Show Less
Open access

L'Europe dans le monde du football

Genèse et formation de l’UEFA (1930-1960)

Series:

Philippe Vonnard

Comment expliquer la popularité du football à l’échelle européenne ? Une des pistes pour répondre à cette question est d’étudier le rôle de l’Union des associations européennes de football (UEFA) qui n’a eu de cesse d’agir en vue de renforcer les échanges footballistiques au niveau européen. À partir du dépouillement d’archives inédites, ce livre répond à un vide historiographique en proposant de retracer la genèse et la formation de l’UEFA dans une perspective globale et qui privilégie le long terme. Nous défendons ici la thèse que la mise en place de cette organisation au milieu des années 1950 est un tournant dans l’histoire du football européen.

Trois axes principaux complémentaires sont développés tout au long de cet ouvrage. Le premier traite du rôle de la FIFA (Fédération internationale de football association), puis de l’UEFA dans le développement d’une dynamique européenne du jeu. Le deuxième questionne la possibilité qu’ont les dirigeants du football de créer un organisme qui transcende les barrières de la Guerre froide (à sa fondation, l’UEFA compte une trentaine de pays européens). Finalement, le troisième interroge les raisons de la constitution de l’UEFA durant les années 1950 ainsi que le modèle d’organisation choisi par ses promoteurs.

Show Summary Details
Open access

4.3.2. Un « effet retour » sur la Confédération sud-américaine

4.3.2. Un « effet retour » sur la Confédération sud-américaine

Jusqu’au milieu des années 1950, la Confédération sud-américaine constitue un modèle pour les entités continentales existantes et celles en construction. En effet, les Européens s’inspirent de son organisation lors des discussions préliminaires à la création du Groupement européen, puis se calquent sur l’exemple sud-américain en demandant à la FIFA de rétrocéder à l’UEFA une partie des pourcentages sur les matchs internationaux. Par ailleurs, les Sud-Américains peuvent également être perçus comme modèle en matière d’organisation de compétitions continentales, avec la Copa America créée en 1915, le tournoi des juniors sud-américains, organisé pour la première fois en 1954 ou encore le Championnat panaméricain qui est organisé par la Confédération panaméricaine dès 1952290. Avec le rapide développement de l’UEFA, un nouveau modèle commence à émerger, qui va influencer les autres confédérations et même l’entité sud-américaine.←356 | 357→

Dans un texte publié en 2003, qui traite de la thématique de l’histoire croisée, Michael Werner et Bénédicte Zimmermann notaient : « Quand on étudie des sociétés en contact, on constate fréquemment que les objets et les pratiques sont non seulement en situation d’interrelation, mais encore se modifient réciproquement sous l’effet de leur mise en relation291. » En nous inspirant de cette réflexion, nous pouvons supposer que des interrelations s’opèrent au sein de la FIFA entre les dirigeants des différentes confédérations, qui ont pu jouer en faveur de leur structuration. À ce titre, en raison de son rapide développement et du fait qu’elle est composée des associations nationales les plus structurées, on peut imaginer que l’UEFA exerce une influence sur les actions des dirigeants extra-européens, en particulier ceux de la Confédération sud-américaine.

Un premier exemple de cette influence concerne, à nouveau, une question financière. En effet, avec l’accroissement de ses activités, les charges de l’UEFA ne cessent d’augmenter. De plus, l’Union n’hésite pas à se porter garante de l’organisation du tournoi international des juniors292 – compétition confiée par la FIFA, faut-il le rappeler. En conséquence, le comité exécutif de l’UEFA, outre des mesures d’économies, s’attelle aussi à chercher des fonds supplémentaires. Dans cette perspective, il s’adresse à nouveau à la FIFA. Il s’agit cette fois d’obtenir une partie du pourcentage que la Fédération internationale perçoit sur les rencontres disputées entre les associations européennes dans le cadre des matchs éliminatoires de la Coupe du monde. Ce sujet, qui va être débattu en 1957-1958 au sein du comité exécutif de la FIFA, révèle le leadership que commence à prendre l’UEFA dans la Fédération internationale. En effet, la requête portée préalablement sur la rétrocession d’un pourcentage sur la recette des rencontres internationales entre les équipes nationales européennes se fondait sur l’exemple de la Confédération sud-américaine. Or, ici, il s’agit d’une nouvelle demande dont ne bénéficie aucune autre confédération continentale. Cette action confirme l’activité du comité exécutif de l’UEFA et aussi le fait que l’organisation européenne devient assez solide pour porter de nouvelles questions au sein de la FIFA. En date du 28 février 1957, une lettre est adressée à la FIFA dans le but de sonder le comité exécutif de la FIFA. Premièrement, il est demandé s’il←357 | 358→ est envisageable de recevoir 1 % des 5 % de recettes brutes perçues par celle-ci sur les matchs du Championnat du monde293. Deuxièmement, si des confédérations disposent déjà d’un tel privilège. Par la voix de son secrétaire général, Kurt Gassmann, la Fédération internationale répond à l’UEFA que « les 5 % des recettes brutes des matchs préliminaires du Championnat du monde – Coupe Jules Rimet 1958 reviennent entièrement à la FIFA »294 et que cette disposition n’existe pas pour d’autres confédérations continentales et n’est pas envisagée par le comité exécutif. Non découragée par cette réponse, l’élite de l’UEFA décide alors de passer à l’offensive et de porter l’inscription de la question au prochain congrès de la Fédération internationale295, portant ainsi une nouvelle charge contre l’autorité du comité exécutif de la FIFA.

Si l’élite de l’UEFA transmet cette requête à la FIFA, c’est aussi que la situation financière de cette dernière lui paraît favorable pour soutenir la proposition de l’organisation européenne. En effet, en 1956, la FIFA a réalisé un excédent de 21 171,86 francs suisses. Certes, le chiffre peut paraître peu élevé, mais ce bénéfice est encore un fait rare à cette époque (notamment lors d’une année sans Coupe du monde) et il révèle la bonne santé des finances de l’organisation qui compte tout de même déjà sur un avoir de plus de deux millions en réserve296. Une année plus tard, l’excédent augmente – il s’élève à 74 671 francs suisses297 – et confirme ainsi la bonne santé financière de la Fédération internationale. Malgré ce contexte a priori favorable, la FIFA ne se montre que peu coopérative vis-à-vis de la demande de l’UEFA. Dans son rapport d’activité pour les années 1956 et 1957, son secrétaire général indique que le comité exécutif ne partage pas le point de vue de certaines associations qui estiment que 1 % des 5 % des recettes des rencontres de la Coupe du monde devrait←358 | 359→ être retourné à la confédération continentale concernée298 – il ne fait pas référence aux vœux des entités continentales, qui ne sont toujours pas considérées comme associations membres de la Fédération internationale. Sans doute dans le but d’éviter de nouveaux conflits, il est malgré tout envisagé de discuter lors du prochain congrès de la FIFA299.

Alors que des échanges ont lieu entre les deux organisations dans les premiers mois de l’année 1958300, une médiation est tentée par Thommen et Barassi. À la suite des discussions entre les deux dirigeants et une délégation de la commission des finances de l’UEFA, un compromis est trouvé : il s’agirait de laisser les dispositions existantes pour la compétition de 1958 et de les modifier dans le sens de la requête de l’UEFA pour celle de 1962.

Comment expliquer ce changement d’attitude de l’élite dirigeante de la FIFA et en particulier de Barassi et Thommen ? En fait, la requête portée par l’UEFA a reçu le soutien d’autres confédérations continentales, et en particulier de celle d’Amérique du Sud. En effet, l’association brésilienne développe une requête qui va dans le même sens, déposée vraisemblablement après celle de l’UEFA, car les dirigeants du comité exécutif de la FIFA n’en ont jamais fait mention. De même, nous pouvons supposer qu’une alliance se met en place entre les confédérations continentales en marge du congrès de la FIFA. Il ne s’agit que d’hypothèses. En tous les cas, durant le congrès annuel de l’UEFA de 1958, le président de la commission des finances de l’UEFA, Peco Bauwens, « se félicite qu’un accord avec la FIFA semble intervenir sur ce point »301. Ce souhait semble partagé par les associations nationales membres de l’UEFA puisque les congressistes acceptent la proposition. Quelques jours plus tard, c’est au tour de l’assemblée générale de la FIFA de décider, « à une grande←359 | 360→ majorité »302, que les confédérations obtiendront désormais 1 % des 5 % des recettes brutes des rencontres de la Coupe du monde. Le règlement de cette question permet non seulement de renforcer la base financière de l’UEFA et des autres confédérations, mais offre aussi aux acteurs principaux de l’Union de se profiler comme des acteurs particulièrement actifs dans le développement de leur confédération. Dès lors, les Européens commencent à devenir une source de questionnement, voire d’inspiration, pour les autres entités continentales.

Relevons par exemple que, quelques semaines après le congrès de 1958, le secrétaire de la FIFA, Kurt Gassmann, reçoit une lettre du nouveau président de la Confédération sud-américaine, José Ramos de Freitas. Ce dernier demande de lui remettre des documents relatifs aux activités de l’UEFA et ce dans « l’intérêt du sport sud-américain »303. Il s’agit des documents suivants :

les statuts de l’UEFA,

le règlement de la Coupe des champions,

le règlement de la commission d’arbitrage continentale,

le règlement du tournoi international des juniors.

Cette lettre est intéressante sur deux points au moins. Premièrement, pourquoi les dirigeants sud-américains s’adressent-ils à la FIFA plutôt qu’à l’UEFA ? Estiment-ils que l’Union reste subordonnée à la FIFA et, en conséquence, que c’est cette dernière qu’il s’agit de contacter en premier lieu ? Deuxièmement, pourquoi la Confédération sud-américaine a-t-elle besoin de ces documents ? Y a-t-il des discussions, au même moment, en son sein au sujet d’une possible réforme de sa structure ? Dans la correspondance FIFA-Confédération sud-américaine nous n’avons rien trouvé qui puisse nous permettre à l’heure actuelle de véritablement répondre à ces questions.

