Show Less

La phénoménologie à l’épreuve des sciences humaines

Series:

Edited By Bruno Frère and Sébastien Laoureux

Au fondement de cet ouvrage, un constat : les usages croissants de méthodes phénoménologiques en sciences humaines. Depuis plusieurs années en effet, émerge le souci, un peu partout dans les sciences humaines, de rompre avec des approches surplombantes du monde, des espaces, des sujets. Aujourd’hui, la phénoménologie semble être la perspective la plus pertinente pour répondre à cette exigence.
À travers le spectre de leur discipline (sociologie, anthropologie, psychiatrie, psychanalyse, géographie, théorie sociale), des praticiens exposent dans cet ouvrage en quoi ils revendiquent un point de vue et une approche proprement phénoménologiques face à des difficultés que les méthodes usuelles de leurs disciplines respectives ne parviennent pas à surmonter. Pour ce faire, ils ont à la fois recourt à la pratique en livrant des exemples concrets, des « terrains » et des « cas » bien spécifiques, et à la théorie, en exposant leurs univers théoriques de références et en privilégiant certains auteurs phénoménologues.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Géographie et phénoménologie : Perspectives théoriques et méthodologiques autour de la proximité et de l’authenticité - André-Frédéric HOYAUX

Extract

73 Géographie et phénoménologie Perspectives théoriques et méthodologiques autour de la proximité et de l’authenticité André-Frédéric HOYAUX Université de Bordeaux 3 La géographie phénoménologique vers une sécurité ontologique Ce chapitre a pour objet de préciser les apports de la phénoméno- logie à la géographie, notamment sur les questions relatives aux mé- thodes d’appréhension et de conception de la relation de l’homme à l’espace. De l’analyse de ces apports découle une réflexion globale sur le concept d’habiter nourri à la fois de la relation de l’homme à l’espace (dite construction territoriale) et de l’homme à lui-même à travers cette relation à l’espace (dite constitution ontologique). Ces relations invitent à travailler sur deux champs d’investigations phénoménologiques qui sont utiles à la géographie, celui d’é-loignement et d’authenticité. L’intérêt d’approfondir ces deux concepts relève du fait qu’ils co- ordonnent une constellation de notions qui sont aujourd’hui fondamen- tales dans les sciences humaines et sociales traitant de l’espace. C’est notamment le cas de la question des mises à proximité et des mises à l’écart du monde qui sont opérées par chaque habitant en tant qu’il est un individu et/ou le représentant-participant d’un ou de plusieurs collectifs (famille, association, groupe de travail). Ces dialectiques s’articulent pour partie autour des questions de mobilités réelles (permises par routes, autoroutes, trains, TGV, avions, bateaux) ou virtuelles (celle de la mobilisation d’êtres ou d’entités spatiales...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.