Chargement...

Les Écrivains francophones interprètes de l’Histoire

Entre filiation et dissidence- Colloque de Cerisy-la-Salle- 2-9 septembre 2003- Deuxième tirage

de Beïda Chikhi (Éditeur de volume) Marc Quaghebeur (Éditeur de volume)
Comptes-rendus de conférences 570 Pages

Résumé

Pas de collectivités sans Histoire. Reste que certaines la subissent plus que d’autres ou en sont dépossédées. C’est pourquoi les écrivains francophones n’en finissent pas d’interroger les conflits et les violences qui se déplacent souvent du champ de bataille réel vers celui, plus symbolique, de la langue et de ses usages culturels, politiques et esthétiques.
À la différence, apparente, de la France métropolitaine, toutes les francophonies ne peuvent éluder les phénomènes du plurilinguisme et de pluriculturalisme. Toutes ont à faire avec des historicités qu’elles ne peuvent pas mythifier en Histoire monumentale. Toutes se trouvent enfin dans une position d’autonomie très relative à l’égard du champ littéraire français.
Cela contraint à repenser certaines approches de la littérature, et notamment les simplifications culturelles induites par le schéma dominant des littératures dites nationales. C’est de ce tissage plus subtil que rend compte le sous-titre de ce volume « Entre filiation et dissidence ». Cette situation connaît trois grandes variations structurelles : filiation, écart et dissidence.
Les perspectives transversales de ce livre vont des Antilles à la Belgique, du Canada à la Suisse, de l’Algérie à la Guinée, de la Côte-d’Ivoire au Congo ou à Madagascar. Elles concernent aussi bien Bauchau que Poulin ou Djebar, Métellus, Glissant ou Rabearivelo. Elles préservent les historicités propres et les imaginaires de chacun, affirment la nécessité d’une Histoire substitutive dans laquelle auteur et lecteur sont condamnés à devenir des intellectuels responsables, et débouchent sur un autre rapport à la temporalité et à la langue.

Notes biographiques

Beïda Chikhi (Éditeur de volume) Marc Quaghebeur (Éditeur de volume)

Les responsables de la publication : Beïda Chikhi occupe actuellement la chaire d’ Etudes francophones à l’ Université de Paris IV-Sorbonne. Marc Quaghebeur est directeur des Archives & Musée de la Littérature (Bruxelles).

Précédent

Titre: Les Écrivains francophones interprètes de l’Histoire