En ce qui concerne la Coupe des champions, la situation est plus claire : les Sud-Américains sont à la recherche d’un modèle puisque, à la même période, des discussions ont lieu au sein de leur Confédération à ce sujet. En raison du succès croissant de la Coupe des clubs champions,←360 | 361→ des dirigeants sud-américains semblent en effet vouloir transposer cette compétition sur leur continent. Durant l’été 1959, le journal L’Équipe indique que des discussions ont lieu en Amérique du Sud dans le but d’imiter l’Europe304. Le premier tournoi, intitulé Copa Libertadores, est finalement organisé dès la saison 1959-1960, les rencontres se déroulant principalement au printemps. Certes, le format de la Copa Libertadores ne va pas forcément se calquer sur celui de la Coupe des champions305. Cependant, dans l’idée, les Sud-Américains semblent s’inspirer de ce qui se fait en Europe.

Au vu de ces éléments, qui nécessiteraient assurément d’être étoffés, nous postulons que, à partir des années 1958-1959, le développement de l’UEFA commence à être une source d’inspiration non seulement pour les dirigeants sud-américains, mais aussi pour ceux d’autres confédérations puisque, dans la décennie suivante, celles-ci mettent également en place des compétitions continentales pour les clubs.←361 | 362→ ←362 | 363→


1 Rimet J., Gassmann K., Statuts de la FIFA [édition de 1953], 15 février 1954. FIFA, statuts, 1904-1981.

2 Supra 3.1.3.

3 Anonyme, Procès-verbal de la réunion du comité exécutif de l’Union belge de football du 3 avril 1954, 10 avril 1954. AGRB, URBSFA, dossier : comité exécutif (procès-verbaux 51-52).

4 Delaunay H., Procès-verbal de la réunion des associations européennes de football du 12 avril 1954, n.d. Bundesarchiv (BA), DY 12 Deutscher Turn und Sportbund (DTSB), dossier : 2.081 Zusammenarbeit mit der FIFA, microfiche 03, n° 169-171. Contrairement à ce qu’annonçait Ernst Thommen durant le congrès extraordinaire de la FIFA de 1953, il ne semble pas que Delaunay prenne contact avec les associations d’Afrique du Nord et du Proche-Orient.

5 Lettre de K. Gassmann à H. Delaunay, 19 mars 1954. FIFA, correspondance avec les associations nationales : France (1937-1954), dossier : 1.1.1951-53.

6 Par ordre alphabétique : Allemagne de l’Est, Allemagne de l’Ouest, Angleterre, Autriche, Belgique, Danemark, Espagne, Écosse, Finlande, France, Hongrie, Irlande, Italie, Luxembourg, Norvège, Pays-Bas, Portugal, Sarre, Suède, Suisse, Tchécoslovaquie et Yougoslavie.

7 Lettre de E. Thommen à J. Rimet, 25 avril 1954. FIFA, membres du comité exécutif, dossier individuel : correspondance J. Rimet (1945-1950), dossier : 1951-1954.

8 Delaunay H., Procès-verbal de la réunion des associations européennes de football du 12 avril 1954, n.d. BA, DY 12 DTSB, dossier : 2.081 Zusammenarbeit mit der FIFA, microfiche 03, n° 169-171

9 Anonyme, Procès-verbal de la réunion du comité exécutif de l’Union belge du 24 abril 1954, n.d. AGRB, URBSFA, dossier : comité exécutif (procès-verbaux 51-52).

10 Lettre de H. Delaunay au secrétaire général de la Section de football de la RDA, 20 avril 1954. BA, DY 12 DTSB, dossier : 2.081 Zusammenarbeit mit der FIFA, microfiche 03, n° 182-183.

11 Anonyme, « Groupe des associations européennes de football. Analyse des réponses au questionnaire relatif à la forme constitutionnelle du groupe ». BA, DY 12 DTSB, dossier : 2.081 Zusammenarbeit mit der FIFA, microfiche 03, n° 176.

12 Anonyme, Procès-verbal de la réunion du comité exécutif de l’Union belge de football du 29 mai 1954, n.d. AGRB, URBSFA, dossier : comité exécutif (procès-verbaux 51-52).

13 Anonyme, « Entente europenne de football, projet de règlement », n.d. BA, DY 12, DTSB, dossier : 2.081 Zusammenarbeit mit der FIFA, fiche 03, n° 173-175.

14 Gassmann K., Procès-verbal de la réunion du comité exécutif de la FIFA des 12-13 juin 1954, 7 juillet 1954. FIFA, comité exécutif (procès-verbaux 1953-1954).

15 Anonyme, Procès-verbal de la réunion du comité exécutif de l’Union belge du 29 mai 1954, n.d. AGRB, URBSFA, dossier : comité exécutif (procès-verbaux 1953-1954).

16 Par ordre alphabétique : Allemagne de l’Est, Allemagne de l’Ouest, Angleterre, Autriche, Belgique, Bulgarie, Danemark, Écosse, Espagne, Finlande, France, Hongrie, Irlande, Irlande du Nord, Italie, Luxembourg, Norvège, Pays-Bas, Portugal, Sarre, Suède, Suisse, Tchécoslovaquie, Union soviétique et Yougoslavie.

17 Anonyme, Procès-verbal de la réunion du comité exécutif de l’Union belge du 2 juillet 1954 n.d. AGRB, URBSFA, dossier : comité exécutif (procès-verbaux 1953-1954).

18 Gassmann K., Procès-verbal de l’assemblée générale de la FIFA du 21 juin 1954, décembre 1954. FIFA, dossier : XXIX-XXX congrès ordinaires (1953-1959, rapport d’activité).

19 Delaunay H., Procès-verbal de la réunion du comité exécutif du Groupement des associations européennes de football du 22 juin 1954, n.d. Archives de l’Union des associations européennes de football (UEFA), RM00000749 (réunions du comité exécutif, 1954-1959), document relié : procès-verbaux des comités exécutifs et comités d’urgence 1954-1959).

20 Lettre de H. Delaunay au secrétaire général de la Section de football de la RDA, 19 juillet 1954. BA, DY 12 DTSB, dossier : 2.085 Zusammenarbeit mit der UEFA, fiche 05, n° 489.

21 Gasparini W., « Un sport européen ? Genèse et enjeux d’une catégorie européenne », Savoir/Agir, vol. 15, 2011, p. 53.

22 Supra 1.2.4.

23 Delaunay H., Procès-verbal de la réunion du comité exécutif du Groupement des associations européennes de football des 29 et 30 octobre 1954, n.d. UEFA, RM00000749 (réunions du comité exécutif, 1954-1959), dossier : CE 29-6-1957. Copenhague.

24 Rimet J., Gassmann K., Statuts de la FIFA [éditions 1953], article 30 [des statuts], 15 février 1954. FIFA, statuts, 1904-1981.

25 Infra 4.1.4.

26 Delaunay P., Procès-verbal de la réunion du comité d’urgence de l’UEFA des 6-7 mai 1955, n.d. UEFA, RM00005974 (réunion du comité exécutif, 1954-1959), document relié : procès-verbaux des comités exécutifs et comités d’urgence 1954-1959.

27 « À pied d’œuvre depuis la veille les “Continentaux” s’entraînent sous la direction de Pierre Pibarot », L’Équipe, 12 août 1955.

28 Pour cause de maladie. « Henri Delaunay n’est plus… », L’Équipe, 10 novembre 1955.

29 Delaunay P., Procès-verbal de la réunion du comité exécutif de l’UEFA du 8 juin 1956, n.d. UEFA, RM00005984 (congrès de l’UEFA, procès-verbaux 1954-1994), document relié : procès-verbaux des assemblées générales 1954-1959.

30 Entretien avec Pierre Delaunay réalisé le 18 septembre 2012 à Versailles.

31 Delaunay P., Rapport du secrétaire général de l’UEFA (1958-1959), n.d. UEFA, RM00000917 (publications : rapport du secrétaire général 1954-1985), p. 1.

32 Delaunay P., Procès-verbal de la réunion du comité exécutif de l’UEFA du 28 octobre 1958, n.d. UEFA, RM00000749 (réunions du comité exécutif, 1954-1959), document relié : procès-verbaux des comités exécutifs et comités d’urgence 1954-1959.

33 Le sujet le touche de près et des reproches pourraient possiblement être adressés contre son travail. Des lettres échangées – conservées dans les archives la Fédération française – entre novembre 1955 et mars 1956 entre un dirigeant du Groupement des clubs autorisés, Jean Dennis et Stanley Rous, soulignent cet aspect. En effet, le premier aurait indiqué au second que son fils ne serait pas l’égal de son père et que sa succession aurait du mal à être acceptée au sein de la Fédération française. Nous remercions Kevin Tallec Marston pour cette information.

34 Crahay J., Procès-verbal de la réunion du comité exécutif de l’UEFA du 3 juin 1958, n.d. UEFA, RM00000749 (réunions du comité exécutif, 1954-1959), document relié : procès-verbaux des comités exécutifs et comités d’urgence 1954-1959.

35 Delaunay P., Procès-verbal de l’assemblée générale de l’UEFA du 4 juin 1958, n.d. UEFA, RM00005986 (congrès fondateur, 1954. I-III congrès ordinaire, 1955-1957), document relié : procès-verbaux des assemblées générales 1954-1959.

36 Traduction d’une lettre de E. Schwartz aux associations européennes, n.d. UEFA, RM00005987 (IV Congrès ordinaire, 1958. I Congrès extraordinaire, 1959), dossier : assemblée générale extraordinaire de l’UEFA.

37 À cette période, la Suisse est toutefois plus proche du camp occidental, le communisme étant combattu par l’élite politique et économique du pays. Pour un propos général sur le positionnement du pays durant la Guerre froide, voir : Bott S. et al., « Le rôle international de la Suisse dans la Guerre froide globale : un équilibre précaire », Relations internationales, vol. 163, n° 3, 2015, pp. 3-14.

38 Delaunay P., Procès-verbal de la réunion du comité exécutif de l’UEFA des 7-8 novembre 1957, n.d. UEFA, RM00005974 (réunion du comité exécutif, 1954-1959), document relié : procès-verbaux des comités exécutifs et comités d’urgence 1954-1959.

