Show Less
Restricted access

Communication interculturelle

Une introduction

Oyvind Dahl

En sa qualité d’introduction à la communication interculturelle, ce livre présente les concepts principaux du domaine et les différentes théories et méthodes d’analyse qui en relèvent. Y sont notamment explorés les enjeux du langage verbal et non verbal dans la recherche de la compréhension mutuelle, ainsi que les questions éthiques qu’elle soulève.

L’ouvrage aborde la communication interculturelle dans sa dimension concrète au travers d’une multitude de sujets, tels que la rencontre en langue étrangère, l’assimilation d’autres modes de vie et visions du monde, le recours à l’interprète, les réactions au langage corporel, les différentes conceptions du temps, l’installation dans un nouvel environnement, les rapports de pouvoir et, plus généralement, la gestion des conflits d’ordre culturel.

Initialement publié en norvégien puis en anglais, ce manuel, très diffusé, a également été traduit en russe et maintenant en français. Richement illustré, il offre une découverte attrayante et vivifiante du champ de la communication interculturelle.

Show Summary Details
Restricted access

Chapitre 3 COMMUNIQUER – CRÉER ENSEMBLE

Extract

- « C’est compris ? »- « Ouiii ! »

Le professeur ci-contre enseigne le norvégien à des enfants nouvellement arrivés en Norvège. Il leur a appris ce matin le verbe « voler », « fly » en norvégien. Au terme de son explication, il demande si c’est clair pour tout le monde et les élèves répondent en chœur par l’affirmative. Tous semblent donc avoir bien compris, mais les bulles nous disent en réalité autre chose… En l’occurrence, l’élève anglophone a associé le mot « fly » à la mouche, qui se dit également « fly » en anglais. Un autre, qui connaît un peu de danois, a compris « avion », tandis que les autres élèves se sont représenté divers animaux ou objets volants. Au final, seul un élève a reconnu le verbe « voler »… Chacun aura ainsi compris quelque chose de différent.

Nous avons probablement tous vécu des situations d’échec à nous faire comprendre. Cela peut générer un sentiment d’angoisse. On a même parfois la désagréable impression que notre interlocuteur s’obstine à ne pas comprendre… Un sentiment de profonde frustration peut alors nous envahir.

Il y a aussi des situations où, plus ou moins consciemment, nous nous exprimons de manière vague et imprécise pour donner à l’autre la possibilité de compléter ce que nous disons. Il peut s’agir d’exprimer notre hésitation ou d’une manière détournée d’inviter l’interlocuteur à exprimer son opinion, que nous pourrons ensuite...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.