Show Less
Restricted access

Variation, plurilinguisme et évaluation en français langue étrangère

Series:

Edited By Laurent Gajo, Jean-Marc Luscher, Isabelle Racine and Francoise Zay

En articulant les questions de variation, de plurilinguisme, d’évaluation et d’authenticité, cet ouvrage nourrit des débats actuels en français langue étrangère (FLE) et en didactique des langues. Pour le FLE en particulier, l’enjeu consiste à envisager la langue en contexte et en contact, la francophonie se présentant comme un espace d’appropriation du français marqué par la variation et le plurilinguisme, qu’il s’agit de didactiser. Le processus de didactisation interpelle alors les modalités d’évaluation et, en amont, la constitution même du corpus à enseigner et son rapport avec une certaine authenticité. Cet ouvrage intéressera les linguistes, les didacticiens et les enseignants, qui y trouveront des éclairages théoriques originaux et des propositions innovantes pour le travail en classe.

Show Summary Details
Restricted access

Alexei Prikhodkine: Rôle des idéologies langagières dans l’enseignement

Extract

Alexei Prikhodkine

Rôle des idéologies langagières dans l’enseignement de la variation en FLE

Résumé : Cet article présente une réflexion critique autour de l’enseignement de la variation phonético-phonologique dans le contexte du FLE. Il est montré, tout d’abord, que certains discours sur l’introduction de ladite variation véhiculent un paradoxe qui consiste à ne prendre pour modèle que les usages des locuteurs natifs, tout en disant vouloir promouvoir la diversité. L’enquête présentée ensuite montre un effet des idéologies qui sous-tendent le concept de « locuteur natif » sur l’interprétation de la variation par les apprenants de FLE. Il apparait que contrairement aux locuteurs natifs, les apprenants ont tendance à considérer tout écart langagier, y compris certains usages de prestige natifs, comme suspect et potentiellement illégitime. Ce résultat est discuté du point de vue des implications pour la didactisation de la variation.

1. Approche plurielle du français

Il y a 20 ans, Klaus Mattheier (1997) a proposé de qualifier de déstandardisation la dynamique sociolinguistique des différentes langues en Europe depuis la seconde moitié du XXe siècle. Ce processus traduit une tolérance accrue envers la variation et résulte d’un conflit entre le caractère conservateur et élitiste de la variété standard – qui évacue la variation géographique et sociale – et la variabilité inhérente à tout idiome qui sert d’outil de communication à l’ensemble de la communauté. Le...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.