Chargement...

Enseigner une discipline dans une autre langue : méthodologie et pratiques professionnelles

Approche CLIL-EMILE – 2e édition, revue et augmentée

de Anemone Geiger-Jaillet (Auteur) Gérald Schlemminger (Auteur) Christine Le Pape Racine (Auteur)
Manuels XIII, 223 Pages

Table des matières

  • Couverture
  • Titre
  • Copyright
  • À propos de l’auteur
  • À propos du livre
  • Pour référencer cet eBook
  • Table des matières
  • Introduction
  • Notre positionnement
  • Structuration du livre
  • 1 Enseignement d’une discipline dans une autre langue – une première approche
  • 1.1 Compétences visées
  • 1.2 Notions utiles
  • 1.3 Enseignement d’un contenu disciplinaire en langue 2 : quelques repères
  • 1.3.1 Classifications possibles des types de DEL2
  • 1.3.2 Les modèles de DEL2 sur le terrain
  • 1.4 Pratique des langues et représentations
  • 1.4.1 Parcours de langues
  • 1.4.2 Modèles de bilinguisme dans quelques pays européens
  • 1.4.3 Situation de l’enseignement d’une discipline en L2 et en vue d’un futur proet
  • 1.5 Choix de la langue en DEL2
  • 1.5.1 Situation de l’enseignement d’une discipline en L2 en Europe
  • 1.5.2 Représentations sociales des langues et enseignement
  • 1.6 Pour aller plus loin…
  • 1.7 Corrigé
  • 2 S’approprier le monde à travers l’enseignement précoce immersif en contexte (pré-) scolaire
  • 2.1 Compétences visées
  • 2.2 Notions utiles
  • 2.3 Besoins linguistiques et communicatifs dans un monde plurilingue
  • 2.4 Pratiques de classe : les stratégies d’étayage
  • 2.5 Langues dans les lieux d’accueil pour les enfants
  • 2.6 Pour aller plus loin…
  • 2.7 Corrigé
  • 3 Aspects psycho- et neurolinguistiques dans l’apprentissage des langues
  • 3.1 Compétences visées
  • 3.2 Notions utiles
  • 3.3 Composantes variables et invariables dans l’appropriation de la langue
  • 3.4 Pratique : facteurs externes et internes de l’apprentissage d’une langue
  • 3.5 Les activités langagières au sens large et leur organisation dans le cerveau
  • 3.6 Pour aller plus loin
  • 3.7 Corrigé
  • 4 Niveau de langue requis en DEL2
  • 4.1 Compétences visées
  • 4.2 Notions utiles
  • 4.3 Aperçu des étapes d’appropriation de la langue et langue cognitivo-académique
  • 4.4 Pratique de classe : la place de la langue cognitivo-académique en classe de DEL2
  • 4.5 Maîtrise de la langue cognitivo-académique
  • 4.6 Pour aller plus loin…
  • 5 Les différentes DEL2 et leurs caractéristiques
  • 5.1 Compétences visées
  • 5.2 Notions utiles
  • 5.3 Critères pour le choix des DEL2
  • 5.4 Pratiques de classe : les représentations de l’enseignant
  • 5.5 Compréhension de l’autre culture en cours d’histoire
  • 5.6 Pour aller plus loin…
  • 6 Fonctions cognitives de la langue en classe de DEL2
  • 6.1 Compétences visées
  • 6.2 Notions utiles
  • 6.3 Au défi de l’alternance codique
  • 6.4 Pratique de classe : appropriation de connaissances en langue cible
  • 6.5 Place de l’alternance codique
  • 6.6 Pour aller plus loin…
  • 7 Interactions en classe de DEL2 et construction intégrée des savoirs
  • 7.1 Compétences visées
  • 7.2 Notions utiles
  • 7.3 Cadre d’analyse des situations d’interaction
  • 7.4 Pratiques de classe : la construction des savoirs disciplinaires
  • 7.5 Construction intégrée des savoirs linguistiques et disciplinaires
  • 7.6 Pour aller plus loin…
  • 8 Transposition didactique
  • 8.1 Compétences visées
  • 8.2 Notions utiles
  • 8.3 Transposition didactique bilingue
  • 8.4 Pratiques de classe : la transposition didactique dans une séquence d’histoire
  • 8.5 Double transposition didactique : « l’appareil respiratoire » en DEL2 de biologie
  • 8.6 Pour aller plus loin…
  • 9 Méthodologie d’enseignement
  • 9.1 Compétences visées
  • 9.2 Notions utiles
  • 9.3 Critères de qualité pour la DEL2
  • 9.4 Stratégies d’enseignement en DEL2
  • 9.5 Pratiques de classe : exemples de méthodologie
  • 9.5.1 Démarche heuristique
  • 9.5.2 Enquête sur les pratiques professionnelles de professeurs d’histoire en DEL2
  • 9.6 Pour aller plus loin…
  • 10 Didactique de l’erreur
  • 10.1 Compétences visées
  • 10.2 Définition du concept « correction des erreurs »
  • 10.3 Le rôle de la correction en DEL2
  • 10.4 Pratique de classe : analyse des erreurs
  • 10.5 Correction des erreurs de l’expression orale
  • 10.6 Pour aller plus loin
  • 11 Conceptualisation en DEL2 : travailler le vocabulaire technique
  • 11.1 Compétences visées
  • 11.2 Notions utiles
  • 11.3 Fonctions cognitives et processus impliqués dans l’appropriation de vocabulaire technique
  • 11.3.1 Appropriation du vocabulaire et fonctions cognitives
  • 11.3.2 Construction de concepts et de réseaux conceptuels
  • 11.4 Pratique de classe : travail lexical
  • 11.5 Éléments didactiques du travail avec le vocabulaire technique
  • 11.6 Pour aller plus loin
  • 12 Stratégies de lecture
  • 12.1 Compétences visées
  • 12.2 Notions utiles
  • 12.3 Lecture de textes authentiques disciplinaires
  • 12.3.1 Choix et préparation des textes
  • 12.3.2 Les compétences disciplinaires visées dans la tâche à accomplir
  • 12.4 Pratiques de classe : travailler avec un texte en géographie
  • 12.5 Enseignement d’une discipline en L2 : la lecture interactive et spiralaire
  • 12.6 Pour aller plus loin
  • 12.7 Corrigé
  • 13 Conception de fiches d’élèves
  • 13.1 Compétences visées
  • 13.2. Notions utiles
  • 13.3 Aides linguistiques, méthodologiques et apports disciplinaires
  • 13.4 Pratiques de classe : analyse de fiches d’élèves
  • 13.6 Pour aller plus loin…
  • 14 Évaluation dans l’enseignement d’une discipline en L2
  • 14.1 Compétences visées
  • 14.2 Notions utiles
  • 14.3 Évaluation formative en DEL2
  • 14.4 Pratiques de classe de l’évaluation formative
  • 14.4.1 Plans de travail
  • 14.4.2 Fiches autocorrectives
  • 14.4.3 ournal de bord
  • 14.5 Élan pédagogique…
  • 14.6 Pour aller plus loin…
  • Glossaire trilingue des notions
  • Index des auteurs
  • Index des mots-clés
  • Bibliographie
  • Annexe 1
  • Annexe 2

