Show Less

Histoire de la Coupe du monde de football

Une mondialisation réussie

Series:

Alfred Wahl

Cet ouvrage aborde les prémices de la Coupe du monde de football pour parcourir ensuite les différentes étapes, jusqu’aux plus récentes, de son histoire. L’accent est mis sur l’évolution de cette compétition qui accompagne la mondialisation à l’œuvre en parallèle. De nombreux aspects en témoignent, comme le choix des lieux, le système de qualification, l’organisation au niveau international, les méthodes de préparation des équipes, l’uniformisation des règles de l’arbitrage ou des tactiques de jeu, le rôle des médias, la circulation de l’argent, l’interférence du politique et du sportif ou encore les pratiques des supporteurs.
La Coupe du monde de football devient ainsi un miroir de la mondialisation où les compétitions successivement décrites dans cet ouvrage constituent une histoire de notre temps, festive et dramatique, s’écrivant sur un rythme quadriennal.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

CHAPITRE XI : La compétition

Extract

215 CHAPITRE XI La compétition La première édition de la Coupe du monde n’a réuni que treize participants sur les quarante et une fédérations alors membres de la FIFA. Les pays européens étaient seulement au nombre de quatre (France, Yougoslavie, Belgique, Roumanie), soit le tiers. Ce fut aussi la seule fois où l’Europe se trouva en minorité. L’Uruguay, ayant conquis le titre de champion olympique en 1924 et en 1928, tous les pronostics donnaient ce pays vainqueur de la nouvelle compétition. En 1930, le faible nombre de candidats évita l’organisation de rencontres quali- ficatives qui furent toujours nécessaires ultérieurement. La première rencontre qui opposa la France au Mexique (4-1) permit à Lucien Laurent du FC Sochaux de marquer le premier but de la pre- mière Coupe du monde, ce qui le fera entrer dans l’histoire et aussi dans la légende de l’épreuve. Sa longévité exceptionnelle permit de redonner vie à son statut tous les quatre ans. Il assista encore à l’ouverture du Mondial de 19981. L’Argentine qui a battu la France (1-0), le Mexique et le Chili, se qualifia pour les demi-finales, tout comme l’Uruguay, les États-Unis et la Yougoslavie qui a éliminé le Brésil (2-1), à la surprise générale, même si ce dernier ne disposait pas encore d’une équipe exceptionnelle comme ultérieurement. Cette première édition donna lieu à quelques péripéties insolites. Lors du match Argentine-France, le Français Marcel Langillier fonçait...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.