Chargement...

La place de la République dans la littérature française contemporaine.

de Timo Obergöker (Auteur)
©2020 Monographies 206 Pages

Résumé

Ce livre cherche à mieux comprendre la France et les Français à travers la place que les Français accordent à leur République dans leur imaginaire col-lectif. En partant du rond-point menant à la fois partout et nulle part, nous visitons différents endroits où se manifeste, de manière protéiforme, ce que Fernand Braudel a appelé « L’Identité de la France ». Derrière la Faculté, le village, l’usine, le blanc et les cartes se dessine une surprenante topographie de la France contemporaine, au-delà des idées reçues.

Table des matières

  • Cover
  • Titel
  • Copyright
  • Autorenangaben
  • Über das Buch
  • Zitierfähigkeit des eBooks
  • Table des matières
  • Remarque Préliminaire
  • En Guise D’introduction
  • Kilomètre zéro. Le rond point
  • Premier Lieu. La Boite a Souvenirs
  • Écrire la part manquante – Écriture de la guerre et autofiction dans Les Champs d’honneur de Jean Rouaud
  • Second Lieu. La Faculté
  • La représentation de l’université dans le roman français contemporain (2006–2015)
  • Une journée à Nanterre. Le 22 mars 1968 dans Derrière la vitre de Robert Merle
  • Troisieme Lieu. L’usine
  • Une littérature délocalisée ? Représentations de l’usine dans la littérature française contemporaine : François Bon, Franck Magloire
  • Quatrieme Lieu. Le Village
  • Masculinité et décolonisation dans Des hommes de Laurent Mauvignier
  • Cinquieme Lieu. Le Blanc
  • Aux confins des villes infectées. Un livre blanc de Philippe Vasset.
  • Sixième Lieu. Mémoire Sans Domicile Fixe
  • Entre autofiction et lieu de mémoire. Autobiographie générationnelle et lien social : Annie Ernaux, Isabelle Monnin, Ivan Jablonka
  • Septième Lieu. La France
  • Masculinité et déclin dans la pensée de la nouvelle droite française – Eric Zemmour, Alain Finkielkraut, Renaud Camus
  • L’impossibilité d’une île. Négocier ce qu’être Français veut dire (Pour une littérature-monde en français, La Princesse de Clèves, L’Histoire mondiale de la France)
  • Bibliographie

cover

Information bibliographique de la Deutsche Nationalbibliothek
La Deutsche Nationalbibliothek a répertorié cette publication dans
la Deutsche Nationalbibliographie; les données bibliographiques
détaillées peuvent être consultées sur Internet à l’adresse
http://dnb.d-nb.de.

Autorenangaben

Timo Obergöker fait partie de la nouvelle génération de chercheurs en Études Françaises. Résolument transculturel, faisant fi des cloisons disciplinaires, il scrute la France contemporaine dans tous ses aspects. Docteur ès Lettres de l’Université de Nancy 2, HDR de l’Université de Clermont-Ferrand, il occupe la Chaire d’Etudes Culturelles Françaises et Francophones à l’Université de Chester au Royaume-Uni.

Über das Buch

Timo Obergöker

La place de la République dans la littérature française contemporaine

Ce livre cherche à mieux comprendre la France et les Français à travers la place que les Français accordent à leur République dans leur imaginaire collectif. En partant du rond-point menant à la fois partout et nulle part, nous visitons différents endroits où se manifeste, de manière protéiforme, ce que Fernand Braudel a appelé « L’Identité de la France ». Derrière la Faculté, le village, l’usine, le blanc et les cartes se dessine une surprenante topographie de la France contemporaine, au-delà des idées reçues.

Zitierfähigkeit des eBooks

Diese Ausgabe des eBooks ist zitierfähig. Dazu wurden der Beginn und das Ende einer Seite gekennzeichnet. Sollte eine neue Seite genau in einem Wort beginnen, erfolgt diese Kennzeichnung auch exakt an dieser Stelle, so dass ein Wort durch diese Darstellung getrennt sein kann.

←8 | 9→

REMARQUE PRÉLIMINAIRE

Dans son film Villages, visages Agnès Varda arpente les villages et les villes de France, rend visite aux femmes des dockers du Havre, à une femme du Pas-de-Calais attachée à son coron, aux villages du Sud, autant d’éléments de cette France dissimulée derriére le grand récit médiatique parisien. D’une grande beauté, le film travaille avec la photo aggrandie de chacun de ces personnes (qui ne sont pas des personnages) et ainsi met en évidence la valeur esthétique de chacun et de chaque élément du pays. Le documentaire de Varda, son dernier, participe à une certaine tendance de la production française au sens large du terme à vouloir donner une nouvelle visibilité à ses espaces que l’on nomme désormais périphériques.

Ce livre représente une tentative de mieux comprendre la France et les Français par le biais de la place qu’ils accordent à la République et par les lieux qui incarnent la République française. En partant par le rond-point qui mène à la fois partout et nulle part, nous visitions différents lieux où se manifeste, de manière protéiforme ce que Fernand Braudel a nommé L’Identité de la France.

Le livre contient du matériel ancien, souvent publié dans des revues (malheureusement) peu visibles, qui a été systématiquement retravaillé et du matériel plus récent, parfois recontextualisé, mais toujours remanié. Le premier chapitre qui tient lieu d’introduction thématique cherche à comprendre comment la littérature française a anticipé la récente révolte des gilets jaunes, révolte avant tout spatiale. Consacré à la trilogie de Jean Roaud le premier chapitre montre comment dans les années 1960 l’espace rural subit des transformations de grande envergure lesquelles contiennent, en germe, l’ensemble des conflits dont fait état le premier chapitre. En raison de la structure particulière du roman fonctionnant comme une poupée russe, la Première Guerre Mondiale et les profondes répercussions qu’elle a eues sur l’identité républicaine y est omniprésente. Le texte suivant s’interroge sur les profondes mutations subies par l’enseignement supérieur en et à la suite de 1968. Comment penser la fin des usines ? La désindustrialisation met fin non seulement à un mode de production mais encore à tout un style de vie – le travail, fût-il pénible et fatigant, conférait un sens à la vie de l’ouvrier, une structure et une fierté. Avec la fin de l’industrie, des régions entières de la France perdent la boussole, se précarisent. Précarisation, marginalisation qui sont présentes dans Des hommes de Laurent Mauvignier dans un contexte villageois, plutôt champêtre. On apprend au fil de la narration que le héros marginal était soldat appelé pendant la Guerre d’Algérie. ←9 | 10→Derriére sa virilité problématique se cache l’émasculation symbolique de toute une génération à la fin des Trente Glorieuses.

Résumé des informations

Pages
206
Année
2020
ISBN (ePUB)
9783631705278
ISBN (PDF)
9783653060898
ISBN (MOBI)
9783631705285
ISBN (Relié)
9783631669655
DOI
10.3726/b16949
Langue
Français
Date de parution
2020 (Avril)
Published
Berlin, Bern, Bruxelles, New York, Oxford, Warszawa, Wien, 2020. 206 p.

Notes biographiques

Timo Obergöker (Auteur)

Timo Obergöker fait partie de la nouvelle génération de chercheurs en Études Françaises. Résolument transculturel, faisant fi des cloisons disciplinaires, il scrute la France contemporaine dans tous ses aspects. Docteur ès Lettres de l’Université de Nancy 2, HDR de l’Université de Clermont-Ferrand, il occupe la Chaire d’Etudes Culturelles Françaises et Francophones à l’Université de Chester au Royaume-Uni.

Précédent

Titre: La place de la République dans la littérature française contemporaine.