Chargement...

Visions croisées franco-allemandes de la Première Guerre mondiale

Etude de deux quotidiens : la "Metzer Zeitung</I> et "L’Est Républicain</I>

de Stéphanie Dalbin (Auteur)
©2007 Thèses XII, 398 Pages
Série: Convergences, Volume 41

Résumé

L’ouvrage étudie dans une optique pluridisciplinaire deux quotidiens à la fois opposés et semblables dans le contexte de la Première Guerre mondiale puisque l’un est messin et allemand, la Metzer Zeitung, et l’autre est nancéien donc français, L’Est Républicain.
A travers l’analyse de deux journaux situés sur la ligne de front qui oppose la France à l’Allemagne depuis 1871, l’étude clarifie en premier lieu les concepts utilisés et replace les media dans leur contexte historique. Puis elle met en évidence leur représentation de l’actualité des années de guerre et du déroulement du conflit lui-même.
Enfin l’analyse fait ressortir le caractère spécifique des deux journaux choisis. Certes il s’agit là d’organes à diffusion régionale mais, tout au long du conflit, ils se sont mis au service d’une cause exclusivement nationale, leur implantation locale jouant de ce fait un rôle secondaire. La dimension diachronique introduite dans l’étude des représentations véhiculées par les deux quotidiens permet une approche complète des images de l’ennemi et de la nation transmises par la Metzer Zeitung et L’Est Républicain tout au long de la guerre.

Résumé des informations

Pages
XII, 398
Année
2007
ISBN (Broché)
9783039112500
Langue
Français
Mots clés
Geschichte 1914-1918 Histoire de medias et biographie Metzer Zeitung (Metz, 1871-1918) Psychologische Kriegführung L' est républicain Communication et journalisme Culture et société germaniques Histoire (1789-1945) Médias et culture, littérat
Published
Bern, Berlin, Bruxelles, Frankfurt am Main, New York, Oxford, Wien, 2007. XII, 398 p.

Notes biographiques

Stéphanie Dalbin (Auteur)

L’auteur : Stéphanie Dalbin, née en 1974, a fait ses études dans la filière franco-allemande des universités Paul Verlaine de Metz et de la Sarre. Sa thèse de doctorat sur laquelle se base le présent ouvrage a été rédigée en cotutelle entre Metz et Sarrebruck et soutenue en 2003.

Précédent

Titre: Visions croisées franco-allemandes de la Première Guerre mondiale