L’enseignement d’une discipline dans une autre langue que celle de la scolarisation est, depuis une vingtaine d’années, un nouveau paradigme issu de la didactique des langues et (plus ou moins) adopté par les autres disciplines. Il est à noter actuellement que cette approche peut améliorer l’apprentissage des langues sans préjudice pour les contenus disciplinaires des autres matières. L’engouement est incontestable pour ce qui est appelé l’« enseignement bilingue ».

Les auteurs de cet ouvrage sont convaincus du bien-fondé de cette nouvelle démarche. Mais rappelons que l’immersion institutionnelle et sa didactique bilingue nous viennent de l’Amérique du Nord, du Canada en particulier et qu’elle a initialement été mise en place dans un contexte d’immigration et de minorité(s) linguistique(s). Il s’agissait, en effet, d’assurer une meilleure intégration scolaire des élèves « bilingues » parlant leur langue et plus ou moins bien la langue de scolarisation.

La situation en Europe est toute autre : les élèves y sont, en général, d’éducation monolingue, l’objectif étant une amélioration de la langue étrangère enseignée à l’école1. Ce modèle n’a rien d’« universel », il reste très eurocentriste2. Cependant, cela n’enlève rien à sa qualité, mais permet de le situer dans son cadre socio-culturel où plus particulièrement les élites européennes s’engagent pour un plurilinguisme plus efficace des enfants.

Un autre questionnement que soulève l’enseignement d’une discipline dans une autre langue constitue le choix de cette langue. Nous approuvons la mise en garde de la Direction de l’éducation et des langues du Conseil de l’Europe dans son Guide pour le développement et la mise en œuvre de curriculums pour une éducation plurilingue et interculturelle : ← 13 | 14 →

Dans la construction curriculaire d’enseignements bilingues, sont particulièrement à prendre en compte :

             […]

         -   le risque d’opter pour ce type d’enseignement uniquement pour la langue anglaise, dans l’idée que mieux on la connaît et on la maîtrise, mieux on est outillé langagièrement ;

         -   le danger de valoriser les approches du style CLIL et EMILE en faveur des seules langues les plus répandues, au détriment du plurilinguisme plus ordinaire représenté par les répertoires pluriels des apprenants dont les langues pourraient tirer grand profit de ce genre d’approches (J.-C. Beacco et al. 2010 : 73).