39 Infra 4.2.4.

40 Il ne semble pas que la Confédération helvétique joue un rôle dans l’établissement du siège de l’UEFA sur son territoire. Ce n’est qu’à partir des années 1980 que le pays développera une véritable « diplomatie par le sport », avec notamment comme but l’accueil d’organisations internationales sportives. À ce sujet, nous attendons les conclusions de la thèse de doctorat que prépare actuellement Quentin Tonnerre sous la direction de Patrick Clastres et Janick Marina Schaufelbuehl à l’Université de Lausanne.

41 Entretien avec Pierre Delaunay, réalisé le 18 septembre 2012 à Versailles.

42 Entretien avec Jacques Ferran, réalisé le 19 septembre 2012 à Paris.

43 Entretien avec Hans Bangerter, réalisé le 1er octobre 2012 à Bollingen.

44 Rous S., Football worlds, op. cit., pp. 134-135.

45 La FIFA est même contactée à ce sujet mais refuse d’héberger le siège de l’UEFA. Gassmann K., Procès-verbal de la réunion du comité exécutif de la FIFA du 24 avril 1959, 20 mai 1959. FIFA, comité exécutif (procès-verbaux 1959).

46 Delaunay P. Procès-verbal de la réunion du comité exécutif de l’UEFA du 30 octobre 1959, n.d. Document numérisé que nous a transmis l’archiviste de l’UEFA, Nicolas Bouchet.

47 « Incroyable mais vrai. La France n’a pas voté pour la France ! », L’Équipe, 15 décembre 1959.

48 Infra 4.1.3. et 4.1.4.

49 Dont le discours a été retrouvé dans les archives nationales allemandes. Par ailleurs, dans la salle de réunion du siège de la Fédération autrichienne dans laquelle se déroule le congrès – ce qui montre au passage que l’Union reste alors une entité modeste – trône une photo du dirigeant disparu. « Ils n’ont pas voulu du Championnat d’Europe !… », France football, 8 mars 1955.

50 Anonyme, « 4e Assemblée générale de l’UEFA à Stockholm. 10. Règlement du tournoi international juniors », n.d. UEFA, RM00005987 (IV Congrès ordinaire, 1958. I Congrès extraordinaire, 1959), dossier : assemblée générale de Stockholm 4/6/1958/ textes complets des délibérations.

51 Schmidlin I., Procès-verbal de la réunion du comité exécutif de l’UEFA du 10 mars 1960, 8 avril 1960. UEFA, RM00000750 (séances du comité exécutif, 10 mars-8 juillet 1960).

52 Breuil X., Constantin P.N., « The Balkan cups as a vector of European integration », op. cit.

53 Gassmann K., Rapport relatif à l’ordre du jour de la réunion du comité exécutif de la FIFA des 17-18 septembre 1955, 17 août 1955. FIFA, comité exécutif (procès-verbaux 1955-1957).

54 Senyuva Ö., Tunç S., « Turkey and the European Football », Sport in History, vol. 35, n° 4, 2015, p. 575.

55 Vaner S., « La Turquie et l’Union européenne. L’altérité commune », dans Dumoulin M., Duchenne G. (dir.), L’Europe et la Méditerranée. Actes de la VIe Chaire Glaverbel d’études européennes 2000-2001, Bruxelles, P.I.E. Peter Lang, 2001, pp. 107-124.

56 Delaunay P., Procès-verbal de la réunion du comité exécutif de l’UEFA du 1er mars 1955, n.d. UEFA, RM00005974 (réunion du comité exécutif, 1954-1959), document relié : procès-verbaux des comités exécutifs et comités d’urgence 1954-1959.

57 Oikonomidis P., Le jeu mondial dans les Balkans. Les relations gréco-yougoslaves de la Seconde Guerre mondiales à la Guerre froide, Paris, L’Harmattan, 2011, p. 506.

58 Delaunay P., Procès-verbal de l’assemblée générale de l’UEFA du 2 mars, n.d. UEFA, RM00005974 (réunion du comité exécutif, 1954-1959), document relié : procès-verbaux des comités exécutifs et comités d’urgence 1954-1959.

59 Rous S. « Quelques souvenirs », dans Rothenbuehler R., Les 25 ans de l’UEFA, op. cit., p. 79.

60 Lettre de H. Polat à R.W. Seeldrayers, 14 septembre 1955. FIFA, correspondance avec les associations nationales : Turquie (1932-1970), dossier : 1.1.1951-31.12.1955.

61 Gassmann K., Procès-verbal de la réunion du comité exécutif de la FIFA du 9 mai 1955, 13 mai 1955. FIFA, comité d’urgence (procès-verbaux 1951-1957).

62 Delaunay P., Procès-verbal de la réunion du comité exécutif de l’UEFA des 6-7 mai 1955, n.d. UEFA, RM00005974 (réunion du comité exécutif, 1954-1959), document relié : procès-verbaux des comités exécutifs et comités d’urgence 1954-1959.

63 Gassmann K., Rapport relatif à l’ordre du jour de la réunion du comité exécutif de la FIFA des 17-18 septembre 1955, 17 août 1955. FIFA, comité exécutif (procès-verbaux 1955-1957).

64 Claude G., « Israël-États-Unis, de la reconnaissance historique à l’alliance stratégique. Histoire des relations stratégiques et diplomatiques, 1948-2004 », Revue historique des armées, vol. 252, 2008, pp. 2-11.

65 Harrif H., « “It is important that we beat the gentiles”: the national significance of Israel’s soccer matches against the USSR, Summer 1956 », Sport in Society, vol. 12, n° 8, 2009, pp. 1038-1053.

66 C’est au début des années 1950 que le pays est officiellement reconnu au sein de la FIFA et du CIO : Alperovich, A., Israel in der olympischen Bewegung, Sank Augustin, Academia Verlag, 2012.

67 Sur cette question, voir en particulier le numéro spécial de la revue Monde(s), « Inventions des continents », coordonné par Isabelle Surun et Hughes Tertrais en 2013. Et pour un propos plus général : Grataloup C., L’invention des continents : comment l’Europe a découpé le monde, Paris, Larousse, 2009.

68 Delaunay P., Procès-verbal de la réunion du comité exécutif de l’UEFA du 14 août 1955, n.d. UEFA, RM00005974 (réunion du comité exécutif, 1954-1959), document relié : procès-verbaux des comités exécutifs et comités d’urgence 1954-1959.

69 Gassmann K. Rapport relatif à l’ordre du jour de la réunion du comité exécutif de la FIFA des 17-18 septembre 1955. FIFA, comité exécutif (procès-verbaux 1955-1957).

70 Lettre de K. Gassmann à H. Delaunay, 19 mars 1954. FIFA, correspondance avec les associations nationales : France (1937-1954), dossier : 1.1.1951-53.

71 Gassmann K., Procès-verbal de l’assemblée générale de la FIFA du 17 septembre 1955, 22 novembre 1955. FIFA, comité exécutif (procès-verbaux 1955-1957).

72 Lettre de K. Gassmann à H. Polat, 20 septembre 1955. FIFA, correspondance avec les associations nationales : Turquie (1932-1970), dossier : 1.1.1951-31.12.1955. Une lettre analogue et datant de la même période peut être retrouvée dans la correspondance de la fédération israélienne.

73 Delaunay P., Procès-verbal de la réunion du comité exécutif de l’UEFA du 18 mars 1956, n.d. UEFA, RM00005974 (réunion du comité exécutif, 1954-1959), document relié : procès-verbaux des comités exécutifs et comités d’urgence 1954-1959.

74 Delaunay P., Procès-verbal de l’assemblée générale de l’UEFA du 8 juin 1956 à Lisbonne, n.d. UEFA, RM00005984 (congrès de l’UEFA, procès-verbaux 1954-1994), document relié : procès-verbaux des assemblées générales 1954-1959.

75 Gassmann K., Procès-verbal de la réunion du comité exécutif de la FIFA du 27 octobre 1959, 9 décembre 1959. FIFA, comité exécutif (procès-verbaux 1959).

76 Ces deux auteurs se basent essentiellement sur des sources provenant de la presse turque. Senyuva Ö., Tunç S., « Turkey and the European Football », op. cit., p. 575.

77 Käser K., Procès-verbal de la réunion du comité exécutif de la FIFA des 8-9 février 1962, 1er mars 1962 (version française). FIFA, comité exécutif (procès-verbaux 1962).

78 Schmidlin I., Procès-verbal de la réunion du comité exécutif de l’UEFA du 10 mars 1960, 8 avril 1960. UEFA, RM00000750 (séances du comité exécutif : 10 mars-8 juillet 1960).

79 Auxquelles il faut ajouter le cas chypriote, qui se rapproche de celui de la Turquie. Finalement, l’association de Chypre est affiliée à l’UEFA en 1964.

80 Pécout G., « Jusqu’où va l’Europe au XIXe siècle ? », dans Pécout G., Penser les frontières de l’Europe, op. cit., pp. 97-117.

81 Studer M., « Le développement du football au sein de l’UEFA », dans Bizzini L., Hauert C.-A., Piffaretti M. (dir.), Le football : éléments théoriques pour une meilleure compréhension, Genève, Médecine et Hygiène, 1998, p. 98.

82 Anonyme, « Union des associations européenne de football. Projet de statuts », 18 février 1955. FIFA, correspondance avec les confédérations continentales : UEFA (1955-1958), dossier : correspondance générale 01.01.1955-31.12.1958.

83 « La Coupe d’Europe intervilles de jeu à sept verra le jour ce soir », L’Équipe, 19 octobre 1956.

84 La Coupe des villes de foires n’a pas fait jusqu’ici l’objet d’études spécifiques. Quelques éléments peuvent être trouvés dans : Vonnard P., « How did UEFA govern the European turning point in football? », op. cit.

85 Rous S., Football worlds, op. cit., p. 145.

86 Les villes de Cologne et Vienne annulent finalement leur participation. De même, nous constatons que contrairement aux vœux initiaux des organisateurs, quelques clubs – comme FC Barcelone et Lausanne-sport –participent au tournoi.

