Show Less
Restricted access

Colonisation et décolonisation dans les cultures historiques et les politiques de mémoire nationales en Europe

Modules pour l’enseignement de l’histoire

Edited By Uta Fenske, Daniel Groth, Klaus-Michael Guse and Bärbel P. Kuhn

Cet ouvrage offre aux élèves et aux professeurs une nouvelle façon de comprendre dans quelle mesure la colonisation et la décolonisation font partie intégrante d’un passé européen commun et contient un matériel d’enseignement propre à être utilisé dans les cours d’histoire. Les diverses contributions sont les résultats du projet de l’UE CoDec, auquel ont collaboré des partenaires d’Allemagne, d’Autriche, de Belgique, d’Estonie, de Grande-Bretagne, de Pologne et de Suisse. Les divers modules traitent des passés coloniaux, des processus de décolonisation et des politiques de mémoire dans différents pays européens selon une perspective comparative et transnationale. Ils présentent de nombreuses sources nouvelles ainsi que des propositions concrètes pour un enseignement moderne de l’histoire en Europe.
Show Summary Details
Restricted access

Les aspects économiques de la colonisation : Une étude de cas dans les Caraïbes

Extract

S. Karly Kehoe, Ben H. Shepherd, Nelson Mundell et Louise Montgomery

Les aspects économiques de la colonisation : Une étude de cas dans les Caraïbes

Introduction au module

L’économie était le moteur de la colonisation, qui était étroitement liée à l’exploitation et à la gestion des hommes et des ressources naturelles. Aux XVIIIe et XIXe siècles, de nombreux réseaux commerciaux existaient à travers le monde et bien que la Grande-Bretagne fît partie d’un grand nombre d’entre eux, en particulier de ceux de la Chine ou de l’Inde, elle était fermement ancrée dans les réseaux européens. Ceci était dû à de nombreux facteurs, tels que les relations commerciales historiques, les liens religieux et les finances. En ce qui concerne les finances, il est important de comprendre que l’expansion des territoires britanniques d’outre-mer, en particulier dans les Caraïbes, exigeait des investissements assez considérables et que l’argent prêté par les bailleurs de fonds européens dans des centres comme Amsterdam mena la Grande-Bretagne à se rapprocher des systèmes économiques de l’Europe.

Parallèlement à l’accroissement de la productivité économique des colonies britanniques, les interactions avec les réseaux financiers européens, avec les investisseurs locaux et étrangers, avec les banques et avec les maisons de commerce s’intensifièrent.

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.