Chargement...

Intellectuels, artistes et militants

Le voyage comme expérience de l’étranger- Avec une préface de Gilles Bertrand

de Anne Dulphy (Éditeur de volume) Yves Léonard (Éditeur de volume) Marie Anne Matard Bonucci (Éditeur de volume)
Collections 295 Pages

Résumé

« Écrire le voyage, c’est transformer l’expérience en conscience » notait André Malraux. Plus que pour la chronique des déambulations qu’il contient, le récit de voyage est un outil particulièrement précieux pour bâtir une histoire des représentations et des relations culturelles internationales.
Les voyageurs artistes, intellectuels et militants politiques présentent un intérêt spécifique car ils prolongent souvent leur expérience par un acte de création artistique, littéraire ou testimonial. Éducatif, érudit ou humaniste, leur voyage doit contribuer à produire un savoir sur le monde et sur soi ; il est d’abord la quête d’un « signalement de l’univers », pour reprendre la formule de Théophile Gautier qui fut lui-même un grand voyageur.
Dans cet ouvrage, l’expérience du voyage importe donc surtout comme pratique et comme moment de confrontation avec une culture et une société étrangères. Il s’agit d’observer de quelle façon le déplacement dans un pays étranger, sa découverte ou redécouverte, orientent la perception de l’autre pays. Trois aires culturelles, outre la France, ont été privilégiées, chacune – Italie, Espagne, monde lusophone – ayant construit une identité forte autour du voyage et de la mobilité.

Résumé des informations

Pages
295
ISBN (PDF)
9783035260021
ISBN (Broché)
9789052015811
Langue
Français
Date de parution
2011 (Mai)
Published
Bruxelles, Bern, Berlin, Frankfurt am Main, New York, Oxford, Wien, 2009. 295 p.

Notes biographiques

Anne Dulphy (Éditeur de volume) Yves Léonard (Éditeur de volume) Marie Anne Matard Bonucci (Éditeur de volume)

Les responsables de la publication : Anne Dulphy est maître de conférences en histoire contemporaine à l’École polytechnique et chercheur rattaché au Centre d’histoire de Sciences Po. Ses travaux portent sur les interactions entre questions internationales, politique intérieure et société. Son dernier ouvrage est Le dictionnaire critique de l’Union européenne qu’elle a codirigé en 2008. Yves Léonard enseigne à Sciences Po où il est responsable du cours sur l’histoire du Portugal au XXe siècle. Chercheur rattaché au Centre d’histoire de Sciences Po, il est spécialiste du Portugal contemporain et a également travaillé sur l’histoire du sport. Marie-Anne Matard-Bonucci est professeur d’histoire contemporaine à l’Université de Grenoble II. Spécialiste de l’Italie contemporaine elle a aussi travaillé sur les relations culturelles internationales. Le dernier livre qu’elle a publié s’intitule L’Italie fasciste et la persécution des juifs, 2007.

Précédent

Titre: Intellectuels, artistes et militants