Show Less
Restricted access

La religion et le pouvoir

La chrétienté, l’Occident et la démocratie – Deuxième tirage

Series:

Gabriel Fragnière

Ce livre apporte un éclairage original sur la place particulière que tient la civilisation occidentale dans la grande confrontation mondiale qui caractérise la rencontre des religions et des cultures en ce début du XXIe siècle. Les rapports qui se sont développés au cours des siècles entre le pouvoir politique et la religion chrétienne expliquent dans une large mesure la nature de certains problèmes actuels.
En retravaillant des études publiées précédemment sur les rapports entre la religion et le développement de la démocratie politique – notamment des extraits de son ouvrage Le Royaume de l’homme (Genève, 1973) –, l’auteur élargit ici la perspective pour tenter de donner une vision plus approfondie sur les origines, la nature et les solutions possibles des conflits de cultures et de civilisations qui caractérisent notre époque.
Car si la démocratie occidentale a pu se développer dans le cadre d’une évolution des valeurs favorables à une sécularisation progressive de la société, nous constatons actuellement des tendances ouvertement contraires, appelées la renaissance du sentiment religieux, le retour du divin ou la revanche de Dieu. Ceci révèle l’existence d’une évolution politique inverse qui enracine à nouveau la conquête du pouvoir dans des convictions religieuses. La démocratie et l’idée d’une liberté « laïque » sont-elles dès lors mises en question ? Ce livre tente de répondre à cette question en analysant la nature du pouvoir spécifique des religions.
Contenu : Le phénomène religieux – Les sept dimensions du phénomène religieux – Le christianisme, la chrétienté et la naissance politique de l’Occident – Les États-Unis : la fin de la chrétienté – La Révolution en France : vers une chrétienté sans christianisme – La religion de la démocratie en Amérique – Le pouvoir : deux siècles de connivence et de manipulations réciproques – Occident post-chrétien, ou christianisme post-occidental ?