Search Results

You are looking at 31 - 40 of 104 items for

  • Author or Editor: Ministère des Affaires étrangères x
Clear All Modify Search
Restricted access

Documents diplomatiques français

1959 – Tome II (1er juillet – 31 décembre)

Ministère des Affaires étrangères

Présenter la politique étrangère de la France dans tous ses aspects notables, tel est l’objet des volumes des Documents diplomatiques français : pénétrer dans le secret des chancelleries, suivre le regard des diplomates français aux quatre coins du monde et leurs négociations politiques ou commerciales, leur rôle culturel, voir comment s’élabore la décision de politique étrangère à Paris, assister grâce aux procès-verbaux aux entretiens entre les principaux responsables, voilà quelques-unes des possibilités offertes aux lecteurs avides d’une histoire fondée sur des sources irréfutables.
Puisés dans les fonds d’archives du ministère des Affaires étrangères, ces documents, qui concernent les différentes périodes du XX e siècle, des plus récemment ouvertes à la consultation sur les années 1960, aux plus anciennes sur la Grande Guerre, sont sélectionnés avec objectivité et annotés avec soin par des équipes d’archivistes et d’historiens.
Restricted access

Documents diplomatiques français

1915 – Tome III (15 septembre – 31 décembre)

Ministère des Affaires étrangères

C’est aux difficiles derniers mois de 1915 que s’attache ce volume.
L’arrivée au Quai d’Orsay du nouveau président du Conseil, Aristide Briand, marque la volonté française de cohésion au sein de la Quadruple Entente, alors que la diplomatie anglaise continue de mettre à l’épreuve l’unité des Alliés. La complexité des questions militaires et diplomatiques, et leurs interférences, rendent nécessaire l’organisation de conférences interalliées où se retrouvent militaires et hommes d’État. L’idée d’une unité d’action et de commandement semble entendue mais, à cette date, les intérêts particuliers des différents États s’imposent encore.
Cette année se termine sur l’incertitude grecque et sur celle du monde proche et extrême-oriental, essentiellement fondées sur l’instabilité politique des États de cette partie du monde.
Tant sur le plan économique que sur celui de la propagande, de nouvelles impulsions et une structuration évidente permettront d’aborder 1916 sous un nouvel angle. Militairement, l’idée d’une révision des relations entre les états-majors alliés paraît acquise aussi bien par les diplomates que par les généraux, en raison de la situation inquiétante en Russie et en Serbie, de l’attitude réservée de l’Italie et de la crise de l’armement. En fait, l’élargissement de la Triple Entente, tant souhaitée par la France, n’a fait qu’ajouter aux difficultés.
Restricted access

Documents diplomatiques français

1922 – Tome I (1er janvier – 30 juin)

Ministère des Affaires étrangères

Ce volume présente 456 documents sur la politique extérieure de la France pendant les six premiers mois de l’année 1922. La démission d’Aristide Briand, le 12 janvier, et l’arrivée de Raymond Poincaré à la tête de la diplomatie française ne signifient pas une rupture dans la politique de la France, malgré un certain nombre d’inflexions. Briand démissionne à la suite de propositions britanniques décevantes sur la sécurité de la France à la conférence de Cannes, alors qu’il a accepté la convocation d’une conférence internationale sur la reconstruction économique de l’Europe et l’idée d’un moratoire sur les réparations allemandes. L’alliance avec la Grande-Bretagne reste la priorité de Poincaré, mais il se heurte à l’attitude dilatoire de Lloyd George. Sans remettre en cause la conférence de Gênes, Poincaré adopte une position intransigeante sur la question des dettes russes et refuse toute discussion sur les réparations. Sa politique allemande se durcit encore à la suite du traité de Rapallo ; sanctions et prise de gages sont à nouveau envisagées.
La France poursuit sa politique de stabilisation en Europe centrale et orientale. Elle apporte ainsi son soutien financier à l’Autriche, pousse à une concertation entre la Petite Entente et la Pologne, encourage la formation d’une Union baltique et la normalisation des relations entre la Pologne et la Lituanie. Dans les affaires de l’Orient, Poincaré maintient la ligne politique favorable à la Turquie nationaliste. On se met d’accord avec la Grande-Bretagne et l’Italie, en mars 1922, sur les principaux éléments d’une révision du traité de Sèvres, mais les réticences turques provoquent de nouvelles divergences entre la France et la Grande-Bretagne. La détérioration des relations avec les États-Unis reste un sujet de préoccupation pour la France qui accepte une réduction de sa flotte de surface à la conférence de Washington.
Restricted access

