Chargement...

Nations en quête de reconnaissance

Regards croisés Québec-Catalogne

de Alain-G. Gagnon (Éditeur de volume) Ferran Requejo (Éditeur de volume)
Collections 241 Pages
Open Access
Series: Diversitas , Volume 9

Résumé

La construction de démocraties de plus en plus complexes en termes nationaux et culturels constitue un des défis majeurs que doivent relever les démocraties libérales. Celles-ci se voient sans cesse remises en question sur les plans politique et constitutionnel par les nations minoritaires qui les façonnent. Tiraillées entre des impératifs de stabilité et de justice, les nations majoritaires et minoritaires misent sur des modèles de pluralisme national concurrents. La Catalogne et le Québec sont à cet égard des exemples paradigmatiques.
Le présent ouvrage explore les parcours historiques et les défis que doivent relever la Catalogne et le Québec : deux nations qui ne disposent pas encore de tous les outils nécessaires à leur pleine émancipation nationale et qui, conséquemment, exigent de leur État multinational respectif une pleine reconnaissance et un juste accommodement de leur personnalité nationale distincte.

Résumé des informations

Pages
241
ISBN (ebook)
9783035260786
ISBN (Livre)
9789052016993
Open Access
CC-BY-NC-ND
Langue
Français
Date de parution
2011 (Décembre)
Published
Bruxelles, Bern, Berlin, Frankfurt am Main, New York, Oxford, Wien, 2011. 241 p.

Notes biographiques

Alain-G. Gagnon (Éditeur de volume) Ferran Requejo (Éditeur de volume)

Alain-G. Gagnon est professeur titulaire au Département de science politique de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) et titulaire de la Chaire de recherche du Canada en études québécoises et canadiennes depuis 2003. Il est le directeur-fondateur du Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité au Québec CRIDAQ et directeur du Groupe de recherche sur les sociétés plurinationales (GRSP). Il est l’auteur de l’ouvrage Au-delà de la nation unificatrice. Plaidoyer pour le fédéralisme multinational (Prix Josep Maria Vilaseca i Marcet). Ses travaux ont été traduits dans plus d’une douzaine de langues. Ferran Requejo est professeur en science politique à l‘Universitat Pompeu Fabra, Barcelone. Ses recherches portent sur les théories de la démocratie, sur le fédéralisme, sur les démocraties multinationales, sur la théorie politique et sur le libéralisme politique depuis la Deuxième Guerre mondiale. En 1997, il a reçu du Consortium européen pour la recherche politique le Prix de la recherche Rudolf Wildenmann, et en 2002, le Prix Ramon Trias Fargas.

Précédent

Titre: Nations en quête de reconnaissance