Chargement...

La construction d’un espace scientifique commun ?

La France, la RFA et l’Europe après le « choc du Spoutnik »

de Corine Defrance (Éditeur de volume) Ulrich Pfeil (Éditeur de volume)
Collections 321 Pages

Résumé

Cet ouvrage a pour objectif d’analyser la contribution des relations scientifiques à la construction de l’espace européen à partir du « choc du Spoutnik » (1957) jusqu’à la mise en place du premier programme cadre européen dans la première moitié des années 1980. Les auteurs s’interrogent sur les convergences et divergences des systèmes scientifiques en Europe et sur les questions de coopération et de concurrence entre les pays de l’Europe de l’Ouest. L’ouvrage met en particulier l’accent sur les évolutions en France et en RFA et sur la « dynamique francoallemande ». Y a-t-il à cette époque une coopération franco-allemande privilégiée ou une impulsion franco-allemande déterminante pour une coopération européenne en matière de recherche et d’enseignement supérieur, alors que la Communauté européenne n’avait encore guère de compétences en la matière ? À la lecture des communications ici rassemblées, il s’avère qu’il faut porter sur le « tandem franco-allemand » un regard plus nuancé, car la compétition, la rivalité, un reste de méfiance et une certaine fascination pour la recherche conduite aux États-Unis s’expriment encore dans les relations entre les deux pays. Entre menace soviétique et défi américain, il s’agit de montrer comment l’espace scientifique et universitaire européen se forme par la conjonction de projets bilatéraux et multilatéraux sur le « vieux continent ».

Résumé des informations

Pages
321
ISBN (PDF)
9783035261691
ISBN (Broché)
9789052018577
Langue
Français
Date de parution
2012 (Mai)
mots-clé
Coopération Communauté européenne Projet Dynamique francoallemande
Published
Bruxelles, Bern, Berlin, Frankfurt am Main, New York, Oxford, Wien, 2012. 321 p., nombr. fig. et tabl.

Notes biographiques

Corine Defrance (Éditeur de volume) Ulrich Pfeil (Éditeur de volume)

Corine Defrance est chercheur au CNRS (IRICE/Paris). Elle travaille notamment sur les relations franco-allemandes et l’histoire de l’éducation et des politiques scientiques en France et en Allemagne au XXe siècle. Ulrich Pfeil est professeur de civilisation allemande à l’Université de Lorraine, Metz. Ses recherches portent sur l’histoire de l’Allemagne, des relations franco-allemandes aux XIXe et XXe siècles et les conséquences politiques, culturelles et sociales de la Guerre froide en Europe.

Précédent

Titre: La construction d’un espace scientifique commun ?