Show Less
Restricted access

Jacques Chevalier (1882–1962) et la philosophie française

Jean-François Petit

Brillant agrégé de philosophie à 21 ans, Jacques Chevalier a contribué, plus que tout autre, au rayonnement de la pensée française dans l’entre-deux guerres. Bon connaisseur de Platon et Aristote, disciple de Bergson, il va parcourir toute l’Europe pour faire connaitre Maine de Biran, Pascal et Descartes, tout en s’intéressant de près à la mystique.
Son travail sans précédent d’historien de la philosophie reste encore à découvrir, moins pour son engagement politique discutable que la profondeur de son travail d’historien de la philosophie.
Show Summary Details
Restricted access

Bibliographie

← 254 | 255 →Bibliographie

Extract

a été établie par Maurice Malleret dans Encyclopédie des auteurs du pays montluçonnais (de 1440 à 1994), Cahiers bourbonnais (rue de l’Horloge, Charroux en Bourbonnais). Celle qui suit a été établie par Bernard Trapes, Jacques Chevalier, un Bourbonnais, maître de la pensée française, Centre généalogique et héraldique du Bourbonnais, 1983.

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.