Documents diplomatiques français

1939 – Tome III (1er mai – 24 juin)

Ministère des Affaires étrangères

Présenter la politique étrangère de la France dans tous ses aspects notables, tel est l’objet des volumes des Documents diplomatiques français : pénétrer dans le secret des chancelleries, suivre le regard des diplomates français aux quatre coins du monde et leurs négociations politiques ou commerciales, leur rôle culturel, voir comment s’élabore la décision de politique étrangère à Paris, assister grâce aux procès-verbaux aux entretiens entre les principaux responsables, voilà quelques-unes des possibilités offertes aux lecteurs avides d’une histoire fondée sur des sources irréfutables.
Puisés dans les fonds d’archives du ministère des Affaires étrangères, ces documents, qui concernent les différentes périodes du XX e siècle, des plus récemment ouvertes à la consultation sur les années 1960, aux plus anciennes sur la Grande Guerre, sont sélectionnés avec objectivité et annotés avec soin par des équipes d’archivistes et d’historiens.
Restricted access

Documents diplomatiques français

1939 – Tome VI (26 août – 3 septembre)

Ministère des Affaires étrangères

Présenter la politique étrangère de la France dans tous ses aspects notables, tel est l’objet des volumes des Documents diplomatiques français : pénétrer dans le secret des chancelleries, suivre le regard des diplomates français aux quatre coins du monde et leurs négociations politiques ou commerciales, leur rôle culturel, voir comment s’élabore la décision de politique étrangère à Paris, assister grâce aux procès-verbaux aux entretiens entre les principaux responsables, voilà quelques-unes des possibilités offertes aux lecteurs avides d’une histoire fondée sur des sources irréfutables.
Puisés dans les fonds d’archives du ministère des Affaires étrangères, ces documents, qui concernent les différentes périodes du XX e siècle, des plus récemment ouvertes à la consultation sur les années 1960, aux plus anciennes sur la Grande Guerre, sont sélectionnés avec objectivité et annotés avec soin par des équipes d’archivistes et d’historiens.
Restricted access

Documents diplomatiques français

1939 – Tome IV (25 juin – 12 août)

Ministère des Affaires étrangères

Présenter la politique étrangère de la France dans tous ses aspects notables, tel est l’objet des volumes des Documents diplomatiques français : pénétrer dans le secret des chancelleries, suivre le regard des diplomates français aux quatre coins du monde et leurs négociations politiques ou commerciales, leur rôle culturel, voir comment s’élabore la décision de politique étrangère à Paris, assister grâce aux procès-verbaux aux entretiens entre les principaux responsables, voilà quelques-unes des possibilités offertes aux lecteurs avides d’une histoire fondée sur des sources irréfutables.
Puisés dans les fonds d’archives du ministère des Affaires étrangères, ces documents, qui concernent les différentes périodes du XX e siècle, des plus récemment ouvertes à la consultation sur les années 1960, aux plus anciennes sur la Grande Guerre, sont sélectionnés avec objectivité et annotés avec soin par des équipes d’archivistes et d’historiens.
Restricted access

Documents diplomatiques français

1939 – Tome II (16 mars – 30 avril)

Ministère des Affaires étrangères

Présenter la politique étrangère de la France dans tous ses aspects notables, tel est l’objet des volumes des Documents diplomatiques français : pénétrer dans le secret des chancelleries, suivre le regard des diplomates français aux quatre coins du monde et leurs négociations politiques ou commerciales, leur rôle culturel, voir comment s’élabore la décision de politique étrangère à Paris, assister grâce aux procès-verbaux aux entretiens entre les principaux responsables, voilà quelques-unes des possibilités offertes aux lecteurs avides d’une histoire fondée sur des sources irréfutables.
Puisés dans les fonds d’archives du ministère des Affaires étrangères, ces documents, qui concernent les différentes périodes du XX e siècle, des plus récemment ouvertes à la consultation sur les années 1960, aux plus anciennes sur la Grande Guerre, sont sélectionnés avec objectivité et annotés avec soin par des équipes d’archivistes et d’historiens.
Restricted access

