Show Less

Robert Schuman – Conseiller général de la Moselle – 1937-1949

Series:

François Roth and Jacques Hennequin

Robert Schuman a été un serviteur attentif et efficace de la Moselle, notamment en tant que conseiller général de Cattenom. Cet ouvrage livre une approche originale du mandat le moins connu du Père de l’Europe que celui-ci occupe à une période charnière (1937-1949), avant que sa carrière ministérielle ne l’écarte progressivement de l’assemblée départementale.
Dépassant la seule dimension biographique, ce volume contribue ainsi à une meilleure connaissance de l’histoire institutionnelle et politique de la Moselle tout en soulignant l’attachement de Robert Schuman à un territoire sur lequel s’est enraciné son engagement européen.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

CHAPITRE 3. Un second mandat sacrifié aux responsabilités nationales, 1945-1949

Extract

45 Thionville4 qui annonçait le 19 septembre : « un résultat favorable pour M. Schuman semble pouvoir être envisagé au premier tour », relevait trois atouts en sa faveur : « une grande influence dans les milieux ruraux », « le soutien unanime du clergé catholique » et l’absence de « candidat appuyé par les groupements de résistance ». Si Le Messin et Le Républicain lorrain se contentaient de signaler la candidature Schuman, Le Lorrain5 annonçait : « La réélection de notre ami Schuman ne peut faire aucun doute et ses électeurs voteront en bloc pour lui. » Le soir du 23 septembre, Robert Schuman était réélu conseiller général de Cattenom contre le candidat socialiste ; il passait au premier tour cette fois, avec une majorité supérieure à celle de 1937. 25 sièges sur 36 furent pourvus. En Moselle, la poussée à gauche était limitée : le docteur Léon Burger6, résistant et déporté, qui se représentait avec le programme du Conseil national de la Résistance (CNR), battait dans le canton de Metz I le docteur Robert Wolff soutenu par la municipalité Hocquard ; c’était une belle revanche sur sa défaite de 1937 ; un instituteur socialiste Édouard Waghemacker7 était élu à Forbach en remplacement d’Alexandre Hoffmann décédé en déportation. Le président Robert Sérot et de nombreux anciens dont Jules Wolff et Édouard Corbedaine8, retrouvaient aisément leurs sièges de conseiller général. Résultats du canton de Cattenom, 23 septembre 1945 Inscrits 6...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.