Chargement...

Liban-Syrie : inextricables destins ?

Étude des relations libano-syriennes de 1998 à 2006

de Elisabeth Meur (Auteur)
©2012 Monographies 227 Pages

Résumé

Malgré un sentiment profond d’affinité, les relations libanosyriennes sont, dès l’origine, altérées par des aspirations antagonistes. À travers l’étude de la période charnière entre la fin de l’occupation israélienne en 2000 et le retrait des troupes syriennes du Liban en 2005, ce livre rend compte des multiples enjeux des interactions entre les deux pays arabes.
Le tissu conflictuel qui lie Beyrouth à Damas est analysé à la lumière des perceptions des acteurs politiques et médiatiques grâce à des entretiens menés au pays du Cèdre. Ces données s’inscrivent dans une grille d’analyse à la fois historique et politique.
La puissance et l’intérêt national offrent deux clés de lecture originales qui illustrent l’imbrication des niveaux, depuis la lutte de personnalités au cœur du pouvoir aux enjeux politiques internationaux en passant par les intérêts régionaux. Cet ouvrage apporte un éclairage critique et nuancé sur les questions essentielles qui structurent les relations libanosyriennes.

Résumé des informations

Pages
227
Année
2012
ISBN (PDF)
9783035261271
ISBN (Broché)
9789052017549
DOI
10.3726/978-3-0352-6127-1
Langue
Français
Date de parution
2012 (Avril)
Mots clés
conflits internationaux guerre libano-syrienne de 2006 Moyen-Orient relations libano-syriennes luttes bureaucratiques partis politiques et mouvements de résistance armée Hezbollah attentats terrorisme intérêt national et puissance
Published
Bruxelles, Bern, Berlin, Frankfurt am Main, New York, Oxford, Wien, 2012. 227 p., 2 ill.

Notes biographiques

Elisabeth Meur (Auteur)

Élisabeth Meur est chercheure en Sciences politiques (Relations internationales) au sein de la Chaire Tocqueville en politiques de sécurité (Université de Namur), Aspirante du Fonds national de la recherche scientifique (FNRS). Membre du CECRI, politologue, diplômée en islamologie (UCL) mais aussi détentrice d’un master spécialisé « mondes arabes, mondes musulmans contemporains » (Université de Genève), elle réalise une thèse de doctorat sur le ressentiment en Relations internationales dans le cadre libano-syrien.

Précédent

Titre: Liban-Syrie : inextricables destins ?