Pour éviter tout malentendu : les auteurs de ce livre sont persuadés que tout citoyen européen doit apprendre et maîtriser une langue de communication internationale : l’anglais. L’anglais est présent dans beaucoup de médias, dans la musique populaire, au cinéma… Peut-être peut-on également soutenir les autres langues d’Europe (et d’ailleurs), par exemple, en les favorisant comme première langue vivante à l’école, comme langue d’enseignement pour certaines disciplines, etc.

La Direction de l’éducation et des langues poursuit sa réflexion en stipulant que sont à prendre en compte :

         -   la multiplicité des situations où ce type d’enseignement peut être mis en œuvre et leurs spécificités et exigences auxquelles il importe qu’il s’adapte ;

         -   l’importance de ne pas porter uniquement l’attention sur les modèles immersifs les plus exigeants, qui reposent souvent sur la recherche de la double perfection mythique d’un bilinguisme idéalement vécu comme la somme de deux monolinguismes ;

         -   la nécessité d’opter pour des formes s’inspirant d’une optique bilingue conçue de façon réaliste et d’avoir recours à des stratégies plus souples et variables comme l’alternance des langues. (J.-C. Beacco et al. 2010 : 73)

Un autre défi que pose l’enseignement d’une discipline dans une autre langue est la formation (initiale) des enseignants. Malgré la forte propagation de ce type d’enseignement et un dévouement indéniable des enseignants en place (pour la plupart autodidactes dans ce domaine) il y a, en Europe, très peu de formations initiales et universitaires qui préparent à un diplôme ou à un concours correspondants à deux disciplines dont l’une est la langue d’enseignement et l’autre la discipline à enseigner dans cette langue. La plupart du temps, il s’agit de certificats qui consacrent le suivi de quelques modules dans ce domaine (cf. G. Schlemminger 2006).

Ce livre a pour ambition de relever ce défi. Il s’adresse à des étudiants s’orientant vers ce type d’enseignement, à des formatrices et formateurs en bilingue, à des enseignants souhaitant acquérir une formation en didactique de l’enseignement bilingue et à un public averti.

En Allemagne, les premières publications sur la méthodologie de l’enseignement d’une discipline dans une autre langue ont vu le jour à partir de ← 14 | 15 → 2010. Ainsi, U. Massler et P. Burmeister (éds.) (2010) ont publié les contributions d’auteurs pour l’anglais comme langue cible dans l’enseignement disciplinaire à l’école primaire. Pour le collège et le lycée, une publication similaire a été éditée par S. Doff (éd.) (2010). Mentionnons les excellents livres en anglais de R. Lyster (2007), de P. Mehisto, D. Marsh et M. J. Frigols (2009) et de K. Bentley (2010), toujours avec l’anglais comme langue cible ; ces auteurs ont alimenté notre réflexion et inspiré notre travail. Il faut également parler de l’étude empirique d’E. Klieme (2006), menée en Allemagne à propos de l’enseignement d’anglais et qui montre clairement l’efficacité de l’enseignement d’une discipline en langue 2.

Ce livre est le fruit d’une coopération entre trois pays – la Suisse, la France et l’Allemagne – et trois établissements de formation d’enseignants bilingues depuis de nombreuses années : la Haute École Pédagogique de la Haute École Spécialisée du nord-ouest de la Suisse, l’École supérieure du professorat et de l’éducation au sein de l’Université de Strasbourg et l’École supérieure de Pédagogie de Karlsruhe.

Ce livre est également édité en allemand (G. Schlemminger / C. Le Pape Racine / A. Geiger-Jaillet 2015). En ce qui concerne les indications bibliographiques, nous privilégions dans la version française les références francophones.

Notre approche épistémologique consiste à privilégier une approche scientifique de la nouvelle discipline que constitue la didactique des matières enseignées dans une autre langue que celle de la scolarisation. C’est la raison pour laquelle nous partons, dans nos démarches et propositions, du terrain ; nous utilisons le plus possible des transcriptions pour développer nos concepts et stratégies d’enseignement.

