Search Results

You are looking at 1 - 3 of 3 items for

  • Author or Editor: Léonard Laborie x
Clear All Modify Search
Restricted access

L’Europe mise en réseaux

La France et la coopération internationale dans les postes et les télécommunications (années 1850-années 1950)

Series:

Léonard Laborie

Rien ne paraît aujourd’hui plus simple que d’envoyer une carte postale depuis l’étranger ou de joindre par téléphone les antipodes. Les réseaux de communication, postaux ou électriques, s’affranchissent non seulement des distances, mais des frontières. Cet état de fait n’a rien de naturel ou de techniquement déterminé. Pour lui donner la forme qu’il a prise, il a certes fallu des moyens matériels, révolutionnés au cours des innovations, mais aussi des accords politiques et techniques.
Le présent ouvrage est le premier à proposer une histoire, de l’intérieur et dans la longue durée, de la coopération qui a ainsi canalisé l’expansion internationale des flux d’information depuis la seconde moitié du XIX e siècle. En suivant les acteurs français, il plonge dans l’espace méconnu des organisations techniques internationales, avec leurs débats feutrés aux lourds enjeux économiques et symboliques, où se sont articulés de manière originale la souveraineté des Etats, le service d’un public transnational et un idéal de rapprochement des peuples. Récit de la mise au monde des réseaux, c’est aussi celui de la mise en réseaux d’une Europe où les frontières sont moins des barrières que des franchissements. Avec au cœur, à la charnière du technique et du diplomatique, la communauté discrète et puissante des experts.
Restricted access

Les paysages de l’électricité

Perspectives historiques et enjeux contemporains (XIXe-XXIe siècles)

Christophe Bouneau, Denis Varaschin, Léonard Laborie and Renan Viguié

Depuis son apparition à la fin du XIX e siècle sous la forme industrielle, la nouvelle énergie électrique s’est immiscée dans les paysages métropolitains, industriels ou ruraux. Mais cette immixtion, sous le signe de l’étrangeté de l’appareillage, du bâtiment, des configurations spatiales et des postures professionnelles, s’est progressivement, et parfois radicalement, transformée en genèse d’un paysage électrique spécifique. Ce nouveau système paysager, qui concentrait tous les signes ambivalents de la modernité avant d’être aujourd’hui en certains cas patrimonialisé, a produit des figures extrêmement diverses.
Cet ouvrage dépasse largement la question des externalités économiques et sociales négatives, question toujours au demeurant centrale. Il pose un jalon dans une histoire culturelle du dialogue entre l’électricité et le paysage. Il confirme que ce dialogue déjà multiséculaire ne se réduit pas à la mesure extrêmement volatile du gradient technophile/technophobe, tradition/modernité et bien entendu nature/culture. Il insiste, surtout, sur la complexité de la trame historique de ces paysages de l’électricité, où les physionomies territoriales se reconstruisent sans cesse en brassant le quotidien et le sublime, la fabrique de la nature et les superstitions de la culture.
Restricted access

Electric Worlds / Mondes électriques

Creations, Circulations, Tensions, Transitions (19th–21st C.)

Series:

Edited by Alain Beltran, Léonard Laborie, Pierre Lanthier and Stéphanie Le Gallic

What interpretation(s) do today’s historians make of electrification? Electrification is a process which began almost a hundred and fifty years ago but which more than one billion men and women still do not have access to. This book displays the social diversity of the electric worlds and of the approaches to their history. It updates the historical knowledge and shows the renewal of the historiography in both its themes and its approaches. Four questions about the passage to the electrical age are raised: which innovations or combination of innovations made this passage a reality? According to which networks and appropriation? Evolving thanks to which tensions and alliances? And resulting in which transition and accumulation?

Quel(s) regard(s) les historiens d’aujourd’hui portent-ils sur l’électrification, processus engagé il y a près de cent cinquante ans mais auquel plus d’un milliard d’hommes et de femmes restent encore étrangers ? Le présent volume rend compte de la diversité des mondes sociaux électriques et des manières d’enquêter sur leur histoire. Il actualise les connaissances et témoigne du renouvellement de l’historiographie, dans ses objets et ses approches. Quatre points d’interrogation sur le basculement des sociétés dans l’âge électrique jalonnent le volume : moyennant quelles créations ou combinaisons créatrices ? En vertu de quelles circulations et appropriations ? Selon quelles tensions et alliances ? Et produisant quelles transitions et accumulations ?