Chargement...

Le paradigme chrétien autour de 1800

L’exemple de Chateaubriand et des romantiques allemands

de Diana Mite Colceriu (Auteur)
©2013 Monographies 279 Pages

Résumé

À situer dans le cadre d’une description du christianisme romantique, cette étude décrit les prédispositions et attitudes religieuses de Chateaubriand à deux moments décisifs de son parcours intellectuel et spirituel : l’exil en Angleterre et l’Essai sur les révolutions (1797), puis le retour en France et le Génie du christianisme (1802).
L’analyse met en évidence les principes sur lesquels les positions de Chateaubriand sont établies et, pour y parvenir, fait appel au bagage théologique, historico-culturel et philologique qu’elles comportent. Cette application analytico-déductive a permis de configurer la mise en œuvre d’une certaine conscience chrétienne, les dispositions chrétiennes en France à la fin des Lumières, discernables dans l’apologétique esthétique et l’apologétique utilitariste, les types de Providence présents chez Chateaubriand, et de constater la mutation conceptuelle observable entre les deux ouvrages de ses débuts littéraires.
Ces résultats ont été confrontés à ce qui s’est manifesté, à la même période et dans le même domaine de préoccupations, dans l’espace allemand. Un réseau de similitudes est apparu entre l’apologiste français et d’autres romantiques : Schleiermacher, Hölderlin et Novalis. Tous semblent, en effet, participer d’un même Zeitgeist et traduire une forme mentale appartenant à un même paradigme intellectuel.

Résumé des informations

Pages
279
Année
2013
ISBN (PDF)
9783035263190
ISBN (Broché)
9782875740496
DOI
10.3726/978-3-0352-6319-0
Langue
français
Date de parution
2013 (Août)
Mots clés
Christianisme Exil Apologétique Providence Zeitgeist
Published
Bruxelles, Bern, Berlin, Frankfurt am Main, New York, Oxford, Wien, 2013. 279 p., 43 ill., 1 tabl.

Notes biographiques

Diana Mite Colceriu (Auteur)

Diana Mite Colceriu est assistante au Département de français de la Faculté des langues et littératures étrangères de l’Université de Bucarest et docteure de l’Université de Bucarest et de l’Université catholique de Louvain. Ses intérêts scientifiques portent sur l’histoire intellectuelle européenne des XVIIIe et XIXe siècles, particulièrement sur le romantisme et sur les rapports existant entre la littérature et la spiritualité dans cette période.

Précédent

Titre: Le paradigme chrétien autour de 1800