Documents diplomatiques français

1939 – Tome I (1er février – 15 mars)

Ministère des Affaires étrangères

Présenter la politique étrangère de la France dans tous ses aspects notables, tel est l’objet des volumes des Documents diplomatiques français : pénétrer dans le secret des chancelleries, suivre le regard des diplomates français aux quatre coins du monde et leurs négociations politiques ou commerciales, leur rôle culturel, voir comment s’élabore la décision de politique étrangère à Paris, assister grâce aux procès-verbaux aux entretiens entre les principaux responsables, voilà quelques-unes des possibilités offertes aux lecteurs avides d’une histoire fondée sur des sources irréfutables.
Puisés dans les fonds d’archives du ministère des Affaires étrangères, ces documents, qui concernent les différentes périodes du XX e siècle, des plus récemment ouvertes à la consultation sur les années 1960, aux plus anciennes sur la Grande Guerre, sont sélectionnés avec objectivité et annotés avec soin par des équipes d’archivistes et d’historiens.
Restricted access

Documents diplomatiques français

1939 – Tome V (13 août – 25 août)

Ministère des Affaires étrangères

Présenter la politique étrangère de la France dans tous ses aspects notables, tel est l’objet des volumes des Documents diplomatiques français : pénétrer dans le secret des chancelleries, suivre le regard des diplomates français aux quatre coins du monde et leurs négociations politiques ou commerciales, leur rôle culturel, voir comment s’élabore la décision de politique étrangère à Paris, assister grâce aux procès-verbaux aux entretiens entre les principaux responsables, voilà quelques-unes des possibilités offertes aux lecteurs avides d’une histoire fondée sur des sources irréfutables.
Puisés dans les fonds d’archives du ministère des Affaires étrangères, ces documents, qui concernent les différentes périodes du XX e siècle, des plus récemment ouvertes à la consultation sur les années 1960, aux plus anciennes sur la Grande Guerre, sont sélectionnés avec objectivité et annotés avec soin par des équipes d’archivistes et d’historiens.
Restricted access

Documents diplomatiques français

1965 – Tome I (1er janvier – 30 juin)

Ministère des Affaires étrangères

Trois grandes questions préoccupent la diplomatie française au cours du premier semestre de l’année 1965: la crise des institutions européennes, la dégradation de la situation en Afrique centrale et l’aggravation de la guerre du Vietnam.
Les initiatives prises par la Commission du Marché commun pour mettre en œuvre la politique agricole commune et son financement vont susciter un long conflit entre la Commission et la France, qui refuse d’accroître ses pouvoirs et ceux de l’Assemblée, en particulier en matière budgétaire, d’où la crise de «la chaise vide».
À l’évidence, la situation dans l’ancienne Indochine française s’aggrave et la France adopte là aussi une attitude singulière qui provoque la rupture des relations diplomatiques avec le Sud-Vietnam (juin 1965).
Enfin, c’est la dégradation de la situation en Afrique centrale qui retient l’attention du Quai d’Orsay. L’instabilité politique y sévit: au Burundi, déchiré par l’opposition entre les Hutus et les Tutsis et au Congo-Léopoldville, où s’opposent Kasavubu et Tshombé.
À travers toutes ces affaires, le contentieux franco-américain s’alourdit et se nourrit de multiples causes, en particulier l’incompréhension américaine à la suite des mesures prises par la France pour échanger ses dollars contre de l’or, la critique de la politique américaine au Vietnam, la désapprobation de l’intervention militaire américaine en République dominicaine. Comme le remarque l’ambassadeur de France à Washington: «Le climat […] ne s’améliorera pas aussi longtemps que les États-Unis n’auront pas compris que le monde de 1965 n’est plus celui de 1945, que leur interventionnisme sans limites est aussi dangereux pour la sécurité générale que l’isolationnisme d’autrefois.»