Chargement...

Un rêve de puissance

La France et le contrôle de l’économie allemande (1942-1949)

de Martial Libera (Auteur)
©2012 Monographies 639 Pages

Résumé

Au sortir de la Deuxième Guerre mondiale, la France a-t-elle tenté d’abaisser l’Allemagne pour devenir, à sa place, la première puissance industrielle et sidérurgique du continent européen ? En d’autres termes, les décideurs français ont-ils projeté de hisser la France au rang de grande puissance sur les cendres d’une Allemagne vaincue et occupée ?
En se fondant sur une très large documentation, issue d’archives publiques et privées, françaises et allemandes, ce livre revisite ces questions essentielles, toujours en débat dans l’historiographie. Pour approcher au plus près la politique économique de la France vis-à-vis de l’Allemagne, il s’appuie sur la méthodologie de l’école française d’histoire des relations internationales.
Il analyse les objectifs des différents acteurs de la politique allemande de la France, les projets concurrents élaborés par la haute administration française, les processus décisionnels aboutissant à la définition des politiques défendues par les gouvernements successifs. Il étudie aussi les « forces profondes » et les relations de la France avec ses Alliés qui agissent comme autant de contraintes, intérieures et extérieures, sur les ambitions françaises. En définitive, cet ouvrage met en lumière l’abîme existant entre la volonté de puissance affichée par la France, les moyens réellement mis en œuvre et les résultats effectivement obtenus.

Résumé des informations

Pages
639
Année
2012
ISBN (PDF)
9783035262070
ISBN (Broché)
9789052018591
DOI
10.3726/978-3-0352-6207-0
Langue
Français
Date de parution
2012 (Juillet)
Mots clés
puissance industrielle 2 wk Deuxième Guerre mondiale
Published
Bruxelles, Bern, Berlin, Frankfurt am Main, New York, Oxford, Wien, 2012. 639 p., 6 cartes, 13 tabl.

Notes biographiques

Martial Libera (Auteur)

Ancien boursier de l’Institut für Europäische Geschichte de Mayence, Martial Libera est maître de conférences en histoire contemporaine à l’Université de Strasbourg et chargé de cours à l’Institut d’études politiques de Strasbourg. Ses recherches portent aujourd’hui sur l’histoire de la coopération transfrontralière, les relations franco-allemandes après 1945, la construction européenne. Il a publié, en codirection, deux ouvrages sur les questions européennes.

Précédent

Titre: Un rêve de puissance