Show Less

(Se) gouverner

Entre souci de soi et action publique

Series:

Edited By Guy Lebeer and Jacques Moriau

Qu’est-ce que gouverner aujourd’hui ? Les modalités de gestion de la population apparaissent de plus en plus complexes. De façon inédite, l’exercice du pouvoir passe de nos jours par des dispositifs qui articulent très finement technologies de contrôle et processus de constitution du sujet. Ce n’est plus tant par le recours à la contrainte ou à la discipline que se gouvernent les individus que par l’examen de soi et l’auto-surveillance. Les sujets que nous sommes se constituent au gré des injonctions qui leur sont adressées à devenir tels, dans le commerce permanent avec les dispositifs qui organisent nos vies.
S’appuyant sur l’œuvre de Foucault, ce livre interroge la « gouvernementalité » contemporaine dans ses déclinaisons concrètes. Ce modèle d’analyse est ici mis à l’épreuve de multiples domaines de pratiques, de la médecine au droit en passant par le travail social, l’urbanisme et les nouvelles technologies.
Où est la place de l’État dans l’ordre néolibéral du monde ? N’y a-t-il pas quelque réduction aveuglante à le considérer comme se retirant du paysage ? Face à la dispersion des rapports de pouvoir, est-il possible de déceler comme un enjeu organisateur ? Et comment penser la résistance dans ce cadre ?
Autant de questions auxquelles les textes réunis ici tentent d’apporter une réponse empirique.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Gouvernementalite et resistance 185

Extract

Gouvernementalite et resistance Guy LEBEER et Jacques MORIAU Sociologues, Centre METICES, Universite Libre de Bruxelles faut maintenant un tant soit peu revenir sur chacun des textes pre- cedents pour tenter de tirer des enseignements ä portee plus generale qui puissent contribuer ä une analytique de la gouvernementalite contempo- raine. La problematique de la subjectivation est clairement au cceur de nombreuses contributions : « comment les sujets de ce gouvernement des corps se construisent-ils dans les epreuves de verite auxquelles ils doivent se soumettre »1 ? C'est ä cette question que les differentes etudes de micro-politique rassemblees dans cet ouvrage tentent de repondre. Le complexe pouvoir/savoir/subjectivite dessine assurement des figures multiples et contrastees, au travers desquelles il parat malaise de lire une rationalite politique claire et univoque, sauf peut-eire sous les especes de 1'« individualisme responsable » du modele neo-liberal. Ce dernier diagnostic, dejä pose de longue date, ne rend cependant pas justice ä nos yeux ä la multiplicite et ä la complexite des emboitements de pouvoirs, de savoirs et de subjectivites que les etudes empiriques, celles presentees ici comme d'autres, continuent de nous livrer. Alors meme que l'acuite et la pertinence du modele theorique de Foucault se trouvent etre une nouvelle fois pleinement confirmees, et peut-eire pour cette raison meme, les etudes de ce recueil nous semblent inviter au renouvellement des modes de problematisation. C'est en tous cas ce que nous propose, sans detour, Didier Fassin. Dans sa contribution, il pose deliberement son propos comme reconside- ration voire depassement du cadre foucaldien. A la lumiere de ses travaux anterieurs, Fassin...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.