87 Avec environ 20 000 spectateurs de moyenne par match selon le rapport du secrétaire général de l’UEFA 1954-1955. Delaunay P., Rapport du secrétaire de l’UEFA (1954-1955), n.d. UEFA, RM00000917 (publications : rapport du secrétaire général 1954-1985).

88 Pour davantage de détails sur la création de l’épreuve, nous nous permettons de renvoyer à notre livre : Vonnard P., La genèse de la Coupe des champions, op. cit.

89 « Non, Wolverhampton n’est pas encore le “champion du monde des clubs“! », L’Équipe, 15 décembre 1954.

90 Montérémal G., « L’Équipe : médiateur et producteur de spectacle sportif (1946-1967) », Le Temps des Médias, vol. 9, n° 2, 2007, pp. 107-120.

91 Anderlecht (Belgique), Partizan Belgrade (Yougoslavie), Chelsea (Angleterre), FC Copenhague (Danemark), Djugaarden (Suède), Rot Weiss Essen (Allemagne), Servette Genève (Suisse), Hibernian (Écosse), Holland Sport (Pays-Bas), Sporting Lisbonne (Portugal), Real Madrid (Espagne), AC Milan (Italie), Stade de Reims (France), Sarrebruck (Sarre), Stade de Reims (France), Rapid Vienne (Autriche) et Voros Lobogos (Hongrie).

92 Anonyme, « Projet d’une Coupe d’Europe proposé par le journal L’Équipe et d’autres journaux européens », n.d. FIFA, correspondance avec les confédérations continentales : UEFA (1955-1958), dossier : correspondance générale 01.01.1955-31.12.1958.

93 Lettre de H. Delaunay à R.W. Seeldrayers, 28 avril. FFF, Euro 60, dossier : Coupe de l’Europe 1955.

94 Delaunay P., Procès-verbal de la réunion du comité exécutif de l’UEFA des 6-7 mai 1955, n.d. UEFA, RM00005974 (réunion du comité exécutif, 1954-1959), document relié : procès-verbaux des comités exécutifs et comités d’urgence 1954-1959.

95 Gassmann K., Procès-verbal de la réunion du comité d’urgence de la FIFA du 9[8] mai 1955, 13 mai 1955. FIFA, comité d’urgence (procès-verbaux 1951-1957).

96 Gassmann K., Procès-verbal de la réunion du comité exécutif de la FIFA du 17 septembre 1955, 22 novembre 1955. FIFA, comité exécutif (procès-verbaux 1955-1957).

97 Delaunay P., Procès-verbal de la réunion du comité d’urgence de la FIFA du 17 juillet 1955, n.d. UEFA, RM00005974 (réunion du comité exécutif, 1954-1959), document relié : procès-verbaux des comités exécutifs et comités d’urgence 1954-1959.

98 Anonyme, Règlement de la Coupe des champions [saison 1956-57], art. 16, n.d. UEFA, RM00005391 (publications : commission de la Coupe des clubs champions européens, dossier : ECCC règlements 1956-1957).

99 Delaunay P., Rapport du secrétaire général de l’UEFA (1954-1955), n.d. UEFA, RM00000917 (publications : rapport du secrétaire général 1954-1985).

100 Finalement des aménagements seront faits et 50 000 personnes assisteront au match. Voir « Bojkov s’arrache les cheveux et pleure : Sofia ne jouera pas les demi-finales ! », France football, 26 février 1957.

101 « La balle au bond. Pas sympathique », France football, 5 juillet 1960.

102 Comme indiqué dans le chapitre 2, elle s’arrête en 1939. Le tournoi est malgré tout relancé en 1955 mais reste, jusqu’à sa disparition au début des années 1990, un tournoi secondaire qui se dispute en été.

103 Comme le montre une lecture générale de La Semaine sportive des années 1950 aux années 1970.

104 « Voros Lobogos jouera à Grenoble le 19 décembre à Nice, le 22 », L’Équipe, 14 décembre 1955.

105 Delaunay P., Procès-verbal de la réunion du comité exécutif de l’UEFA du 18 mars 1956, n.d. UEFA, RM00005974 (réunion du comité exécutif, 1954-1959), document relié : procès-verbaux des comités exécutifs et comités d’urgence 1954-1959. Les coupes nationales sont des épreuves disputées en parallèle des championnats, en match à élimination directe. Elles mettent aux prises autant les clubs de l’élite que les clubs amateurs. À cette période, cette épreuve n’existe pas dans tous les pays européens.

106 « À Lisbonne, UEFA et FIFA prêtes à siéger », L’Équipe, 8 juin 1956.

107 « La Coupe d’Europe intervilles de jeu à sept verra le jour ce soir », L’Équipe, 19 octobre 1956.

108 Delaunay P., Procès-verbal de la réunion du comité exécutif de l’UEFA des 7-8 novembre 1957, n.d. UEFA, RM00005974 (réunion du comité exécutif, 1954-1959), document relié : procès-verbaux des comités exécutifs et comités d’urgence 1954-1959.

109 Delaunay P., Procès-verbal de l’assemblée générale de l’UEFA des 2-3 juin 1958, n.d. UEFA, RM00005974 (réunion du comité exécutif, 1954-1959), document relié : procès-verbaux des comités exécutifs et comités d’urgence 1954-1959.

110 Delaunay P., Procès-verbal de la réunion du comité exécutif de l’UEFA du 28 octobre 1958, n.d. UEFA, RM00005974 (réunion du comité exécutif, 1954-1959), document relié : procès-verbaux des comités exécutifs et comités d’urgence 1954-1959.

111 Archambault F., « « La difficile gestation d’une Europe du football », op. cit.

112 Une réunion a par exemple lieu à Bologne en février 1956. Delaunay P., Procès-verbal de la réunion du comité exécutif de l’UEFA du 22 février 1956, n.d. UEFA, RM00005974 (réunion du comité exécutif, 1954-1959), document relié : procès-verbaux des comités exécutifs et comités d’urgence 1954-1959.

113 Delaunay P., Procès-verbal de la réunion du comité exécutif de l’UEFA du 8 juin 1956 à Lisbonne, n.d. UEFA, RM00005984 (congrès de l’UEFA, procès-verbaux 1954-1994), document relié : procès-verbaux des assemblées générales 1954-1959.

114 Dietschy P., « L’Euro de l’européisme », op.cit, p. 26.

115 Sur cette période, voir : Carrère d’Encausse H., La deuxième mort de Staline, Bruxelles, Complexe, 2006.

116 Rémond R., « La rencontre des deux Europe, octobre 1956 », dans Mink G., Lazar M.,Sielksi M.-J. (dir.), 1956 : une date européenne, Lausanne, Éditions Noir sur Blanc, p. 351. Ce contexte général favorable permet notamment une « réunion officieuse » à Helsinki, du 6 au 9 février 1957, entre les délégués techniques de l’Union européenne de radio et télévision (Est) et leurs homologues de l’Union internationale de radio (Ouest). Anonyme, « Activités de l’UER », Bulletin de l’UER, vol. 42, mars-avril 1957.

117 Delaunay P., Procès-verbal de la réunion du comité exécutif de l’UEFA du 8 juin 1956 à Lisbonne », n.d. UEFA, RM00005974 (réunion du comité exécutif, 1954-1959), document relié : procès-verbaux des comités exécutifs et comités d’urgence 1954-1959.

118 Simón J.A., « La diplomacia del Balón. Deporte y relaciones internacionales durante el franquismo », História e Cultura, vol. 4, n°1, 2012, pp. 165-189,

119 La question mérite d’être posée car, comme l’a montré Johaness Grossmann, des représentants de l’Espagne franquiste jouent des rôles dans des organisations européennes pouvant être considérées comme de second plan, tel le Centre européen de documentation et d’information (CEDI) : Grossmann J., « Élites conservatrices et politique extérieure privée en Europe de l’Ouest après la Seconde Guerre mondiale », dans Osmont M. et al. (dir.), Européanisation au XXe siècle. Un regard historique, Bruxelles, P.I.E. Peter Lang, 2012, pp. 47-58. Pour le régime soviétique, voir les nombreux travaux de Marie-Pierre Rey, en particulier : Rey M.-P., « Le retour à l’Europe ? Les décideurs soviétiques face à l’intégration européenne, 1957-1991 », Journal of European Integration History, vol. 11, n°1, 2005, pp. 7-27.

120 « Lisbonne, confluent du football européen et mondial », L’Équipe, 9-10 juin 1956.

121 Déjà en mars 1955, au sujet du rejet du projet lors de la première Assemblée générale de l’Union, il n’avait pas hesité à écrire (en comparant le cas européen à celui de l’Amérique du Sud) : « Pauvre vieille Europe, comme tu retardes ! », « Ils n’ont pas voulu du Championnat d’Europe !… », France football, 8 mars 1955.

122 « L’Allemagne contre l’Europe », L’Équipe, 3 mars 1957.

123 Lettre de P. Delaunay aux associations nationales affiliées à l’UEFA, 25 avril 1957. UEFA, RM00000749 (réunions du comité exécutif, 1954-1959), dossier : 1957.06.26-27.

124 Delaunay P., Procès-verbal de la réunion du comité exécutif de l’UEFA des 26-27 juin 1957 à Copenhague, n.d. UEFA, RM00000749 (réunions du comité exécutif, 1954-1959), dossier : 1957.06.26-27.

125 Gassmann K., Procès-verbal de la réunion du comité d’urgence de la FIFA 15 mars 1957, 31 mars 1957. FIFA, comité d’urgence (procès-verbaux, 1951-1957).

126 Un document avec toutes les prises de parole a été conservé aux archives de l’UEFA. Anonyme, « Projet de création d’une Coupe d’Europe des Nations (présenté par MM. Augustin Pujol et Pierre Delaunay) », n.d., UEFA, RM00005986 (congrès fondateur, 1954. I-III congrès ordinaire, 1955-1957), dossier : Coupe d’Europe des Nations).

