Show Less
Restricted access

Nouvelles perspectives sur l’anaphore

Points de vue linguistique, psycholinguistique et acquisitionnel

Series:

Marion Fossard and Marie-José Béguelin

Longtemps limitée à une simple perspective textualiste, l’anaphore a, ces vingt dernières années, été l’enjeu de nombreux travaux influencés par les forts courants de la linguistique du discours ainsi que par les approches cognitives, pragmatiques et, plus récemment encore, interactionnelles de la référence. Phénomène discursif éminemment complexe, l’anaphore met en jeu des mécanismes informationnels, mémoriels et inférentiels variés, que de nombreux modèles, linguistiques et psycholinguistiques, ont cherché à capter.
Le propos du présent ouvrage est double : proposer un bilan épistémologique mettant au jour, parmi les modèles et approches proposés, ceux qui ont résisté au temps (et aux modes) ; pointer les aspects du phénomène anaphorique qui nécessiteraient des investigations complémentaires. En abordant l’anaphore de manière interdisciplinaire, ce livre vise aussi à décloisonner des domaines de recherche qui trop souvent s’ignorent : il rétablit le dialogue entre approches linguistiques, psycholinguistiques et acquisitionnelles, tout en faisant place aux perspectives orientées vers la logopédie et le TAL (Traitement Automatique du Langage).
Show Summary Details
Restricted access

Anaphores et coréférences : analyse assistée par ordinateur: Frédéric Landragin

Extract

Si l’annotation, la visualisation et l’interrogation de corpus pour des phénomènes morphosyntaxiques et syntaxiques posent beaucoup de problèmes techniques et requièrent des outils adaptés, il en est de même, et peut-être encore plus, pour des phénomènes sémantico-pragmatiques tels que la référence, l’anaphore et la coréférence. D’une part parce que gérer informatiquement des anaphores et des chaînes de coréférence nécessite des structures de données complexes, couvrant potentiellement un texte entier, d’autre part parce que travailler sur la référence implique de construire le monde des référents, avec notamment une modélisation des liens entre chacun d’eux. Notre objectif dans cet article est d’illustrer quelques apports de la linguistique outillée, et en particulier du logiciel ANALEC (Victorri, 2012), pour des études linguistiques, sur les données structurées que sont les chaînes de coréférence. Nous parlons ici de linguistique outillée, mais on peut, à la suite de Habert (2005), faire la distinction entre linguistique à l’instrument et linguistique outillée : dans le premier cas, le logiciel informatique est conçu pour le traitement de matériau linguistique et permet d’obtenir des représentations transformées ; dans le second cas, le logiciel n’est pas spécifiquement orienté vers le traitement de données linguistiques, mais peut être utile pour en tirer des observations telles que des calculs de fréquences par exemple. Comme nous le verrons, ANALEC...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.