Show Less

Histoire de la Coupe du monde de football

Une mondialisation réussie

Series:

Alfred Wahl

Cet ouvrage aborde les prémices de la Coupe du monde de football pour parcourir ensuite les différentes étapes, jusqu’aux plus récentes, de son histoire. L’accent est mis sur l’évolution de cette compétition qui accompagne la mondialisation à l’œuvre en parallèle. De nombreux aspects en témoignent, comme le choix des lieux, le système de qualification, l’organisation au niveau international, les méthodes de préparation des équipes, l’uniformisation des règles de l’arbitrage ou des tactiques de jeu, le rôle des médias, la circulation de l’argent, l’interférence du politique et du sportif ou encore les pratiques des supporteurs.
La Coupe du monde de football devient ainsi un miroir de la mondialisation où les compétitions successivement décrites dans cet ouvrage constituent une histoire de notre temps, festive et dramatique, s’écrivant sur un rythme quadriennal.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

CHAPITRE II : Choix des lieux, les candidats, les qualifiés, les éliminatoires, le tirage au sort

Extract

27 CHAPITRE II Choix des lieux, les candidats, les qualifiés, les éliminatoires, le tirage au sort Le nom de Coupe du monde donné à la compétition internationale organisée par la FIFA (1930, 1934, 1938, etc.), n’a pas recueilli d’emblée l’unanimité des membres. En 1934, la presse italienne préféra celui de championnat du monde, celle de France (1938) revenant au nom originel. Interrompue pendant la guerre, l’épreuve reprit en 1950 au Brésil et s’est déroulée depuis selon une parfaite régularité, en dépit des tensions ou conflits internationaux qui auraient pu l’interrompre. Elle reçut la dénomination de Coupe Jules Rimet lors du congrès de Luxembourg, le 25 juillet 1946, sur proposition de R. W. Seeldrayers, le vice-président de la FIFA. En 1954, Jules Rimet demanda que le trophée récompensant le vainqueur porte l’inscription « championnat du monde » et, en sous-titre, Coupe Jules Rimet. Le trophée de la Coupe du monde a été commandé par Jules Rimet pour la première édition de 1930. La statuette de 30 cm de haut d’un poids de 4 kg dont 1 500 g d’or représente une Victoire portant dans ses deux mains élevées au-dessus de sa tête une vasque octogonale en forme de coupe, le socle étant taillé en pierre de lapis-lazuli. Il était l’œuvre du sculpteur français Abel Lafleur, dans le plus pur style Art déco. Par le recours à l’or, Rimet voulait...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.