Show Less
Restricted access

Le Mystère de Dieu

Dieu-avec-nous – La révélation d’un partenariat de vie- Contribution à la notion du mystère chez K. Rahner, E. Jüngel, H. U. von Balthasar

André-Jacques Kiadi Nkambu

Que veut dire mystère de Dieu? Ce livre éclaire d’abord cette expression biblique et ce concept en tant que dogme du christianisme. Ensuite, à l’idée d’obscurité que semble revêtir le mot mystère, le livre fait voir son vrai sens : la vie. Le mystère de Dieu signifie donc la vie de Dieu qui s’est révélée dans le Christ en faveur de l’humanité. Pour cette révélation, Dieu a scellé une alliance avec son peuple, avec l’humanité : Dieu-avec-nous. C’est dans cette relation personnelle que le mystère ou mieux la vie de Dieu est expérimentée. C’est dans ce rapport de Dieu avec son peuple que l’identité de Dieu ainsi que celle de l’homme est révélée et glorifiée. Dans une démarche trilogique (de mots qualité de Dieu chez Karl Rahner, événement de Dieu chez Eberhard Jüngel et gloire de Dieu chez Hans Urs von Balthasar), le livre montre ce processus de révélation et d’identification. Enfin, le livre fait voir l’importance de la foi dans l’Église qui permet de faire, déjà aujourd’hui, l’expérience du mystère et il rappelle à cet effet le rôle de la vie sacramentelle.
Show Summary Details
Restricted access

Chapitre 6 : Le Mystère de Dieu comme « Gloire de Dieu » (Hans Urs von Balthasar)

Extract

Chapitre 6 :  Le Mystère de Dieu comme « Gloire de Dieu » (Hans Urs von Balthasar)

« Être Manifesté » [Offenbarsein] (Lc 9,32 ; Jn 1,18 ; Eph 3,3–5) et « devenir manifesté » [Offenbarwerden] (Mt 3,35 ; Lk 17,30 ; Rm 8,18–19 ; Thes 1,7 ; 1P 4,13) du Mystère de Dieu est dans le Nouveau Testament le chiffre de la notion chrétienne du mystère. Avant tous les siècles, le Mystère de Dieu fut destiné (1 Thes 5,9) à se manifester (Rm 16,18 ; 2 Co 4,6 ; 1 Co 2,7.10 ; 2 P 1,3) pour que la connaissance de sa vérité ainsi que son agir apporte au monde (aux hommes) le Salut (la Lumière) (Jn 3,21 ; 2 Tm 3, 15). La manifestation actuelle et prochaine de Dieu prédestinée en Jésus-Christ depuis la nuit des temps constitue la Gloire de Dieu s’affirmant à travers toute l’Histoire jusque dans l’éternité. Elle se donne – pour parler avec Balthasar – comme « Divinité de Dieu dans sa libre révélation ».797 Cette réalité de la révélation totalement libre de Dieu possède, selon Balthasar, une forme qui lui est attribuée par Dieu lui-même. Elle porte « son évidence en elle-même » et a le pouvoir « de se montrer de lui-même aux yeux de la foi ».798 Cette puissance de la révélation de soi [Selbstoffenbarungskraft], Balthasar l’appelle – en correspondance avec la théologie de...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.