Show Less
Restricted access

Désirs & débris d’épopée au XX e siècle

Saulo Neiva

Bien que considérée au XIX e siècle comme un genre littéraire désuet et incompatible avec le « prosaïsme » du monde moderne (Hegel), l’épopée – de façon apparemment paradoxale – a attiré l’attention de nombreux poètes contemporains, dans différentes langues : Gabriele D’Annunzio, Carl Spitteler, Ezra Pound, William Carlos Williams, Pablo Neruda, Nazim Hikmet, Saint-John Perse, Jorge de Lima, Nikos Kazantzaki, Derek Walcott, Gerardo Mello Mourão, Edouard Glissant, Carlos Nejar, Marcus Accioly… Ces auteurs ont actualisé plusieurs éléments d’une tradition apparemment inusable, en se fondant sur un savant mélange de transmission et de transformation, démarche collective qui dessine les contours d’une véritable « tendance épique » dans la poésie contemporaine.
Cet ouvrage vise à réfléchir sur ce paradoxe apparent et, pour y parvenir, réunit des spécialistes de différentes littératures dans le but d’analyser des œuvres poétiques de notre époque, en les plaçant au croisement de deux grandes lignes de force : le « désir » vif de réhabiliter un genre considéré comme relevant d’une autre époque et la démarche de rassemblement des « débris » d’une esthétique souvent perçue comme étant en inadéquation avec la modernité.
Contenu : Saulo Neiva : Présentation – Saulo Neiva : Entre obsolescence et réhabilitation : péripéties de l’épopée au XXe siècle – Antoine Raybaud : Saint-John Perse, Glissant, Butor : une épopée française d’Amérique ? – Alain Montandon : Désirs et débris d’épopée : Le Dossier H. – Isabelle Krzywkowski : Epopée et avant-garde : l’exemple de L’Orphéide ou L’Universel Poème d’Henri-Martin Barzun – Arnaud Despax : Babel de Pierre Emmanuel : « une épopée spirituelle de l’histoire humaine… » – Nicolas Violle : De France et d’Italie, patrie et Latinité : héros, héritages et perspectives des « vers de gloire » de Gabriele D’Annunzio – Marie-Françoise Lemonnier-Delpy : Joseph Delteil : une écriture paléoépique ? – Paulo Motta Oliveira : Débris de l’épopée maritime portugaise chez les poètes de la revue A Águia – Hélène Aji : «A poem including history» : genre épique et historicisme chez Ezra Pound et William Carlos Williams – Rania Fathy : Avatars de l’épopée dans Le Musée Grévin (Aragon) et dans Et la terre se transmet comme la langue (Darwich) – Elodie Bouygues : Les miettes de l’épopée napoléonienne dans l’œuvre poétique de Jean Follain – Christina Ramalho : L’histoire brésilienne selon deux voix épiques féminines – Anazildo Vasconcelos da Silva : Le discours épique et l’épopée moderne – Ciro de Morais Rego : Traits mythiques et traces épiques dans Cobra Norato de Raul Bopp – Delphine Rumeau : Le Chant général de Pablo Neruda ou « la nécessité d’une nouvelle poésie épique » – Bénédicte Mathios : Neruda, rénovateur de l’épopée ? La Araucana d’Alonso de Ercilla et le Chant général de Pablo Neruda – Michel Riaudel : Mário Faustino et la « reconstruction » épique – Delphine Viellard : Aragon et l’arma uirumque cano virgilien : une dimension épique pour Les Yeux d’Elsa – Rita Olivieri-Godet : Sísifo de Marcus Accioly : « de la nouvelleancienne douleur en nouveau style héroïque » – Natacha Lafond : Louis-René Des Forêts : un ostinato baroque de l’épopée au XXe siècle – Daniel Mesa Gancedo : Les réflexions sur le « poème long » dans l’œuvre d’Octavio Paz – Daniel Madelénat : Présence paradoxale de l’épopée : hors d’âge et sur le retour.