Show Less

La Chine sur la scène internationale

Vers une puissance responsable ?

Series:

Edited By Tanguy de Wilde d'Estmael and Tanguy Struye de Swielande

La Chine s’est éveillée au monde. Elle multiplie sans ambages les relations avec les autres sujets de la scène internationale. C’est une nouveauté. La mentalité impériale ne concevait les rapports avec les autres que sous l’angle de l’allégeance ou de la vassalité et non sur le mode du rapport égalitaire. Aujourd’hui, la Chine se projette sur la scène internationale avec, certes, un attachement farouche à la souveraineté étatique, mais en postulant ipso facto une égalité entre Etats. Pékin entre dans le jeu international avec son prisme national, tant pour y tenir un certain rôle que pour veiller à ce que les règles ne soient pas modifiées à son insu ou à son détriment. C’est à cette rencontre singulière de la Chine avec le monde que cet ouvrage est consacré.
La première interrogation porte sur l’ascension pacifique de la Chine dans les relations internationales que Pékin préfère présenter désormais comme un développement pacifique. Si, dans cette optique, le discours officiel recycle à bien des égards les principes de la coexistence pacifique, la réalité ne peut toutefois être éludée : quel type de puissance la Chine est-elle et entend-elle être parmi les acteurs déterminants de la scène internationale ? L’influence planétaire revendiquée a-t-elle comme corollaire une responsabilité accrue dans la sécurité globale ?

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Introduction. L’éveil de la Chine au monde - Tanguy de Wilde d’Estmael et Tanguy Struye de Swielande

Extract

17 Introduction L’éveil de la Chine au monde Tanguy de WILDE D’ESTMAEL et Tanguy STRUYE DE SWIELANDE La Chine s’est éveillée. Le monde tremble-t-il ? Sans doute, la pro- phétie de Napoléon1, relayée par Peyrefitte en 19782, n’est-elle pas avérée, mais le monde ne laisse pas de s’interroger sur l’ascension dite pacifique de la Chine. Qui avait donc endormi la Chine ? Un tropisme nombriliste, le 19e siècle « d’humiliations », la domination européenne, l’occupation japonaise, le communisme à la Mao ? Pour une part certainement cha- cun de ces éléments y contribua, mais en réalité, ce qui est vraiment nouveau depuis plus de trente ans, ce n’est pas tant une présence de la Chine au monde mais le fait qu’elle multiplie sans ambages les relations avec les autres sujets de la scène internationale. La mentalité impériale ne concevait les rapports avec les autres que sous l’angle de l’allégeance ou de la vassalité et non sur le mode du rapport égalitaire3. Aujourd’hui, la Chine se projette sur la scène internationale avec, certes, un attache- ment farouche à la souveraineté étatique, mais en postulant ipso facto une égalité entre États. Pékin entre dans le jeu international avec son prisme national, tant pour y tenir un certain rôle que pour veiller à ce que les règles ne soient pas modifiées à son insu ou à son détriment. C’est à cette rencontre singulière de la Chine avec le monde que cet ouvrage...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.