Chargement...

La phénoménologie à l’épreuve des sciences humaines

de Bruno Frère (Éditeur de volume) Sébastien Laoureux (Éditeur de volume)
Collections 171 Pages

Résumé

Au fondement de cet ouvrage, un constat : les usages croissants de méthodes phénoménologiques en sciences humaines. Depuis plusieurs années en effet, émerge le souci, un peu partout dans les sciences humaines, de rompre avec des approches surplombantes du monde, des espaces, des sujets. Aujourd’hui, la phénoménologie semble être la perspective la plus pertinente pour répondre à cette exigence.
À travers le spectre de leur discipline (sociologie, anthropologie, psychiatrie, psychanalyse, géographie, théorie sociale), des praticiens exposent dans cet ouvrage en quoi ils revendiquent un point de vue et une approche proprement phénoménologiques face à des difficultés que les méthodes usuelles de leurs disciplines respectives ne parviennent pas à surmonter. Pour ce faire, ils ont à la fois recourt à la pratique en livrant des exemples concrets, des « terrains » et des « cas » bien spécifiques, et à la théorie, en exposant leurs univers théoriques de références et en privilégiant certains auteurs phénoménologues.

Résumé des informations

Pages
171
ISBN (PDF)
9783035263138
ISBN (Broché)
9782875740403
Langue
Français
Date de parution
2013 (Décembre)
Published
Bruxelles, Bern, Berlin, Frankfurt am Main, New York, Oxford, Wien, 2013. 171 p., 1 graph.

Notes biographiques

Bruno Frère (Éditeur de volume) Sébastien Laoureux (Éditeur de volume)

Sébastien Laoureux est docteur en philosophie des Universités de Paris IV-Sorbonne et de Liège, titulaire d’un DEA en sociologie de l’EHESS (Paris). Il est professeur au département de philosophie de l’Université de Namur. Ses domaines de recherches portent notamment sur la phénoménologie (française en particulier), l’anthropologie philosophique et la philosophie sociale. Il a notamment publié L’immanence à la limite. Recherches sur la phénoménologie de Michel Henry (2005). Détenteur d’un Master en philosophie de Paris I Panthéon Sorbonne, Docteur en sociologie de l’EHESS, Bruno Frère est chercheur qualifié du FNRS à l’Université de Liège et à SciencesPo Paris. Il a publié un ouvrage sur les évolutions politiques, philosophiques et sociologiques de l’économie solidaire depuis le 19e siècle (2009), et en collaboration avec M. Jacquemain Epistémologie de la sociologie (2008) et Résister au quotidien ? (2013).

Précédent

Titre: La phénoménologie à l’épreuve des sciences humaines