Show Less

Le polyphonisme du roman

Lecture bakhtinienne de Simenon

Series:

Alexandre Dessingué

Il peut, au premier abord, paraître surprenant de vouloir associer l’œuvre de Simenon aux termes de « polyphonisme romanesque » utilisé pratiquement de manière exclusive par Bakhtine dans son analyse de l’œuvre de Dostoïevski.
Simenon est en effet connu, dans le monde entier, pour associer sa production littéraire à la forme stéréotypée du roman policier vouée, dans bien des cas, à un certain conservatisme idéologique et scriptural. L’association entre Bakhtine et Simenon contribue pourtant sur un plan théorique à faire dialoguer les thèses bakhtiniennes avec d’autres traditions littéraires, notamment l’herméneutique et l’école de Constance. Cette association permet également de donner à l’œuvre de Simenon une nouvelle cohérence que l’on ne soupçonnait pas.
À la faveur de cette lecture bakhtinienne, Simenon sort donc de son isolement. Il se trouve ainsi inscrit dans une lignée qui, implicitement, va de Dostoïevski à Camus.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Bibliographie

Extract

ADRIANNE René, « Trois écrivains aux U.S.A. : Camus, Sartre, Sime- non » in Traces 3, Université de Liège, Centre Georges Simenon, 1991. ALAVOINE Bernard, « Georges Simenon : de l’impressionnisme à la peinture de l’atmosphère » in Traces 2, Université de Liège, Centre Georges Simenon, 1990. –, « De Camus à Simenon : le héros et l’étrangeté » in Traces 3, Université de Liège, Centre Georges Simenon, 1991. –, « Georges Simenon, reflet des inquiétudes de l’homme du XXe siècle » in Traces 11, Université de Liège, Centre Georges Simenon, 1999. –, Les enquêtes de Maigret de Georges Simenon, Amiens, Encrage édition, 1999. –, « Qui raconte l’histoire chez Simenon ? » in Les Cahiers de Narratologie, n° 10, 2001, vol. 1, p. 49-61. AMORIM Marilia, Dialogisme et altérité dans les sciences humaines, Paris, L’Harmattan, 1996. ANDRE Marie Hélène, « Le thème de la lumière et son évolution chez Georges Simenon » in Traces 1, Université de Liège, Centre Georges Simenon, 1989. ANDRIANNE René, « Simenon l’inclassable » in Revue nouvelle, n° 116, 2003. ARENDT Hannah, Les origines du totalitarisme : le système totalitaire, Paris, éditions du Seuil, coll. « Points Essais », 1972. ARISTOTE, Poétique, Paris, éditions Livre de Poche, 1991. ASSOULINE Pierre, Simenon biographie, Paris, éditions Julliard, 1992. BAJOMEE Danielle, Simenon. Une légende du 20e siècle, Tournai, La Renais- sance du livre, coll. « Les Beaux livres du patrimoine », 2003. BAKHTINE Mikhaïl, La Poétique de Dostoïevski, Paris, éditions du Seuil, coll. « Points Essais », 1970/1998. –, Esthétique et théorie du roman, Paris,...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.