Show Less
Restricted access

L'autrefois et l'ailleurs

Poétique de la rupture dans l'oeuvre littéraire de Colum McCann

Series:

Cécile Maudet

C’est la qualité transculturelle, atemporelle et transgénérique des textes de Colum McCann qui intéresse cet ouvrage. L’auteur n’ancre complètement son oeuvre dans aucune tradition, aucun courant ou mode défini, et propose des textes récalcitrants à toute tentative de classification. En invitant régulièrement le symbole dans un univers vraisemblable, McCann ébranle parfois le réalisme de ses textes. De plus, en logeant dans son oeuvre celles et ceux qui ne trouvent pas leur place au centre du tourbillon de l’ère qui est la nôtre, il prend le contrepied du discours historiographique dominant. Ainsi, la notion de rupture apparaît comme une clé de lecture, et son étude permet de comprendre qu’au plan métatextuel, elle inclut plus aisément les lecteurs au sein même des textes, lesquels représentent des espaces d’accueil, de véritables forces centripètes qui les ramènent au coeur de l’expérience littéraire. Cet ouvrage ne s’intéresse donc pas seulement à la création et à la constitution des textes, mais également à leur réception. Ils pourraient être perçus comme autant de synapses assurant la transmission de l’expérience, qui constituent des outils permettant aux lecteurs de repenser leur être-au-monde, notamment à travers l’expérience de l’empathie.

Show Summary Details
Restricted access

Chapitre 4 Dans les affres de la mémoire

Extract

Chapitre 4

Dans les affres de la mémoire

Whatever we are now

is whatever we have been.

Or wherever we are now

is wherever we have been.

– Colum McCann, « The Writing Life – National Award Winner Colum McCann Talks of Journalism and Fiction », 19 avril 2012

Dans une société erratique mue par les bouleversements et les fluctuations, le passé sert de point de référence pour tenter de maîtriser le présent. Dans son ouvrage au titre évocateur, Twilight Memories : Marking Time in a Culture of Amnesia, Andreas Huyssen avance l’idée que la société contemporaine est caractérisée par l’éphémère et l’amnésie :

Memory […] represents the attempt to slow down information processing, to resist the dissolution of time in the synchronicity of the archive, to recover a mode of contemplation outside the universe of simulation and fast-speed information and cable networks, to claim some anchoring space in a world of puzzling and often threatening heterogeneity, not synchronicity and information overload234.

La convocation de la mémoire, qu’il décrit comme un contrepoids face à la rapidité des changements235, permettrait ainsi de ne pas céder à ce qu’il a appelé « la panique de l’oubli236 ». Elle serait aussi le moyen, selon Paul←123 | 124→ Ricœur, « d’arracher quelques bribes de souvenir à la rapacité du temps, à l’ensevelissement dans l’oubli237 ». Toutefois, si la mémoire échoue à avertir, si...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.