     Le plan pour chaque chapitre suit le schéma suivant :

1   Compétences visées, mots-clés

2   Définition des notions utiles

3   Introduction au sujet : apport théorique

4   Pratiques de classe : développement pratique, tâches précises à effectuer
Discussion

5   Extrait d’un texte (scientifique) de référence suivi de questions
Discussion du texte de référence

6   Pour aller plus loin…

7   Corrigé : lorsque les exercices et questions demandent une réponse complexe, nous apporterons un corrigé. ← 15 | 16 →

Nous y aborderons les questions essentielles de l’enseignement d’une discipline dans une autre langue comme les fondements psycholinguistiques de cet enseignement, le niveau de langue requis, etc. Nous aborderons également des questions didactiques comme la transposition des objets à enseigner en objet d’enseignement, les stratégies d’enseignement et l’évaluation.

Les auteurs se sont réparti la rédaction des chapitres selon les indications cidessous :

    Anemone Geiger-Jaillet et Gérald Schlemminger : 1.

    Anemone Geiger-Jaillet : chapitres 2, 3, 13.

    Christine Le Pape Racine : chapitres 10, 11, 12.

    Gérald Schlemminger : 4, 5, 6, 7, 8, 9, 14.

Les figures et tableaux sans indication de source ont été élaborés par les auteurs de ce livre.

Mentionnons, enfin, nos partis pris au niveau rédactionnel et stylistique.

Abréviations courantes

    CECRL : Cadre européen commun de référence pour les langues.

    DEL2 : discipline enseignée en langue 2.

    L1 : première langue apprise (le terme de langue maternelle ne tient pas toujours compte des situations de scolarisation complexes, ni des locuteurs bilingues).

    L2 : deuxième langue apprise ou en cours d’apprentissage.

    FLE : français langue étrangère.

    N.D.R. : note de la rédaction.

    v.p.b. / v.p.h. : voir plus bas / voir plus haut.

Transcriptions

    Nous avons gardé généralement le type de transcription utilisé par l’auteur cité. La traduction des interactions est entre crochets.

    P : enseignant(e).

    E : élève ; EE / Es : des élèves.

    xxxx / (??) : énoncé incompréhensible.

    * : L’astérisque indique des erreurs dans la langue utilisée.

Résumé

Cette publication est destinée aux enseignants, formateurs d’enseignants, étudiants en formation bilingue, niveau licence / master, aux acteurs, décideurs et enseignants faisant étudier une Discipline En Langue 2 (DEL2). Elle s’adresse aussi aux chercheurs en linguistique appliquée, en acquisition des langues et en Content and Language Integrated Learning (CLIL) / Enseignement d’une Matière par l’Intégration d’une Langue Étrangère (EMILE). L’engouement est incontestable pour les approches figurant également sous le sigle CLIL / EMILE. La DEL2 est, depuis une vingtaine d’années, un nouveau paradigme issu de la didactique des langues et adopté par d’autres disciplines. Ce concept améliore manifestement l’apprentissage des langues sans se faire au détriment des contenus des autres disciplinaires. Les auteurs présentent la méthodologie, les procédés et techniques des DEL2. Pour illustrer, discuter et argumenter leur démarche, ils s’appuient sur des transcriptions de cours et exemples (fiches de travail, etc.). Dans cette 2e édition revue et augmentée, les auteurs ont intégré les recherches et les pratiques de classe les plus récentes ; ils ont également complété l’ouvrage d’un index des auteurs et de mots-clés ainsi que d’un glossaire trilingues des termes didactiques.

Résumé des informations

Pages
XIII, 223
ISBN (PDF)
9783653064308
ISBN (ePUB)
9783653958430
ISBN (MOBI)
9783653958423
ISBN (Livre)
9783631667750
Langue
Français
Published
Frankfurt am Main, Berlin, Bern, Bruxelles, New York, Oxford, Wien, 2016. XIII, 223 p., 13 ill. en couleurs, 30 ill. n/b

Notes biographiques

Anemone Geiger-Jaillet (Auteur) Gérald Schlemminger (Auteur) Christine Le Pape Racine (Auteur)

Anemone Geiger-Jaillet, professeure des universités à l’Université de Strasbourg / IUFM d’Alsace ; spécialiste en sciences du langage, en apprentissage et enseignement bilingues et en éducation bilingue précoce. Gérald Schlemminger, professeur des universités à l’École supérieure de pédagogie, Karlsruhe (Allemagne) ; spécialiste en sciences du langage, en apprentissage et enseignement bilingues et en sciences de l’éduction. Christine Le Pape Racine, professeure à la Haute École Pédagogique de la Haute École Spécialisée du nord-ouest de la Suisse ; spécialiste en didactique de l’enseignement bilingue et du plurilinguisme. Cette publication a été réalisée avec le concours de l’IUFM d’Alsace / Université de Strasbourg, de l’École supérieure de pédagogie de Karlsruhe et de la HEP de la Haute École Spécialisée du nord-ouest de la Suisse.

Précédent

Titre: Enseigner une discipline dans une autre langue : méthodologie et pratiques professionnelles