Show Less

Les chemins de l’industrialisation en Espagne et en France

Les PME et le développement des territoires (XVIII e –XXI e siècles)

Series:

Edited By Florent Le Bot and Cédric Perrin

Alors que l’historiographie française, en matière d’industrialisation et de PME, se tournait jusque-là davantage vers les modèles italiens, puis vers ces mêmes modèles revisités par les Anglo-Saxons, et que l’Espagne, très dynamique en matière d’économie et de territoire, suivait également une tendance similaire, cet ouvrage souhaite enfin faire se rencontrer la France et l’Espagne sur le même chemin, en mobilisant à la fois de l’histoire comparée et de l’histoire croisée.
Si la France s’est développée selon une structure industrielle dualiste, où à côté de grandes firmes, des territoires de PME ont déployé leur énergie, l’industrialisation de l’Espagne, quant à elle, plus tardive, repose dans la durée sur des industries de consommation structurées autour de grappes de PME. Dans leurs spécificités, les industrialisations espagnoles et françaises présentent des convergences, éloignant l’une et l’autre du modèle canonique anglo-saxon. Ce sont ces convergences que les contributeurs français et espagnols explorent dans l’ouvrage selon des approches sectorielles, territoriales et en réseaux.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

DEUXIÈME PARTIE. ÉTUDES SECTORIELLES

Extract

DEUXIÈME PARTIE ÉTUDES SECTORIELLES 141 Nombreux sont les territoires abordés dans ce volume prenant la forme de districts industriels, c’est-à-dire, pour aller vite ici, qui rassem- blent dans un même espace de petites entreprises d’un même secteur d’activités. C’est ce dernier angle d’analyses qui rapproche les contribu- tions de la deuxième partie. Leurs auteurs ont choisi de s’intéresser chacun aux territoires et aux PME d’un secteur considéré. Par effet de contraste, il apparaît que tous les secteurs ne sont pas investis et, donc également, l’impasse qui consisterait à établir en modèle un développe- ment reposant sur la petite entreprise, après avoir souligné les limites du modèle fordiste reposant, lui, sur la grande organisation. L’efficacité des PME n’est pas universelle ; la structure de petites unités n’est pas opé- rante partout, pour tout et dans tous les cas. Ainsi, les secteurs de la petite entreprise, ceux dans lesquels des configurations territoriales spécifiques ont émergé, relèvent avant tout des industries de consomma- tion, bien davantage que de biens d’équipement. La petite taille a été historiquement un atout en ce qu’elle confère une plus grande proximité au consommateur final et donc aux marchés. Les contributions de cette deuxième partie permettent de souligner la forte présence de la petite entreprise dans les branches de la chaussure ou de l’alimentation no- tamment. Le processus historique de construction de districts a été une manière...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.