire le débat public face aux enquêtes internationales utilisées pour légitimer des choix stratégiques et à l’obligation de rendre compte qui s’installe dans les systèmes éducatifs. Science et politique étant liées, l’auteur explore la circulation internationale des savoirs scientifiques et experts, leur traduction en sciences de gouvernement, leur stabilisation dans des recommandations et des instruments choisis par les décideurs politiques pour justifier les réformes.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

INTRODUCTION - 1

Extract

INTRODUCTION La question de l’efficacité de l’école constitue la trame de cet ouvrage mais son but n’est plus de répondre à: qu’est-ce qu’une école efficace? Il s’agit de prendre pour objet les recherches déjà conduites sur ce domaine, de les placer dans une perspective historique et comparative selon une approche de sociologie politique. Dans ces pages, sont analy- sés les instruments de mesure et les techniques de calcul qui ont légitimé certaines représentations des inégalités en éducation et façonné des principes de justice comme le mérite, l’efficacité, l’équité. Le lecteur est invité à une découverte progressive de l’arithmétique politique des inégalités qui a infléchi le cours des politiques d’éducation. Elle s’est appuyée sur différentes grammaires de justice, des connaissances scien- tifiques et instruments de mesure et des impératifs de gouvernement des systèmes éducatifs (Boltanski & Thévenot, 1991; Normand, 2009a). L’arithmétique politique, aux fondements de l’économie et de la science démographique moderne, fut inventée par William Petty, alors qu’il cherchait un étalon de mesure des terres confisquées aux catholiques irlandais, sous le régime politique de Cromwell (Le Bras, 2000). Au XXe siècle, cette science a exercé, aux côtés de la psychologie, une influence majeure dans la quantification des faits éducatifs. Centrée d’abord sur le dénombrement des effectifs, elle a été utilisée ensuite pour sélectionner la population scolaire et en...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.