Show Less
Restricted access

Panaït Istrati de A à Z

Dolores Toma

Panaït Istrati a toujours eu le culte du dictionnaire, comme somme de connaissances variées, comme livre instructif mais ludique à la fois. Le dictionnaire a été aussi pour lui le principal outil d’apprentissage et d’approfondissement des sens de sa pensée et de celle des autres. À 32 ans, il apprenait le français en copiant un dictionnaire français-roumain sur des fiches. Quelques années plus tard, quand il se mettra à écrire lui-même en français, il le fera en ouvrant cent fois le Larousse pour voir comment écrire tel ou tel mot. Il acceptait néanmoins ces travaux forcés comme le sacrifice et la souffrance qu’il avait toujours cru être l’inévitable rançon du bonheur. Celui d’exprimer sa pensée et de faire entendre ses propres mots. Cela ne lui aurait peut-être pas déplu de savoir qu’il est lui-même devenu un dictionnaire.
Show Summary Details
Restricted access

Étranger

Extract



Un tout petit pas que je viens de faire hors du nid, et aussitôt la grande existence soulève à mes yeux un coin du voile qui cache ses terribles splendeurs ! […] je serai demain à midi dans la capitale des sultans où jamais parent de mes parents n’a mis le pied. Puis le Pirée, de mon père, Smyrne et, enfin, d’ici une semaine, l’Égypte de mes rêves ! 

Et qui, mieux que vous, saurait comprendre comme il est dur de se sentir étranger dans sa propre ville et dans sa famille… 

Les deux fragments109 montrent des attitudes opposées à l’égard du fait d’être ou de se rendre étranger : dans le premier l’éloignement est vécu avec jubilation, dans le deuxième douloureusement. Est-ce qu’il y a là ces intermittences du cœur dont parlait Proust ? Est-on tantôt étranger heureux, tantôt étranger malheureux, seulement en fonction de l’humeur ou des circonstances, ou bien il y a, peut-être, une certaine cohérence de ces vécus ? Un sens profond que l’écrivain leur donnait et qui serait spécifique de sa pensée ?

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.