127 Delaunay P., Procès-verbal de l’assemblée générale de l’UEFA des 28-29 juin 1957 à Copenhague », n.d. UEFA, RM00005984 (Congrès de l’UEFA, procès-verbaux 1954-1994), document relié : procès-verbaux des assemblées générales 1954-1959.

128 Parks J., Red Sport, Red Tape: the Olympic Games, the Soviet Sports Bureaucracy, and the Cold War, 1952-1980, thèse de doctorat réalisée sous la direction de Donald Raleigh, University of North Carolina, 2009, p. 141.

129 Des études sont à mener sur cet aspect.

130 C’est en particulier le cas de l’équipe nationale française qui ne peut, en outre, disposer de ses meilleurs éléments (en particulier Raymond Kopa qui est blessé et doit renoncer au tournoi). « France football répond aux questions que vous vous posez à propos de la Coupe d’Europe des nations », France football, 5 juillet 1960.

131 La rencontre est télévisée en direct, ce qui peut aussi avoir un impact sur ce chiffre plutôt faible, le Parc des Princes pouvant accueillir jusqu’à 45 000 spectateurs. « La Coupe d’Europe sous tous ses aspects », France football, 12 juillet 1960.

132 Décision prise en 1966 et qui sera effective en 1971, la Coupe étant renommé Coupe UEFA.

133 Entretien avec Hans Bangerter, réalisé le 1er octobre 2012 à Bollingen.

134 Bitsch M.-T., La construction européenne, op. cit.

135 Kaiser K., « A Better Europe? EFTA, the EFTA Secretariat, and the European Identities of the “Outer Seven“, 1958-1972 », dans Bitsch M.-T., Loth W., Poidevin R. (dir.), Institutions européennes et identités européennes, Bruxelles, Bruylant, 1998, pp. 165-183.

136 Racine N., « La COMES (1958-1969). Une association d’écrivains dans la Guerre froide », dans Sirinelli J.-F., Soutou G.-H. (dir.), Culture et Guerre froide, Paris, Presses universitaires de la Sorbonne, 2008, pp. 139-151.

137 Guinnard S., « La Société européenne de culture et le dialogue Est-Ouest jusqu’en 1956 », dans Fleury A., Jilek L., Une Europe malgré tout, op. cit., pp. 125-137.

138 Alvès P., « L’Union européenne de radiodiffusion (1950-1969), dans Lévy M.-F., Sicard M.-N. (dir.), Les lucarnes de l’Europe. Télévisions, cultures, identités, 1945-2000, Paris, Publications de la Sorbonne, 2008, pp. 47-69.

139 Laborie L., L’Europe mise en réseaux, op. cit., pp. 347-390.

140 Strasser B., Joye F., « “Une science ‘‘neutre” dans la Guerre froide ? La Suisse et la coopération scientifique européenne (1951-1969) », Revue suisse d’histoire, vol. 55, n° 1, 2005, pp. 95-112.

141 Frank R., « Les débats sur l’élargissement de l’Europe », op. cit., pp. 180-181.

142 Par exemple vis-à-vis du professionnalisme, du football des jeunes, du rapport aux médias, etc.

143 Delaunay H., Procès-verbal de l’assemblée constitutive du Groupement européen du 15 juin 1954 à Bâle, n.d. UEFA, RM00005984 (congrès de l’UEFA, procès-verbaux 1954-1994), document relié : procès-verbaux des assemblées générales 1954-1959.

144 Fleury A., « Les petits États dans la politique européenne au XXe siècle », dans Dumoulin M., Duchenne G. (dir.), Les petits États et la construction européenne. Actes de la VIIe Chaire Glaverbel d’études européennes 2000-2001, Bruxelles, P.I.E. Peter Lang, 2002, pp. 15-46.

145 Pour rappel, ces dirigeants s’ajoutent aux deux vice-présidents nommés par les associations britanniques et soviétiques, qui n’avaient pas de droit de vote sur ce scrutin.

146 Si les associations britanniques ne peuvent pas prendre part à la nomination des délégués du Groupement européen au sein du comité exécutif de la FIFA, elles peuvent par contre participer à la gestion de l’entité continentale. Cette remarque vaut également pour l’URSS.

147 Anonyme, « Entente europenne de football, Projet de règlement », Article 11, n.d. BA, DY 12 DTSB, dossier : 2.081 Zusammenarbeit mit der FIFA, fiche 03, n° 173-175.

148 Dans une lettre écrite quelques mois plus tard à Jules Rimet, Peco Bauwens mentionne explicitement que son but est que l’Allemagne retrouve sa place au sein du comité exécutif de la FIFA, « comme cela a toujours été le cas ». Lettre de P. Bauwens à J. Rimet, 10 février 1955. DFB, Korrespondenz P. Bauwens, dossier : Korresponenzen [28].

149 Entretien réalisé avec Hans Bangerter le 1er octobre 2012 à Bollingen.

150 Le Danermark fait par exemple partie de l’OTAN depuis sa création en 1949. Hanhimäki J., « Non-aligned to what? European neutrality and the Cold War », dans Bott S. et al. (eds.), Neutrality and neutralism in the global war. Between or within the blocs?, London, Routledge, 2015, pp. 17-32.

151 Rous S., Football worlds, op. cit., p. 115. D’ailleurs, anecdote qui pourrait corroborer cette proximité, lors du premier congrès de l’UEFA qui se déroule à Vienne en mars 1955, dans l’hôtel qu’ils occupent, les deux dirigeants disposent d’une porte reliant leurs deux chambres.

152 Delaunay H., Procès-verbal de la réunion du comité exécutif du Groupement des associations européennes du 22 juin 1954, n.d., UEFA, RM00005974 (réunion du comité exécutif, 1954-1959), document relié : procès-verbaux des comités exécutifs et comités d’urgence 1954-1959.

153 À la fin des années 1950, la RDA n’est toujours pas officiellement reconnue par plusieurs pays européens.

154 Sur cet « âge d’or » du football viennois, voir : Horak R., Maderthaner W., Mehr als ein Spiel. Fussball und populare Kulturen im Wien der Moderne, Wien, Löcker Verlag, 1997.

155 En effet, elle est toujours divisée en quatre zones administrées par les forces américaines, anglaises, françaises et soviétiques. Ainsi, que ce soit d’un point de vue politique, géographique ou footballistique, Vienne est un lieu qui rassemble l’Est et l’Ouest de l’Europe.

156 Information qui nous a été donnée par Gerhard Aigner.

157 Mittag J., Vonnard P., « The role of societal actors in shaping a pan-European consciousness », op. cit.

158 Lettre de la G. Honti à la FIFA, 21 janvier 1956. FIFA, correspondance avec les associations nationales : Hongrie (1937-1965), dossier : 1.1.1951-31.12.57

159 Delaunay P., Procès-verbal de la réunion du comité exécutif de l’UEFA des 6 et 7 juin 1956, n.d. UEFA, RM00005974 (réunion du comité exécutif, 1954-1959), document relié : procès-verbaux des comités exécutifs et comités d’urgence 1954-1959.

160 Delaunay P., Procès-verbal de l’assemblée générale de l’UEFA du 8 juin 1956, n.d. UEFA, RM00005986 (congrès fondateur, 1954. I-III congrès ordinaire, 1955-1957), document relié : procès-verbaux des assemblées générales 1954-1959.

161 Lorsque la décision est prise, il est finalement trop tard pour affréter des avions en vue du déplacement. Quin G., Tonnerre Q., « “Les Suisses n’iront pas à Melbourne pour n’avoir pas trouvé d’avion convenable”. Histoire d’une non-participation olympique (1948-1956) », Revue suisse d’histoire, vol. 17, n° 2, pp. 343-360.

162 Delaunay P., Procès-verbal de la réunion du comité exécutif de l’UEFA du 28 février 1957, n.d., UEFA, RM00005974 (réunion du comité exécutif, 1954-1959), document relié : procès-verbaux des comités exécutifs et comités d’urgence 1954-1959.

163 Simón J.A., « L’homme de l’ombre Raimundo Saporta et le basket espagnol et européen », dans Archambault F., Artiaga L., Bosc G. (dir.), Le continent basket , op. cit., p. 180.

164 Schmidlin I., Procès-verbal de la réunion du comité exécutif de l’UEFA du jeudi 10 mars 1960, 8 avril 1960. UEFA, RM00000750 (Séances du comité exécutif, 10 mars-8 juillet 1960), dossier : ExKo 10.03.1960.

165 Bangerter H., Procès-verbal de la réunion du comité exécutif de l’UEFA du 3 octobre 1962, 18 octobre 1962. UEFA, RM00000754 (séance du comité exécutif, 3 octobre 1962), dossier : 03.10.1962. F.

166 Titre d’un film de Woody Allen sorti en 1999 sur un jazzman imaginaire des années 1930, Emmet Ray, qui s’inspire de celui qu’il estime être le plus grand guitariste de jazz de l’époque, Django Reinhardt, et se mesure régulièrement à lui.

167 Delaunay H., Procès-verbal de l’assemblée constitutive du Groupement des associations européennes du 15 juin, n.d. UEFA, RM00005986 (congrès fondateur, 1954. I-III congrès ordinaire), 1955-1957, document relié : procès-verbaux des assemblées générales 1954-1959.

168 Supra 4.1.2. et 4.1.3.

169 Gassmann K., Rapport relatif à l’ordre du jour de la réunion du comité exécutif de la FIFA des 17-18 septembre 1955, 17 août 1955. FIFA, comité exécutif (procès-verbaux 1955-1957).

170 Gassmann K., Procès-verbal de la réunion du comité exécutif de la FIFA du 18 novembre 1954, 29 novembre 1954. FIFA, comité exécutif (procès-verbaux 1953-1954).

171 Gassmann K., Procès-verbal de la réunion du comité exécutif de la FIFA du 17 septembre 1955, 22 novembre 1955. FIFA, comité exécutif (procès-verbaux 1955-1957).

172 Lettre de K. Gassmann à P. Delaunay, 5 janvier 1956. FIFA, correspondance avec les confédérations continentales : UEFA (1955-1958), dossier : correspondance générale 01.01.1955-31.12.1958.

