Show Less

L’agriculture bio en devenir

Le cas alsacien

Series:

Edited By Denise Van Dam, Michel Streith and Jean Nizet

L’Alsace devient progressivement une région de pointe en matière d’agriculture biologique et pourrait être considérée comme une référence pour d’autres régions. Cet ouvrage analyse, à partir de points de vue divers, les conditions et les processus qui favorisent le développement du bio.
S’appuyant sur une soixantaine d’interviews et de nombreux documents, les auteurs répondent à diverses questions : dans quelle mesure le bio répond-il à une nouvelle demande sociale ? Quel rôle jouent les émotions dans la mobilisation des acteurs ? Comment les collectifs contribuent-ils à la construction des savoirs ?
Certaines contributions se penchent sur des dynamiques singulières, telle la place d’une coopérative laitière, ou celle d’une association de viticulteurs, ou encore la façon dont deux manifestations promotionnelles reflètent des sensibilités différentes. D’autres textes mettent en avant les disparités suivant les secteurs, les territoires et l’implication des individus, des associations ou des institutions.
Au-delà de ces thèmes, la question des tensions entre modernité et tradition, entre individu et institution, entre mouvement social et institutionnalisation court tel un fil rouge dans les différents chapitres et montre la complexité du champ de l’agriculture biologique.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

PREMIÈRE PARTIE. LE BIO DANS LE PAYSAGE AGRICOLE ALSACIEN

Extract

  PREMIÈRE PARTIE LE BIO DANS LE PAYSAGE AGRICOLE ALSACIEN 19  CHAPITRE 1 Un demi-siècle d’agriculture De modèles en ruptures Maurice WINTZ Maître de conférence à l’Université de Strasbourg L’agriculture alsacienne, insérée dans l’agriculture française et euro- péenne, s’est inscrite, au cours des dernières décennies, dans une dyna- mique de mutations importantes, que nous allons tenter de retracer à grands traits. Cette évolution se caractérise dans un premier temps par une profonde transformation des modes de vie et de production du monde agricole qui passe du modèle paysan au modèle industriel. La dynamique de changement est principalement portée par le monde agricole lui-même, soucieux de s’inscrire dans la modernisation de la société d’après-guerre. Dans une deuxième phase, plus récente, on peut observer une nouvelle mutation, davantage centrée autour de la question environnementale. Ici, c’est plutôt la demande sociale, sous différentes formes (sécurité alimentaire, paysage, pollution, etc.), qui est facteur d’évolution. Dans certains cas, elle va conforter ou stimuler des conver- sions à l’agriculture biologique, dans d’autres, elle va induire des objec- tifs de gestion écologique dans les pratiques agricoles1. Dans une première partie, nous allons préciser le contexte général de la modernisation agricole des années 1950 dans lequel s’est inscrite l’agriculture régionale. Puis, nous illustrerons, à partir de l’exemple du Ried central de l’Ill, une des tendances d’écologisation de l’agriculture en Alsace, centr...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.