Show Less
Restricted access

La portée pratique de la phénoménologie

Normativité, critique sociale et psychopathologie

Series:

Délia Popa, Benoît Kanabus and Fabio Bruschi

Cet ouvrage cible la pratique qui est solidaire de la fondation de la connaissance réalisée par la phénoménologie, en voyant dans cette pratique la condition même de la formulation positive de son projet. Dans cette perspective, la critique sociale et la psychopathologie sont notamment les deux champs pratiques où la phénoménologie se trouve investie, par-delà son premier élan de critique théorique, pour intervenir sur les formes de normativité qui y sont à l’œuvre. En abordant ces champs à travers les différentes contributions qui le composent, l’ouvrage ambitionne d’analyser la portée pratique de la phénoménologie et de tester sa capacité à générer une attention au pouvoir émancipateur ou aliénant des organisations sociales. L’hypothèse de fond, collectivement partagée, est que la phénoménologie peut apporter une contribution à la construction d’une nouvelle posture critique à même de participer à l’émancipation des individus en situation de souffrance et d’injustice.
Show Summary Details
Restricted access

La matérialité de l’expérience. Husserl, Henry et Bachelard (Délia Popa)

Extract

Délia POPA

Université catholique de Louvain

Où est le réel : au ciel, ou au fond des eaux ? L’infini, en nos songes,est aussi profond au firmament que sous les ondes1.

Dans son livre Phénoménologie et matérialisme dialectique paru en 1951, Tran Duc Thao fait état de la difficulté où se trouve la recherche phénoménologique husserlienne quant à la possibilité d’atteindre les « données réelles qui définissent pourtant le contenu véritable de sa réflexion »2. Ces données réelles circonscrivent au sens le plus strict la concrétude de l’expérience que Husserl analyse à partir des vécus (Erlebnisse) de la conscience. Il s’agirait selon l’auteur vietnamien d’une « impasse phénoménologique » spécifique, source d’une tenace apparence transcendantale révélée surtout par l’analyse de l’expérience antéprédicative, sur le versant génétique de la méthode mise en place par Husserl, lorsque l’histoire des vécus de conscience se fonde dans l’histoire du monde qui est son corrélat nécessaire. Une dialectique est alors à observer entre le mouvement constituant de la conscience et l’être dont le sens est constitué, faute de quoi la réalité effective de ce dernier se confond avec l’irréalité de la conscience pure. Est ainsi mise en question la structure « après-coup » de la prise de conscience3, qui scinde le vécu en une dimension productive et créatrice, d’une part,...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.