Chargement...

L'Algérie des Européens au XIXe siècle

Naissance d'une population et transformation d'une société

de Guy Brunet (Auteur) Kamel Kateb (Auteur)
Monographies 372 Pages

Résumé

La conquête de l’Algérie a ouvert un espace migratoire à des populations originaires de nombreux pays d’Europe, et de 1830 à 1900 la population dite européenne d’Algérie est passée de quelques milliers d’individus à près de 600000. Sur le territoire algérien ces immigrés ont voisiné avec des populations dites indigènes, composées d’une majorité musulmane et d’une minorité israélite, formant une société coloniale complexe. La société traditionnelle algérienne en a été totalement bouleversée.
Cet ouvrage s’interroge sur les relations entre ces différents groupes de population, Européens et indigènes d’une part, entre immigrés européens d’autre part, ainsi que sur la construction des identités en contexte colonial. La constitution d’une base de données (près de 13 000 actes de mariage) autorise une analyse précise du choix du conjoint. La démarche quantitative est doublée par une micro-analyse à l’échelle de quelques filières migratoires et de familles qui permet de mesurer l’enracinement local de certains immigrés européens en Algérie. En 1900, après sept décennies d’existence, cette société coloniale européenne apparaît comme très segmentée et loin de former un ensemble homogène.