173 Lettre de P. Delaunay à K. Gassmann, 7 janvier 1956. FIFA, correspondance avec les confédérations continentales : UEFA (1955-1958), dossier : correspondance générale 01.01.1955-31.12.1958.

174 Gassmann K., Rapport du secrétaire général de la FIFA (1954 et 1955), mars 1956. FIFA, comité exécutif (procès-verbaux 1955-1957).

175 Delaunay P., Procès-verbal de la réunion du comité exécutif de l’UEFA du 18 mars 1956, n.d. UEFA, RM00005984 (congrès de l’UEFA, procès-verbaux 1954-1994), document relié : procès-verbaux des assemblées générales 1954-1959.

176 Marston K.T., « “Sincère camaraderie” », op. cit. p. 144.

177 Delaunay P., « Union des associations européennes de football. Comité éxécutif restreint. Réunion du 13 juin 1956 à Paris », n.d. UEFA, RM00005984 (congrès de l’UEFA, procès-verbaux 1954-1994), document relié : procès-verbaux des assemblées générales 1954-1959.

178 Lettre de K. Gassmann à P. Delaunay, 6 juillet 1956. FIFA, correspondance avec les confédérations continentales : UEFA (1955-1958), dossier : correspondance générale 01.01.1955-31.12.1958.

179 Lettre de P. Delaunay à K. Gassmann, 11 juillet 1956. FIFA, correspondance avec les confédérations continentales : UEFA (1955-1958), dossier : correspondance générale 01.01.1955-31.12.1958.

180 Lettre de P. Delaunay à K. Gassmann, 12 septembre 1956. FIFA, correspondance avec les confédérations continentales : UEFA (1955-1958), dossier : correspondance générale 01.01.1955-31.12.1958.

181 Lettre de K. Gassmann à P. Delaunay, 19 septembre 1956. FIFA, correspondance avec les confédérations continentales : UEFA (1955-1958), dossier : correspondance générale 01.01.1955-31.12.1958.

182 Lettre de A. Drewry à K. Gassmann, 5 octobre 1956. FIFA, correspondance avec les confédérations continentales : UEFA (1955-1958), dossier : correspondance générale 01.01.1955-31.12.1958.

183 Gassmann K., Procès-verbal de la réunion du comité d’urgence de la FIFA du 15 mars 1957, 31 mars 1957. FIFA, comité d’urgence (procès-verbaux 1951-1957).

184 Crahay J., « Le tournoi international de juniors 1957 », Bulletin de l’UEFA, n° 4, avril 1957.

185 Gassmann K., Procès-verbal de la réunion du comité exécutif de la FIFA des 20-21 juin 1957, 22 juillet 1957. FIFA, comité exécutif (procès-verbaux 1955-1957).

186 Marston K.T., « “Sincère camaraderie” », op. cit. p. 152.

187 Supra 1.2.2.

188 Hadas M., « Stratégie politique et tactique sportive », op. cit.

189 L’article 17, alinéa 14, des statuts de la FIFA stipule : « Les fonctionnaires rémunérés ne sont pas autorisés à faire partie du Comité Exécutif ». Rimet J., Gassmann K., Statuts de la FIFA [éditions 1953], article 17 [des statuts], 15 février 1954. FIFA, statuts, 1904-1981.

190 Infra 4.3.1.

191 Delaunay P., Procès-verbal de la réunion du comité exécutif de l’UEFA du 28 octobre 1958, n.d. UEFA, RM00000749 (comité exécutif 1954-1959), dossier : 1958.10.28.

192 Delaunay P., Procès-verbal de la réunion du comité exécutif de l’UEFA du 5 mars 1959, n.d. UEFA, RM00005984 (congrès de l’UEFA, procès-verbaux 1954-1994), document relié : procès-verbaux des assemblées générales 1954-1959.

193 Lettre de E. Thommen au comité exécutif de l’UEFA, 27 juillet 1960. UEFA, RM0000949 (Séances du comité de consultatif UEFA-FIFA 1959-1962), dossier : 1960.08.17.

194 Gassmann K., Procès-verbal de la réunion du comité exécutif de la FIFA du 7 juillet 1960, 12 juillet 1960, comité exécutif (procès-verbaux 1960).

195 Supra 4.1.3.

196 Au sujet de la disparition de la Coupe latine, Stéphane Mourlane note que l’épreuve « n’a pas résisté à la dynamique propre du football, véhiculée par ses dirigeants au sein de la FIFA ou de l’UEFA et ses commentateurs médiatiques, fondée sur une double logique d’expansion géographique et de rentabilité financière ». Mourlane S., « La Coupe latine : aspects sportifs, culturels et politiques (1949-1957) », dans Rey D. (dir.), Football en Méditerranée occidentale de 1900 à 1975, Ajaccio, Alain Piazzola, 2010, pp. 53-66.

197 Gassmann K., Procès-verbal de la réunion du comité exécutif de la FIFA du 17 septembre 1955, 22 novembre 1955. FIFA, comité exécutif (procès-verbaux 1955-1957).

198 Delaunay P., Procès-verbal de l’assemblée générale de l’UEFA du 4 juin 1958, n.d. UEFA, RM00005986 (congrès fondateur, 1954. I-III congrès ordinaire, 1955-1957), document relié : procès-verbaux des assemblées générales 1954-1959.

199 Delaunay P., Procès-verbal de la réunion du comité exécutif de l’UEFA du 28 octobre, n.d. UEFA, RM00005984 (congrès de l’UEFA, procès-verbaux 1954-1994), document relié : procès-verbaux des assemblées générales 1954-1959.

200 « Il pleut des idées », France football, 26 février 1957.

201 Delaunay P., Procès-verbal de la réunion du comité exécutif de l’UEFA du 5 mars 1959, n.d., UEFA, RM00005984 (congrès de l’UEFA, procès-verbaux 1954-1994), document relié : procès-verbaux des assemblées générales 1954-1959.

202 Lettre de A. de la Fuente à la Coupe internationale des Villes de Foires, 19 janvier 1959. UEFA, RM0000749 (séances du comité exécutif, 1954-1959), dossier : comité éxécutif de l’UEFA. Séance du 11Xbre 1959 à Paris.

203 Gassmann K., Procès-verbal de la réunion du comité exécutif de la FIFA du 24 avril 1959, 20 mai 1959. FIFA, comité exécutif (procès-verbaux 1959).

204 Selon le barème suivant : une victoire équivaut à deux points, un match nul à un point et une défaite à zéro point.

205 « La balle au bond. Saison à rallonge », France football, 7 juin 1960.

206 « Le Comité et l’Union », France football, 3 novembre 1959.

207 Si cette affirmation semble correcte pour les pays scandinaves, en revanche elle est infondée pour ceux du bloc soviétique. En effet, les joueurs d’élite de football qui évoluent dans ces pays ont certes un statut d’« employés », de « travailleurs », des fonctions dans l’armée, mais dans les faits ils consacrent leur temps principalement à la pratique du football. De plus, ils bénéficient de privilèges (financiers et en nature) réservés aux élites du régime et, pour les meilleurs d’entre eux, ont l’opportunité de pouvoir voyager (notamment en Occident).

208 Lettre de A. de la Fuente à L. Scarambone, 23 mars 1959. UEFA, RM0000749 (Séances du comité exécutif, 1954-1959), dossier : comité éxécutif de l’UEFA. Séance du 11Xbre 1959 à Paris.

209 « Le Comité et l’Union », France football, 3 novembre 1959.

210 Lettre de L. Scarambone à P. Delaunay, 23 novembre 1959. UEFA, RM0000749 (séances du comité exécutif, 1954-1959), dossier : Comité éxécutif de l’UEFA. Séance du 11Xbre 1959 à Paris.

211 Relevons que le Comité des ligues ne fait pas mention de l’UEFA, ce qui à la vue du développement récent et croissant de l’Union paraît tout de même curieux. Anonyme, Statuts du Comité internationale de liaison des ligues de football [édition de 1959], Article 4, 26 octobre 1959. UEFA, RM0000749 (séances du comité exécutif, 1954-1959), dossier : Comité éxécutif de l’UEFA. Séance du 11Xbre 1959 à Paris.

212 Delaunay P., Procès-verbal de la réunion du comité exécutif de l’UEFA du 11 décembre 1959. Document numérisé que nous a transmis l’archiviste de l’UEFA, Nicolas Bouchet.

213 Gassmann K., Procès-verbal de la réunion du comité exécutif de la FIFA du 27 octobre 1959, 9 décembre 1959. FIFA, comité exécutif (procès-verbaux 1959).

214 Bangerter H., Procès-verbal de l’assemblée générale de l’UEFA du 19 août 1960, 10 octobre 1960. UEFA, RM00000751 (séances du comité exécutif, 1960-1961), dossier : ExKo 19.08.1960.

215 Gassmann K., Procès-verbal de la réunion du comité exécutif de la FIFA du 19 août 1960, 5 octobre 1960. FIFA, comité exécutif (procès-verbaux 1960).

216 Cette décision est effective en 1963 avec la création de commission du football professionnel et non amateur, qui lors de sa première législature est formée pour moitié de dirigeants représentants l’UEFA et pour l’autre moitié d’anciens dirigeants du Comité des ligues.

217 Heinrich-Franke C., « Creating transnationality through an international organization? The European broadcasting union’s (EBU) television programme activities », dans Fickers A., Johnson C. (eds.), Transnational television history. A comparative approach, London, Routledge, 2012, p. 35.

218 Sur le dévéloppement des télévisions nationales en Europe, voir : Bignell J., Fickers A. (eds.), A European Television History, Maiden, Wiley-Blackwell, 2008.

219 Ce qui en fait un produit de divertissement tout à fait acceptable pour les télévisions dont la grande majorité reste sous la coupe étatique ainsi qu’un programme de divertissement particulièrement apprécié d’une grande partie du public.

220 Haynes R., « A pageant of sound and vision: Football’s relationship with television, 1936-60 », The International Journal of the History of Sport, vol. 15, n° 1, 2008, pp. 211-226.

