Show Less

Construire la citoyenneté européenne

Series:

Edited By Laure Clément-Wilz and Sylvaine Peruzzetto

La citoyenneté européenne est interrogée dans cet ouvrage par une approche interdisciplinaire sur ce qu’elle est, sur ce qu’elle pourrait être, sur ce qu’elle devrait être. En effet, la citoyenneté juridiquement proclamée mérite d’être mise en perspective par l’approche historique, sociologique, politique, géographique et psychologique.
L’ouvrage montre comment la citoyenneté européenne modifie le paradigme de l’Europe institutionnelle construite sur la seule relation États membres-Union : elle introduit la société civile des citoyens dans une relation à l’Union certes descendante mais également ascendante, relation dont l’État lui-même n’est pas absent.
Ainsi, la citoyenneté pourrait être pour le citoyen européen le vecteur du passage de la morale civique proclamée à l’éthique sociale recherchée.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

L’extension du domaine de la citoyenneté. Existe-t-il un citoyen européen face au reste du monde ? (Philippe DUGOT)

Extract

135 L’extension du domaine de la citoyenneté Existe-t-il un citoyen européen face au reste du monde ? Philippe DUGOT Agrégé de Géographie, maître de conférences, département de Géographie de Toulouse II – Le Mirail On a parfois l’impression d’une construction européenne qui ne pourrait se faire que par la petite porte, une Europe par la preuve qui ne progresserait dans le cœur des citoyens que par des réalisations con- crètes et forcément dans leur proximité. Cette échelle d’analyse est pertinente. D’ailleurs dans un ouvrage coécrit avec Serge Laborderie et François Taulelle, nous avions cherché à montrer, débusquer parfois, cette Europe invisible mais néanmoins bel et bien présente, à l’échelle de Midi-Pyrénées. Avec un fondement assez européiste, il s’agissait de montrer que l’Europe n’était pas simplement cette enquiquineuse des libertés et traditions locales, mais aussi une réalité économique sensible dans les interstices de notre quotidienneté, de nos paysages, de nos emplois1. À l’occasion d’une journée précédente, j’ai aussi avancé l’idée de « coûts d’une non-solidarité territoriale » à l’échelle de l’Union, affirmant que le processus de construction communautaire ne pouvait s’appuyer sur de trop gros écarts économiques et sociaux entre pays et régions européens2. La citoyenneté passe aussi par la lisibilité d’une action de l’Union dans la vie des territoires infranationaux. Nous nous proposons d’avoir une perspective territoriale différente en sortant de l’insularisme qui s’attache parfois...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.