Table des matières

  • Couverture
  • Titre
  • Copyright
  • Sur l’auteur
  • À propos du livre
  • Pour référencer cet eBook
  • Table des matières
  • Liste des tableaux
  • Liste des graphiques
  • Liste des cartes
  • Liste des figures
  • Introduction
  • Première partie : L’installation des Européens en Algérie : la naissance d’une nouvelle population et un bouleversement pour la société indigène
  • Chapitre I : L’Algérie, population et société au début du XIXe siècle. Un équilibre rompu par la colonisation et l’appropriation des terres
  • 1 – Les populations indigènes, nombreuses mais mal connues
  • 2 – La conquête française et le processus de colonisation : une rupture économique et sociale
  • Chapitre II : Les immigrations européennes : des flux et des formes migratoires multiples
  • 1 – Une immigration française organisée mais toujours inférieure aux attentes
  • 2 – Des migrations souvent spontanées et familiales en provenance d’Europe au XIXe siècle
  • Chapitre III : D’Europe en Algérie. Parcours individuels et familiaux au prisme des actes de mariage
  • 1 – Les premiers colons mariés dans les villes algériennes : migration individuelle ou migration familiale ?
  • 2 – La présence de la famille au milieu du XIXe siècle et au début du XXe siècle : l’exemple des témoins au mariage civil
  • 3 – Un parcours spécifique : la naissance d’enfants avant le mariage
  • Chapitre IV : Les populations européennes au XIXe siècle : une croissance difficile mais une installation durable
  • 1 – Une croissance longtemps alimentée par l’immigration plus que par les naissances
  • 2 – De quelques milliers à près de 600 000 individus : la croissance de la population européenne
  • 3 – Répartition régionale et urbanisation : Européens, Indigènes musulmans et israélites
  • Chapitre V : Naturalisation et intégration des étrangers : vers un peuple algérien unifié ?
  • 1 – Des naturalisations qui restent rares avant 1889
  • 2 – Acclimatation et « fusion des races » : entre utopie et xénophobie
  • Chapitre VI : Un réseau urbain densifié et des villes transformées
  • 1 – Transformation du tissu urbain des trois principales villes
  • 2 – Des villes créées par et pour les colons
  • 3 – Des villes profondément remaniées et agrandies
  • Chapitre VII : Des populations nouvelles pour les villes d’Algérie
  • 1 – La croissance de la population des trois principales villes : d’importantes différences
  • 2 – La croissance de la population des villes portuaires : des rythmes très différents
  • 3 – La croissance de la population des villes intérieures
  • 4 – Des équilibres entre les groupes de population très contrastés : villes européennes et villes indigènes
  • Deuxième partie : Comportements matrimoniaux des Européens et des Israélites dans les villes d’Algérie : une société segmentée
  • Chapitre VIII : Caractéristiques de la nuptialité des Européens en Algérie : d’importantes différences d’âge au mariage
  • 1 – Une grande majorité de célibataires durant tout le XIXe siècle
  • 2 – Age au premier mariage : des différences importantes selon le sexe et selon l’origine nationale
  • 3 – Veuvage et remariage : pas de pression matrimoniale particulière sur les femmes
  • Chapitre IX : Choix du conjoint et catégorie socio-professionnelle : une société fragmentée et structurée selon le territoire de naissance
  • 1 – La profession des époux et la société urbaine
  • 2 – La profession des épouses
  • 3 – Mobilité sociale ou reproduction ? Profession de l’époux vs celle de son père
  • 4 – Homogamie ou brassage social ? Profession de l’époux vs celle de son beau-père
  • Chapitre X : Le choix du conjoint avant 1850, le temps des pionniers : des marchés matrimoniaux déséquilibrés et une forte endogamie
  • 1 – Des marchés matrimoniaux très déséquilibrés et une majorité de conjoints nés en France
  • 2 – Une forte endogamie selon l’origine nationale
  • Chapitre XI : Le choix du conjoint sous le Second empire : diversité des comportements régionaux
  • 1 – A chaque ville une population différente et un marché matrimonial original
  • 2 – Une endogamie qui baisse nettement d’une décennie à l’autre
  • Chapitre XII : Le choix du conjoint après 1870. Le mariage des générations nées sur place et une relative ouverture matrimoniale
  • 1 – Les années 1870 : des marchés matrimoniaux modifiés
  • 2 – Les conjoints mariés à la fin du XIXe siècle : l’ancrage des populations d’origine européenne
  • 3 – Les mariages sous la IIIe République : migrants et natifs du territoire algérien
  • Chapitre XIII : L’entre-soi des Européens : migration, mariage, et enracinement familial
  • 1 – Les migrants français : brassage provincial et concentration à Constantine
  • 2 – Les Italiens à Alger, Philippeville et Ténès : des migrations groupées et une endogamie provinciale
  • 3 – Les conjoints nés en Espagne : une très forte endogamie villageoise
  • Chapitre XIV : Le choix de l’exogamie, mariages croisés entre migrants et mariages avec des indigènes
  • 1 – Les mariages « croisés » entre migrants européens : de fortes différences à l’échelle des départements avant 1875
  • 2 – Epouser une indigène
  • Chapitre XV : Le mariage des israélites : une minorité qui reste très endogame
  • 1 – Effectifs, localisation et position sociale des conjoints :
  • 2 – Caractéristiques de la nuptialité des indigènes de confession israélite au XIXe siècle, avant et après 1870 :
  • 3 – Les indigènes de confession israélite dans la société coloniale du XIXe siècle au prisme du mariage
  • Conclusion générale : Une population qui s’enracine mais reste segmentée et hiérarchisée au début du XXe siècle
  • Bibliographie
  • Annexes
  • Annexe 1 – De l’acte manuscrit à une base de données exploitable : sources et méthodes
  • Annexe 2 – Les autres sources mises en œuvre pour la recherche
  • Annexe 3 – Documents concernant le statut et la nationalité des Israélites d’Algérie
  • Annexe 4 – La construction des CSP
  • Titres de la collection

Liste des tableaux

Liste des graphiques

Liste des cartes

Résumé des informations

Pages
372
ISBN (ePUB)
9783034336949
ISBN (MOBI)
9783034336956
ISBN (PDF)
9783034336932
ISBN (Broché)
9783034336291
Langue
Français
Date de parution
2019 (Août)
Published
Bern, Berlin, Bruxelles, New York, Oxford, Warszawa, Wien, 2018. 372 p., 9 ill. n/b, 45 tabl., 37 graph.

Notes biographiques

Guy Brunet (Auteur) Kamel Kateb (Auteur)

Guy Brunet est professeur émérite à l’Université de Lyon et membre du LARHRA (UMR CNRS 5190) et spécialiste de démographie historique et d’histoire de la famille. Kamel Kateb est chercheur à l’Institut National d’études démographiques (INED, Paris) et a consacré ses travaux aux populations du Maghreb, passées et actuelles, et à l’histoire de la statistique démographique.

Précédent

Titre: L'Algérie des Européens au XIXe siècle