221 « Activités de l’UER », Bulletin de documentation et d’information, vol. 4, n° 20, juillet 1953, p. 503.

222 « Activités de l’UER », Bulletin de documentation et d’information, vol. 5, n° 24, mars-avril 1954, p. 285.

223 Dietschy P., Histoire du football, op. cit., p. 540.

224 « Le tour en Eurovision », Télé-Magazine, n° 24, 8-24 avril 1955.

225 Bezençon M., « L’Eurovision est-elle un mythe ? », Bulletin de documentation et d’information, vol. 5, n° 27, septembre-octobre 1954, p. 590.

226 Delaunay P., Procès-verbal de l’assemblée générale de l’UEFA du 2 mars 1955, n.d. UEFA, RM00005984 (congrès de l’UEFA, procès-verbaux 1954-1994), document relié : procès-verbaux des assemblées générales 1954-1959.

227 Delaunay P., Procès-verbal de l’assemblée générale de l’UEFA des 28-29 juin 1957, n.d. UEFA, RM00005984 (congrès de l’UEFA, procès-verbaux 1954-1994), document relié : procès-verbaux des assemblées générales 1954-1959.

228 Delaunay P., Procès-verbal de l’assemblée générale de l’UEFA du 2 mars 1955, n.d. UEFA, RM00005984 (congrès de l’UEFA, procès-verbaux 1954-1994), document relié : procès-verbaux des assemblées générales 1954-1959.

229 L’article 4, alinéa C, des statuts indique que le but est d’« arrêter si possible une attitude commune à leur égard ». Anonyme, Statuts de l’UEFA [édition 1956], article 4, n.d. UEFA, RM00005779 (Statuts de UEFA, 1954-1976).

230 Delaunay P., Procès-verbal de l’assemblée générale de l’UEFA du 8 juin 1956, n.d. UEFA, RM00005984 (congrès de l’UEFA, procès-verbaux 1954-1994), document relié : procès-verbaux des assemblées générales 1954-1959.

231 Dans le volume 35 du Bulletin de l’UER, un article indique qu’il faut que l’organisme se concentre « sur les possibilités d’exploitation “maximum” de grandes manifestations d’intérêt international comme les Jeux olympiques, les Championnats du monde ou d’Europe de divers sports, etc. » Anonyme, « Les activités de l’UER », Bulletin de l’UER, vol. 35, janvier-février 1956.

232 Anonyme, « Les activités de l’UER », Bulletin de l’UER, vol. 35, janvier-février 1956.

233 Delaunay P., Procès-verbal de la réunion du comité exécutif de l’UEFA du 19 mars 1956, n.d., UEFA, RM00005974 (réunion du comité exécutif, 1954-1959), document relié : procès-verbaux des comités exécutifs et comités d’urgence 1954-1959.

234 « L’Eurovision à l’auscultation », Bulletin de l’UER, vol. 7, n° 37, mai-juin 1956, p. 361

235 Delaunay P., Procès-verbal de l’assemblée générale de l’UEFA du 8 juin 1956, n.d. UEFA, RM00005986 (congrès fondateur, 1954. I-III congrès ordinaire, 1955-1957), document relié : procès-verbaux des assemblées générales 1954-1959.

236 « Apothéose de la première Coupe d’Europe des clubs », L’Équipe, 13 juin 1956.

237 Leclerc M., « Une fenêtre ouverte sur le monde ! », Télévision programme magazine, n° 35, 24-30 juin 1956.

238 Anonyme, Règlement de la Coupe des clubs champion [saison 1957-58], n.d. UEFA, RM00000749 (réunions du comité exécutif, 1954-1959), dossier : CE 08.04.1958.

239 Delaunay P., Procès-verbal de l’assemblée générale de l’UEFA du 4 juin 1958, n.d. UEFA, RM00005986 (congrès fondateur, 1954. I-III congrès ordinaire, 1955-1957), document relié : procès-verbaux des assemblées générales 1954-1959.

240 Cette commission a déjà tenue séance, notamment en octobre 1957, suivant en cela l’idée émise par l’Italien Barassi – lors du congrès de l’UEFA organisé quelques mois plus tôt à Copenhague – de créer une commission au sujet de la télévision. Cependant, c’est la décision prise lors du congrès de 1958 qui permet de lancer véritablement ses activités.

241 « L’Eurovision et ses problèmes juridiques », Revue de l’UER. Cahier B, vol. 55, juin 1959, pp. 25-28.

242 Dimmock P., « Le sport télévisé à l’UER – passé, présent et avenir. Et notes sur la télévision sportive en Grande-Bretagne », Revue de l’UER. Cahier B, vol. 110, juillet 1968, p. 13.

243 Le réseau bénéficie de l’augmentation croissante du nombre de récepteurs de télévision en service dans les pays affiliés à l’UER (environ 3 200 000 en 1954 contre 14 200 000 en 1959).

244 « La balle au bond. Pas sympathique », France football, 5 juillet 1960.

245 Information donnée dans le n° 238 de Télé-Magazine.

246 Bangerter H., Rapport sur la deuxième Conférence des secrétaires généraux des 9-10 septembre 1965 à Hambourg, septembre 1965. UEFA, RM00010067 (rapport de la conférence des secrétaires généraux de 1965), pp. 8-9.

247 Mittag J., Nieland J.-U., « Auf der Suche nach Gesamteuropa », op. cit.

248 Bernasconi G., « De l’universalisme au transnational : le Comité international olympique, acteur atypique des relations internationales », Bulletin de l’Institut Pierre Renouvin, vol. 31, n° 1, 2010, pp. 151-159.

249 De Ryswick J., 100 000 heures de football, Paris, La Table Ronde ; Goddet J., L’Équipée belle, Paris, Robert Lafont-Stock, 1962 ; Ferran J., Le football. Aventure d’hommes, Paris, La Table Ronde.

250 « L’étonnement dont a témoigné Jacques Ferran lorsque nous lui avons demandé si la présence de fédérations de l’Est à la Coupe des champions avait toujours été évidente est révélatrice de cette volonté naturelle d’ouverture à l’Est », écrit-il dans son travail. Maumon de Longevialle A., La construction de l’Europe du football, op. cit., p. 42.

251 Les équipes sélectionnées sont les suivantes : Allemagne de l’Ouest (Rot Weiss Essen) ; Angleterre (Chelsea) ; Autriche (Rapid Vienne) ; Belgique (Anderlecht) ; Danemark (Copenhague) ; Écosse (Hibernian) ; Espagne (Real Madrid) ; France (Stade de Reims) ; Hongrie (Hondved) ; Italie (AC Milan) ; Portugal (Sporting Lisbonne) ; Pays-Bas (Holland Sport) ; Sarre (Sarrebruck) ; Suède (Malmö) ; Suisse (Servette FC) ; Tchécoslovaquie (Sparta Prague) ; Union soviétique (Dynamo Moscou) ; Yougoslavie (Partizan Belgrade). FIFA, « Projet d’une Coupe d’Europe proposé par le journal L’Équipe et d’autres journaux européens », n.d. FIFA, correspondance avec les confédérations continentales : UEFA (1955-1958), dossier : correspondance générale 01.01.1955-31.12.1958.

252 Supra 4.1.1.

253 Pour des propos de synthèse sur le salazarisme et en particulier une comparaison avec d’autres régimes fascistes, voir : Pinto, A.C., « Le salazarisme et le fascisme européen », Vingtième Siècle. Revue d’histoire, vol. 62, 1999, pp. 15-25.

254 Indication donnée par Seeldrayers dans un courrier au secrétaire Gassmann. Le dirigeant belge montre néanmoins son étonnement face à cette requête : « Personnellement, je ne vois pas comment, dans ces conditions, la Yougoslavie pourrait lui permettre d’aller au Portugal où il y a aussi, du point de vue soviétique, le Gouvernement d’un dictateur. » Lettre de R.W. Seeldrayers à K. Gassmann, 30 janvier 1951. FIFA, réorganisation 50-53, 1. Commission d’étude et bureau, dossier : réorganisation séance des 29/30.03.

255 Léonard Y., « Le sport dans le Portugal de Salazar, “instructeur social” plus qu’un outil de propagande », dans Bensoussan G. et al., Sport, corps et sociétés de masse, op. cit., p. 251.

256 Pereira V., « La Selecção portugaise, entre dictature, propagande coloniale et horizon européen », dans Archambault F., Beaud S., Gasparini W., Le football des nations, op. cit., pp. 51-74.

257 Vonnard P., La genèse de la Coupe des champions, op. cit., p. 119.

258 Gonzalez Calleja E., « Le Real Madrid, “équipe du regime” ? Football et enjeux politiques pendant la dictature de Franco », dans Mourlane S., Gastaud Y. (dir.), Le football dans nos sociétés, op. cit., pp. 66-82.

259 « J’ai tiré un France Hongrie des clubs (Reims-Voros Lobogo) et un match explosif et un peu inquiétant : Real Madrid-Partizan de Belgrade », L’Équipe, 5-6 novembre 1955. Jacques Ferran insiste sur ces difficultés, arguant que la Yougoslavie a, dans un passé récent, toujours refusé de jouer contre des équipes espagnoles, notamment dans les compétitions de basket.

260 Delaunay P., Procès-verbal de la réunion du comité d’urgence de l’UEFA du 4 novembre 1955, n.d. UEFA, RM00005974 (réunion du comité exécutif, 1954-1959), document relié : procès-verbaux des comités exécutifs et comités d’urgence 1954-1959.

261 « Real Madrid-Partizan conclu le 11 décembre. Le match retour ayant lieu à Belgrade le 8 ou le 15 ou le 25 janvier », L’Équipe, 11-12 novembre 1956.

262 « Quand Tito rime avec Franco », France football, 27 décembre 1955.

263 Sur ce sujet, voir en particulier : Gounot A., Jallat D., Carithey B. (dir.), Les politiques au stade : étude comparée des manifestations sportives du XIXe au XXIe siècle, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2007.

264 Il serait toutefois intéressant de connaître plus précisément l’identité de ces individus et en particulier leur fonction dans le régime franquiste.

