Chargement...

Du civil au politique

Ethnographies du vivre-ensemble

de Mathieu Berger (Éditeur de volume) Daniel Cefaï (Éditeur de volume) Carole Gayet-Viaud (Éditeur de volume)
©2011 Autres 608 Pages

Résumé

Ce livre a remporté le prix Jean Widmer 2012 de l’Université de Fribourg, Suisse.
Plus qu’une simple méthode, l’enquête ethnographique permet de poser de nouvelles questions sur le politique, en rupture avec ses représentations comme un domaine d’activités en soi, circonscrit à la politique institutionnelle ou aux politiques publiques.
Recueillies aux quatre coins du monde (Brésil, États-Unis, Chine, Algérie, Espagne, Italie, Suisse, Belgique, France), les études de cas ici rassemblées examinent le politique par le bas, tel qu’il se fait, depuis son enracinement dans les affaires de tous les jours. En engageant différentes espèces de description ethnographique, elles invitent à repenser l’articulation entre lien civil et vie politique sous trois angles complémentaires.
D’abord, celui des expériences ordinaires, généralement définies comme infra-politiques, depuis où nous nous projetons dans la vie publique. Celui, ensuite, des moments de politisation qui font surgir des questions sur le bien public, au cœur même du monde de la vie quotidienne. Celui, enfin, des modalités pratiques de l’engagement politique, au sens classique, dans des actions qui ont pour visée expresse la transformation du monde.

Résumé des informations

Pages
608
Année
2011
ISBN (PDF)
9783035261646
ISBN (Broché)
9789052017471
DOI
10.3726/978-3-0352-6164-6
Langue
Français
Date de parution
2012 (Avril)
Mots clés
Ethnographie du politique . Rapports entre expérience ordinaire et engagement politique
Published
Bruxelles, Bern, Berlin, Frankfurt am Main, New York, Oxford, Wien, 2011. 608 p., nombr. ill.

Notes biographiques

Mathieu Berger (Éditeur de volume) Daniel Cefaï (Éditeur de volume) Carole Gayet-Viaud (Éditeur de volume)

Mathieu Berger est professeur de sociologie à l’Université catholique de Louvain, chercheur au CriDis – Centre de recherche interdisciplinaire Démocratie, Institutions, Subjectivités (UCL), au Groupe de recherche sur l’action publique (ULB) et au Centre d’étude des mouvements sociaux – Institut Marcel Mauss (EHESS). Daniel Cefaï est directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales et chercheur au Centre d’étude des mouvements sociaux – Institut Marcel Mauss (EHESS). Carole Gayet-Viaud est chercheur au Centre d’étude des mouvements sociaux – Institut Marcel Mauss (EHESS) et maître-assistant associée à l’École nationale supérieure d’architecture de Paris La Villette.

Précédent

Titre: Du civil au politique