Show Less
Restricted access

Guerre et Exil chez Louis-Ferdinand Céline

Series:

Ana Maria Alves

La présente étude a pour objet essentiel les polémiques et accusations à caractère politique, dont Louis-Ferdinand Céline a fait et continue de faire l’objet. D’où l’interrogation sur les causes de la fuite en Allemagne de l’écrivain ainsi que sur sa relation avec les Allemands à l’époque de la Seconde Guerre mondiale. C’est pourquoi, dans un premier temps l’accent est mis sur le contexte de l’époque, afin de mieux percevoir la nature de la position de Céline à travers ses écrits et pamphlets d’un antisémitisme virulent. Le livre évoque ensuite de façon détaillée les différentes étapes de l’exil de Céline, d’abord dans l’Allemagne embrasée de la fin de la guerre, où il choisit de se réfugier le 17 juin 1944, puis au Danemark (1945–1951), d’où il devra répondre aux accusations de trahison formulées contre lui par la justice française, avant son retour en France et une réhabilitation tardive. Les écrits qui forment le corpus de l’étude portent l’empreinte profonde de l’expérience amère et cruelle de l’exil. Malgré un cheminement tortueux, qui lui confère une aura d’écrivain « maudit », Céline demeure, aujourd’hui, l’un des génies de la littérature française du XX ème siècle.

Table of contents