265 Simón J.A, « L’homme de l’ombre. Raimundo Saporta et le basket espagnol et européen », dans Archambault F., Artiaga L., Bosc G., Le continent basket, op. cit, p. 26.

266 Au passage, soulignons que la frontière de l’Allemagne de l’Est n’est pas dessinée sur cette photo. Erreur ou représentation de l’époque de la part du secrétaire de l’Union ? Delaunay P., « L’Union européenne au travail ». UEFA, Bulletin de l’UEFA, n° 6, novembre 1957.

267 Voir par exemple : Hochscherf T., Laucht C., Plowman A. (eds.), Divided, but not Disconnected: German Experiences of the Cold War, New York, Berghahn Book, 2010.

268 Gassmann K., Procès-verbal de la réunion du comité exécutif de la FIFA des 12-13 juin 1954, 7 juillet 1954. FIFA, comité exécutif (procès-verbaux 1953-1954).

269 Supra 4.1.1.

270 Encore composé en grande majorité de dirigeants européens puisque la nouvelle composition inscrite dans les statuts de la FIFA n’entre en vigueur que lors du congrès de 1954.

271 Gassmann K., Commentaire relatif à l’ordre du jour de la réunion du comité exécutif de la FIFA des 12-13 juin 1954, 3 juin 1954, FIFA : comité exécutif (procès-verbaux 1953-1954).

272 Gassmann K., Procès-verbal de l’assemblée générale de la FIFA du 21 juin 1954. FIFA, XXIX-XXX congrès ordinaires (1953-1959, rapport d’activité).

273 Dans la boîte de la correspondance FIFA-Confédération africaine de football (1954-1967), il est possible de trouver le projet de statuts, non daté mais qui porte un accusé de réception du secrétariat de la FIFA du 15 février 1956. Au sujet de la Confédération asiatique, la correspondance ne commence qu’à partir des années 1960. Cependant, dans sa séance du 15 mars 1957, le comité exécutif discute de la réception d’un projet de statuts.

274 Mohamed Y., Rapport du secrétaire general de la Confédération africaine de football (1956-1958), 27 mai 1958 [date de réception du document]. FIFA, correspondance avec les confédérations continentales, CAF (1954-1967) dossier : correspondance générale. 1954-1958.

275 Dans la décennie suivante, ce cas va opposer de plus en plus les dirigeants extra-européens à leurs collègues européens, voir Darby P., « Stanley Rous “own goal” : football politics, South Africa and the contest for the FIFA presidency in 1974 », Soccer and Society, vol. 9, n° 2, 2008, pp. 259-272.

276 Gassmann K., Procès-verbal de la réunion du comité d’urgence de la FIFA du 13 octobre, 18 octobre 1957. FIFA (comité d’urgence : 1951-1957).

277 Rimet, J., Gassmann K., Statuts de la FIFA [éditions 1953], article 31 [des statuts], 15 février 1954. FIFA, statuts, 1904-1981.

278 Delaunay P., Procès-verbal de la réunion du comité exécutif de l’UEFA du 14 août 1955, n.d. UEFA, RM00005974 (réunion du comité exécutif, 1954-1959), document relié : procès-verbaux des comités exécutifs et comités d’urgence 1954-1959.

279 Gassmann K., Procès-verbal de la réunion du comité d’urgence de la FIFA du 3 décembre 1955, 15 décembre 1955. FIFA (comité d’urgence : 1951-1957).

280 Thommen E., « Tableau récapitulatif des recettes de la FIFA [1946-1954] », 13 septembre 1955. FIFA, commission des finances, dossier : 1955-1962.

281 Anonyme, « Constitution and By-Laws of the African Football Confederation », 15 février 1956 [date de réception du document par la FIFA]. FIFA, correspondance avec les confédérations continentales : CAF (1954-1967) dossier : correspondance générale. 1954-1958.

282 Delaunay P., Procès-verbal de la réunion du comité exécutif de l’UEFA du 18 mars 1956, n.d. UEFA, RM00005974 (réunion du comité exécutif, 1954-1959), document relié : procès-verbaux des comités exécutifs et comités d’urgence 1954-1959.

283 Gassmann K., Procès-verbal de la réunion du comité d’urgence de la FIFA du 10 mai 1956, 18 mai 1956. FIFA, classeur : Emergency Commitee Meeting, Agenda Minutes, 1951-1957.

284 Gassmann K., Procès-verbal de la réunion du comité exécutif de la FIFA des 6-7 juin 1956, 18 juillet 1956. FIFA, comité exécutif (procès-verbaux 1955-1957).

285 Delaunay P., Procès-verbal de l’assemblée générale de l’UEFA du 8 juin 1956 à Lisbonne, n.d. UEFA, RM00005986 (congrès fondateur, 1954. I-III congrès ordinaire, 1955-1957), document relié : procès-verbaux des assemblées générales 1954-1959. Les confédérations continentales n’étant pas reconnues comme membres de la FIFA, elles ne peuvent soumettre directement des requêtes devant le congrès de la FIFA et sont donc obligées de passer par leurs associations membres.

286 Gassmann K., Procès-verbal de l’assemblée générale de la FIFA des 9-10 juin, juillet 1956. FIFA, XXIX-XXX congrès ordinaires (1953-1959, rapport d’activité).

287 Gassmann K., Procès-verbal de la réunion du comité exécutif de la FIFA des 20-21 juin 1957, 22 juillet 1957. FIFA, FIFA, comité exécutif (procès-verbaux 1955-1957).

288 Gassmann K., Procès-verbal de la réunion du comité exécutif de la FIFA du 2 juin 1958, 12 juin 1958, FIFA, comité exécutif (procès-verbaux 1955-1957).

289 Gassmann K., Procès-verbal de la réunion du comité exécutif de la FIFA du 24 avril 1959, 20 mai 1959. FIFA, comité exécutif (procès-verbaux 1959).

290 Au stade de nos recherches, il est difficile de véritablement comprendre le rôle de la Confédération panaméricaine qui, comme nous l’avons vu, a été créée en 1948. Si elle organise ce championnat – auquel peu d’équipes du continent participent – et édite un bulletin officiel, elle ne semble toutefois pas avoir une très grande influence.

291 Werner M., Zimmermann B., « Penser l’histoire croisée : entre empirie et réflexivité », Annales. Histoire, Sciences Sociales, vol. 58, n° 1, 2003, p. 12.

292 C’est notamment le cas en 1958, le tournoi étant organisé par le Luxembourg, une fédération ayant peu de moyens. UEFA, « 4e Assemblée générale de l’UEFA à Stockholm. 10. Règlement du tournoi international juniors », n.d. UEFA, RM00005987 (IV Congrès ordinaire, 1958. I Congrès extraordinaire, 1959), dossier : assemblée générale extraordinaire de l’UEFA, le vendredi 11 décembre 1959 à 14 h 30 à Paris.

293 Delaunay P., Procès-verbal de la réunion du comité exécutif de l’UEFA du 28 février 1957, n.d. UEFA, RM00005974 (réunion du comité exécutif, 1954-1959), document relié : procès-verbaux des comités exécutifs et comités d’urgence 1954-1959.

294 Lettre de K. Gassmann à P. Delaunay, 24 avril 1957. FIFA, correspondance avec les confédérations continentales : UEFA (1955-1958), pochette : correspondance générale 01.01.1955-31.12.1958.

295 Delaunay P., Procès-verbal de la réunion du comité exécutif de l’UEFA des 26 et 27 juin, n.d. UEFA, RM00005974 (réunion du comité exécutif, 1954-1959), document relié : procès-verbaux des comités exécutifs et comités d’urgence 1954-1959.

296 Gassmann K., Procès-verbal de la réunion du comité d’urgence de la FIFA du 15 mars 1957, 31 mars 1957. FIFA, classeur : Emergency Commitee Meeting, Agenda Minutes, 1951-1957.

297 Gassmann K., Rapport financier de la FIFA (1957), 21 janvier 1958. FIFA, Commission des finances, 1955-1962.

298 Il faut souligner qu’au même moment la FIFA essaie de négocier une décision (qualifiée d’inattendue par son secrétaire général) de l’Office cantonal des impôts de Zurich, qui exige que la Fédération internationale paie des impôts cantonaux et communaux dont elle était pourtant exonérée depuis plus de vingt-cinq ans. Malgré différentes négociations, la requête de la FIFA n’est pas prise en compte par les autorités.

299 Gassmann K., Rapport du secrétaire général de la FIFA (1956-1957), janvier 1958. FIFA, comité exécutif (procès-verbaux 1958).

300 Delaunay P., Procès-verbal de la réunion de la commission des finances du 28 février, n.d. UEFA, RM0000990 (séances de la comission des finances, 1957-1978), document relié : commission des finances 1957-1959.

301 Delaunay P., Procès-verbal de l’assemblée générale de l’UEFA du 4 juin 1958, n.d. UEFA, RM00005986 (congrès fondateur, 1954. I-III congrès ordinaire, 1955-1957), dossier : document relié : procès-verbaux des assemblées générales 1954-1959.

302 Gassmann K., Procès-verbal de l’assemblée générale de la FIFA du 5 juin 1958, juillet 1958. FIFA, XXXI-XXXII congrès ordinaires (1958-1961, rapport d’activité).

303 Lettre de J. Ramos de la Freitas à Kurt Gassmann, 28 juillet 1958. FIFA : correspondance avec les confédérations continentales : CONMEBOL (1941-1961), pochette : 1.1.1951-31.12.58.

304 « 1960 : An I de la Coupe du monde des clubs car l’Amérique du Sud va imiter l’Europe », L’Équipe, 19 août 1959.

305 Il existe de petites différences entre les deux coupes. Par exemple, afin de garder le suspens, les Sud-Américains décident de ne pas tenir compte du goal-average et ainsi en cas de victoire des deux équipes, un troisième match d’appui est automatiquement organisé. Puis, à partir de 1962, une phase de groupe doit déterminer les places en demi-finale, ce qui contraste avec l’épreuve européenne, disputée sous la forme d’une coupe à élimination directe.